Parceque je suis…..

…..épileptique :

Trois questions et…réponses pour en finir avec les idées reçues sur l’épilepsie :

L’épilepsie entraîne-t-elle toujours des convulsions ?

Non ,certaines formes de la maladie sont moins spectaculaires ,ce qui rend le diagnostique parfois difficile .Certains malaises vagaux …..

Qu’est-ce qu’un malaise vagal ?

Le malaise vagal est dû à la baisse brutale et transitoire de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque. Ces phénomènes résultent d’une hyper stimulation du nerf vague, d’où le nom de malaise vagal. Le nerf vague a une importance capitale dans le bon fonctionnement de l’organisme de par son rôle dans la respiration, le système digestif et la régulation de la pression sanguine et du rythme cardiaque.

La baisse de la tension artérielle est telle que le débit sanguin devient trop faible pour irriguer suffisamment le cerveau entraînant un malaise pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance, le plus souvent brève et spontanément résolutive. On parle alors de syncope.

Si le malaise vagal en lui-même n’est pas inquiétant, ce sont les circonstances dans lesquelles il se produit qui peuvent le rendre dangereux. En effet, la survenue d’un malaise (sans perte de connaissance) ou d’une syncope (avec perte de connaissance) peut entraîner une chute traumatique voire un accident mortel, par exemple au volant d’une voiture.

Ce phénomène est très répandu chez les 15-30 ans, en particulier chez les femmes.????

Quels sont les symptômes d’un malaise vagal ?

Le malaise vagal s’installe généralement progressivement mais peut aussi arriver très soudainement. Il est annoncé par des nausées, une pâleur de la peau et des sueurs. Puis d’autres symptômes apparaissent petit à petit :

  • Un trouble de la vue ;( O.K pour moi)
  • Des bourdonnements d’oreilles (les bruits alentour deviennent presque inaudibles) ;
  • Des vertiges ;
  • Des palpitations cardiaques  ;
  • Des tremblements ;
  • Une incapacité à parler ;( o.k chez moi )
  • Des diarrhées  ou des douleurs abdominales ;
  • Des maux de tête ;( chez moi oui)
  • Une faiblesse des jambes pouvant entraîner une chute si la personne ne peut pas s’appuyer ou s’asseoir quelque part ;
  • Une perte de connaissance de quelques secondes est possible (syncope).( oui)

Ainsi, avant de perdre connaissance, le patient peut voir arriver le malaise vagal contrairement à d’autres types de malaise. Il est donc possible de prendre des précautions et d’informer les autres des symptômes que l’on ressent.( o.k chez moi )

Certains symptômes peuvent perdurer plusieurs heures après le malaise comme les maux de tête ou une grande fatigue.( oui!)

Quelles sont les causes du malaise vagal ?

Le malaise vagal est un phénomène fréquent ? et les causes sont multiples. On distingue des facteurs de déclenchement de nature physique :

  • La vue du sang (blessures, bilan sanguin, etc) ;????
  • Être debout de façon prolongée ;
  • Une douleur vive ;
  • Une fatigue intense ;(oui)
  • Une forte chaleur ;
  • Un effort intense ;
  • Un jeûne prolongé ;(oui)
  • Le mal des transports ?
  • Un manque de ventilation dans un environnement surpeuplé.( parfois)

À ces facteurs physiques s’ajoutent des facteurs psychologiques comme les émotions fortes ou un stress important.

Dans certains cas, il arrive que la baisse de la pression artérielle soit due au changement trop rapide de la position allongée à debout. Cette cause est de plus en plus fréquente avec l’âge à cause de l’usure du système de régulation du nerf vague.

Certains médicaments, notamment ceux utilisés contre l’hypertension artérielle, peuvent aussi favoriser le déclenchement d’une syncope et vous faire perdre connaissance.

Il n’existe pas de traitement pour prévenir le malaise vagal. La seule solution est d’éviter les situations connues qui déclenchent le malaise comme un contexte stressant, un jeûne prolongé et un manque de ventilation.

Que faire si quelqu’un fait un malaise vagal ?

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le plus important est de régulariser l’afflux sanguin en asseyant la personne. Si la situation le permet, allongez-la en relevant légèrement ses jambes à l’aide d’un coussin. Cela permettra de faire remonter le sang vers le cerveau.

S’il s’agit de vous, informez les personnes qui vous entourent de vos sensations. Si le contexte ne vous permet pas de vous asseoir, comme dans les transports en commun par exemple, demandez à être soutenu pour éviter de faire une chute brutale.

Dans la majorité des cas, la personne qui fait un malaise vagal revient spontanément et rapidement à elle après la perte de connaissance. Lorsque c’est le cas, rassurez-la à son réveil et laissez-la allongée au moins 10 minutes avec les jambes surélevées.

description crise d’épilepsie (sans le son pour moi grrr )

6 réflexions sur “Parceque je suis…..

  1. Bonjour Francis et merci pour ces infos ! Vous m’en apprenez des choses ?! J’ignorai totalement toutes ces nuances, comme le fait qu’on ne peut pas avaler sa langue ? Pourtant, mon médecin traitant m’avait dit de faire attention à ce risque ?!
    Cela me fait de la peine pour vous d’être épileptique et de devoir avaler 20 médicaments et devoir supporter tous leurs effets secondaires ?!…
    Vous avez bien du courage et il en faut….
    Je vous souhaite tout de même une bonne nuit à défaut d’une bonne journée ? Joe G.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, peu de personnes connaissent les effets de cette maladie ,il est vrai ce c’est un handicap  » majeur  »,elle entraîne beaucoup de handicaps et  » restrictions » (ne pas conduire,pas boire d’alcool, éviter les efforts physiques et un traitement lourd etc..). Heureusement on peut dire que j’ai un  » avantage  » : Je suis  » prévenu  » avant le malaise ( un scintillement à un oeuil )=> je prends un comprimé et m’allonge…..Au réveil ,il ne reste qu’un fort mal de tête …Enfin, depuis je temps , j’ai appris à vivre avec….
      Merci pour avoir lu ce billet et mis un commentaire.
      A bientôt
      F.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.