Faire partie du Gotha ?( il y a un moment que je me posais la question)

C’est faire partie de la haute société ; faire partie de l’élite ; être inclus

Origine et définition :

Certains habitants de la Suisse romande croient que l’expression est « faire partie du Gothard » ( Car en Suisse romande, le massif du Saint-Gothard s’appelle aussi tout simplement le Gothard.)

Du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe, faire partie du Gotha, c’était comme faire partie du  »Who’s Who  » aujourd’hui, sauf qu’à l’époque, seuls les nobles y étaient référencés.
Gotha est une ville d’Allemagne, en Thuringe, dans laquelle la maison de Saxe avait sa cour.
C’est dans les années 1760 qu’y apparaît, initié par le gentilhomme Guillaume de Rothberg, un almanach contenant entre autres toute la généalogie de la maison de Saxe et celle des empereurs d’Allemagne.
Y être cité donnait donc une certaine importance à la personne.
Et Ghislain de Diesbach écrit à ce propos : « L’almanach était devenu le livre favori des cours qui se plongeaient dans sa lecture avec la complaisance de coquettes se mirant dans une glace ».


À la fin du XIXe siècle, il comporte toute l’aristocratie de l’Europe sur environ un millier de pages découpées en trois parties, selon l’importance des titres, et devient ainsi le « bottin mondain » de la noblesse européenne.
En faire partie était donc une preuve d’appartenir à ce qui était considéré comme l’élite européenne.
Malgré la cessation de la publication de cet ouvrage en 1944, l’expression est restée pour désigner des individus faisant partie d’une certaine élite ou d’un groupe de la haute société.

Exemples :

 » Propriétaire d’un théâtre, des restaurants Maxim’s, de plusieurs hôtels et du magazine « Prince d’Europe et d’ailleurs », Pierre Cardin fait partie du Gotha des milliardaires de la mode.  »
Gilles Fouchard – La mode

5 réflexions sur “Faire partie du Gotha ?( il y a un moment que je me posais la question)

Les commentaires sont fermés.