Parce que internet m’a fait ch..cette nuit !

Ce n’est pas le mobilier urbain le plus élégant, mais en cas d’envie pressante, une  sanisette rend bien des services. Encore faut-il en trouver une, en état de degré, propre et bien fermée, notamment pour préserver la pudeur des utilisatrices…

La ville de Lyon et la métropole vont donc déployer dès ce mois-ci un parc de 16 sanitaires, dans des lieux qui en étaient dépourvus : les quais du Rhône, le parc Blandan, la place Louis Pradel et le quartier de la gare Saint-Paul.

Des sanitaires sans eau, des urines recyclées

Ces sanitaires d’un nouveau genre s’inscrivent dans le cadre d’une expérimentation menée jusqu’à fin septembre. Dans un communiqué publié ce vendredi, la métropole indique trois objectifs :  » l’amélioration de la salubrité publique, notamment dans les zones dépourvues d’équipements ; l’inclusivité, en offrant aux femmes une solution dans l’espace public ; et la valorisation d’une partie des urines pour l’agriculture  ».

Écologiques, ces sanitaires n’utilisent pas d’eau et leur entretien sera assuré par des agents circulant à vélo. Sept d’entre eux sont réservés aux femmes et deux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Quant à l’urine, elle sera en quelque sorte recyclée.  » Le phosphore et l’azote récoltés grâce à la récupération de l’urine des sanitaires pourront être utilisés, après transformation de la matière première, comme fertilisants pour l’agriculture locale  », selon le communiqué. Un  »QR code  » sera posé sur la porte d’entrée pour alerter les services de propreté en cas de dégradation… ou de débordements.

4 réflexions sur “Parce que internet m’a fait ch..cette nuit !

  1. Bonjour L’Ami, pratique sans doute mais vraiment pas « élégant » je préfère les vespasiennes du temps jadis et pour nous les femmes dans ce temps là rien! mais bon j’arrête de râler dès le matin bisous bonne journée ici sous une petite pluie MTH

    J’aime

    • Une ‘  »vespasienne » :
      Voiture à commodités qui stationnait vers 1840 dans les rues de Paris, pour servir de lieux d’aisance.
      La Vespasienne Parisienne À l’observateur arrêté Offre asile et commodité ….
      − Édicule abritant un urinoir public à l’usage des homme. Synonyme pissotière (fam.), tasse (arg.).
       » Ah!  » me dit le noble vieillard en sortant de la vespasienne.  » L’homme est comme un temple. Quand la colonne est brisée, il tombe, et les femmes n’y portent plus leurs dévotions  »
      Il prit pour élever sa plainte le ton aigre d’un vieux vidame qui se fait pincer l’arrière-train dans une vespasienne et qui par extraordinaire n’approuve point cette politesse et ne mange pas de ce pain-là

      J’aime

Les commentaires sont fermés.