Déjà à l’époque…..


Le  » COVID » n’était pas d’actualité mais :

Emploi du vinaigre pour désinfecter (1811/12)
Au début du XIXe siècle, le vinaigre était fort employé pour désinfecter les objets qui risquaient d’être contaminés et pour enrayer la contagion

Quelques notes retrouvées dans de vieux papiers montrent l’application de ce procédé aux navires américains qui accostaient au port de La Teste, en Gironde.

Port de La Teste ?

Le 30 mai 1811, les sacs de lettres portés par le navire américain Marie sont jetés dans un vase rempli de vinaigre. Le 2 juillet de la même année, l’Osmin, venant des États-Unis, se présente devant La Teste. À son bord, le général Turreau, ex-envoyé extraordinaire de sa Majesté impériale près les États-Unis, est porteur de dépêches urgentes.

Le commissaire général de police n’en exige pas moins que la quarantaine soit observée par lui comme par les vingt autres passagers. Toutefois, les dépêches pourront, après désinfection au vinaigre, être expédiées par la plus prochaine estafette.

En janvier 1811 et en janvier 1812, de même, le courrier de deux autres navires américains est passé au vinaigre. En mai 1812, le Gipsy aborde à La Teste portant des dépêches. Fatalité ! On ne peut les livrer : il n’y a plus de vinaigre à bord, la provision ayant été consommée en cours de route. Le bâtiment doit faire dix jours de quarantaine, car il transporte également du coton, marchandise éminemment suspecte de transmettre des maladies contagieuses.

Elle nous a quittés ….


.……il y a déjà 2 ans 1/2 ! Et je ne cesse encore de penser à elle , à tout ce que je lui ai dit mais n’aurais pas du lui dire ,aussi à ce que je ne lui ai PAS dit mais que j’aurais du lui dire …..Elle qui était croyante , j’espère pour elle qu’elle avait raison , qu’elle est heureuse maintenant , elle ne l’a pas été beaucoup de son vivant …..

Maman je t’aime . Tu me manques ( comme je ne pensais pas que ce serait à ce point )

Ma mère il y a ???

Le bicarbonate de soude ….


( je découvre et c’est effectivement très utile)

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, connu de tous, mais comment l’utiliser ?

Le bicarbonate de sodium  (également appelé bicarbonate de soude) est utilisé pour cuisiner, nettoyer, jardiner… Son efficacité est telle qu’il peut être utilisé quasiment pour tout ! C’est également un produit écologique et surtout un produit peu cher .

Qu’est ce que le bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de soude a pour formule NaHCO3. Il est présenté sous forme de poudre blanche.On peut le retrouver sous des appellations différentes comme le bicarbonate de sodium, l’hydrogénocarbonate de sodium ou le carbonate acide de sodium dans les pâtisseries industrielles. Il est aussi parfois appelé Sel de Vichy, car c’est le minéral principal de l’eau de Vichy.

Structure Bicarbonate de soude

Les avantages du bicarbonate de sodium:

  1. Il ne provoque pas d’allergie
  2. Il est comestible (uniquement le bicarbonate de soude alimentaire)
  3. Il est non toxique
  4. Il est biodégradable
  5. Il ne contient pas de conservateur
  6. Il est économique

Notre gamme de bicarbonate

Un peu d’histoire:

A l’époque de l’Antiquité, les égyptiens utilisaient  » le natron  ». Le natron est un minéral composé de bicarbonate de sodium

bicarbonate de sodium

et de carbonate de sodium .

carbonate de sodium

Ils obtenaient le natron de l’évaporation des lacs salés et l’utilisaient pour se frotter le corps comme un savon et pour en faire des onguents. Le natron servait aussi à la conservation des momies.

1791 : Nicolas Leblanc , 

statue=N.Leblanc

chimiste français, élabore pour la première fois le bicarbonate de sodium tel qu’il existe aujourd’hui.
1846 :
Le Dr Austin Church

Dr Austin Church ???

 et son gendre John Dwight

John Dwight ?????

créent à côté de New-York la société Church and Dwight qui exploite la première méthode de raffinage industriel du carbonate de sodium pour obtenir du bicarbonate de sodium à partir du Trona.( Minéral très rare, combinaison naturelle de carbonate de sodium, de bicarbonate de sodium et d’eau de constitution)
1863:Ernest Solvay

Ernest Solvay??

, lance sa première usine de fabrication du carbonate, puis du bicarbonate de sodium en Belgique, par un nouveau procédé combinant deux matières premières minérales naturelles: le sel géologique (appelé sel gemme) et le carbonate de calcium (appelé craie ou calcaire). Ce procédé est encore aujourd’hui le plus employé dans le monde, et le seul employé en Europe.

Comment utiliser le bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate est un produit polyvalent… et c’est ce qui fait une partie de son intérêt. Encore faut-il avoir une idée des multiples façons de l’utiliser. Il est possible d’utiliser le bicarbonate de soude de 5 façons différentes : en poudre, en pâte, en solution , en pulvérisation  et en mélange.

Comment récupérer le fond d’une casserole avec du bicarbonate dans la vidéo des 5 usages de nos indispensables pour l’entretien au quotidien :

Le bicarbonate de soude en poudre

C’est comme ça qu’il se présente de prime abord. Il convient dans ce cas de le  » saupoudrer  », d’en verser de petites quantités en répartissant le plus uniformément possible. Le bicarbonate sous forme de poudre est utilisé à chaque fois qu’il doit y avoir une action de  » contact  » :

Pour absorber les odeurs (contact entre les grains de bicarbonate et l’air ambiant).

Pour nettoyer les surfaces (il convient souvent de mouiller le support – éponge ou chiffon – pour permettre à la poudre de bicarbonate d’adhérer).

Pour lutter contre les allergènes sur les matelas, tapis, moquettes.

Dans le cas de mélange avec d’autres poudres : pour la préparation des pâtisseries, en mélange avec la farine par exemple…

Le bicarbonate de soude en pâte

On obtient une pâte en mélangeant environ 3 volumes de bicarbonate et 1 volume d’eau. Cela permet de garder présent la plus grande partie des grains, mais ils restent liés entre eux par l’eau  » saturée  » dans laquelle une petite partie du bicarbonate se sera dissout. C’est la forme idéale pour  » appliquer le bicarbonate  » :

Sur les surfaces à nettoyer.

Sur la peau (bicarbonate de qualité alimentaire).

Dans chaque situation où il faudra faire adhérer le bicarbonate sur une surface.

Voici un exemple de l’utilisation du bicarbonate de soude sous plusieurs formes : le nettoyage de son argenterie sans frotter en diluant pour commencer puis sous forme de poudre ou de pâte en frottant si nécessaire par la suite pour les finitions.

Le bicarbonate de soude en solution

Dissoudre le bicarbonate dans l’eau est très facile. Plus l’eau sera chaude, et plus elle sera  » pure  », plus la quantité maximale de bicarbonate dilué sera élevée.
En théorie, dans une eau totalement pure à 20 °C, on peut diluer jusqu’à 87 grammes de bicarbonate par litre (c’est la limite de solubilité théorique du bicarbonate). En pratique, notre eau du robinet étant généralement très calcaire, elle ne peut plus être considérée comme une eau « pure » à proprement parler, et elle est généralement distribuée à une température entre 10 et 15 °C, et on ne pourra dissoudre qu’une quarantaine ou une cinquantaine de grammes de bicarbonate par litre (soit environ 3 cuillères à soupe). C’est très largement suffisant pour la quasi-totalité des usages du bicarbonate en solution :

En cuisine (quand on le dilue dans le lait, quand on l’utilise pour nettoyer ou cuire les légumes…)

Pour toutes les applications de nettoyage et de trempage (du linge par exemple).

Mais aussi pour les soins du corps lorsqu’on doit faire des bains dans la baignoire ou dans une bassine.

Le bicarbonate de soude en pulvérisation ou vaporisation

Il suffit de dissoudre le bicarbonate dans le réservoir d’un petit pulvérisateur. La pulvérisation peut être très pratique !