Marine Le Pen….

…. cette « image épouvantable” qui lui a coûté cher pendant la présidentielle

(Valérie Pécresse : Le 7 /03/2022, elle est déclarée officiellement en lice pour la présidentielle. Le 10 avril, elle obtient 4,78 % des suffrages exprimés.)

Noir, bleu, blanc, rouge : les veste de Valérie Pécresse sont monochromes et colorées pour donner bonne mine !?

Alors qu’elle venait de se classer en deuxième position derrière Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen a tenu une conférence de presse le 13 avril dernier qui a tourné au cauchemar. Ce lundi 9 mai, les journaux (L’Express )sont revenu sur un incident qui a entaché son image.

Pauline, militante du collectif Ibiza ( Le « collectif Ibiza « est né au début de l’année 2022 à la suite de l’annonce du protocole sanitaire dans les écoles), a voulu interrompre la conférence de presse de Marine Le Pen au Salon Hoche le 13 avril 2022, en rappelant sa relation étroite avec Vladimir Poutine.. 

VIDÉO. Une militante brutalement évacuée après avoir brandi une photo de Poutine chez Le Pen

Le service d’ordre de Marine Le Pen expulse sans ménagement une jeune femme brandissant un cliché de la présidente du RN avec Vladimir Poutine.

La vidéo

Les commentaires ne sont pas utiles ni nécessaires surtout pas les  »like »’ !, j’écris maintenant pour moi d’abord (mais je les laisse   »ouverts   » car ne serait -ce qu’un petit  » mot  » , çà fait toujours plaisir )

Quand Marine Le Pen décidait de qui est journaliste ou non : « une image dévastatrice »

Dans leurs articles, les journalistes ont également relaté un autre dérapage qui a entaché l’image de l’ancienne candidate. Le 11 avril, l’ancienne avocate ( ? je ne savais pas )a donné une autre conférence de presse avec pour thème la démocratie. Interrogée par un journaliste, Marine Le Pen avait déclaré sans filtre que « oui, oui, tout à fait », elle avait le pouvoir de décider de qui est journaliste ou non, et qui peut l’interroger pendant ses meetings. « La réponse est accompagnée d’un rire sonore et gras. L’image est dévastatrice », a constaté le magazine. (Pour rappel, la représentante du RN avait mis un véto sur le choix des journalistes qui devaient présenter le débat de l’entre-deux-tours . Elle avait refusé catégoriquement qu’Anne -Sophie Lapix  

Anne -Sophie Lapix ?

anime l’événement.