»Se faire du mouron »…

 »Se faire du mouron  » (je ne sais pas si cette expression est utilisée partout ? )

L’origine  » se faire du mouron  » ?

Comme chacun sait, l’expression  »se faire du mouron  » signifie qu’une personne se fait beaucoup de souci.

Le mot  » mouron  » est assez énigmatique. Il désigne des herbes de très petite taille que l’on trouve à la campagne. Or depuis le 19ème siècle on utilise ce mot en argot pour parler d’une touffe de poils, de la chevelure.

L’expression signifie donc aussi littéralement  » se faire des cheveux  » qui n’est que la forme simplifiée d’une autre expression  » se faire des cheveux blancs  ». Par ricochet,  » se faire du mouron  » s’est mis à signifier au 20ème siècle  » se faire de la bile  », autre expression au sens équivalent.

On peut remarquer que ces expressions (qui ont toutes la même signification), font toute référence à une production involontaire du corps humain. Comme si l’impossibilité ou l’incapacité à en contrôler le surgissement ou la transformation (dans le cas de la couleur blanche des cheveux) était source d’une grande inquiétude pour les hommes.

Le mouron est aussi une herbe :

Le mouron = plante, mauvaise herbe

 »Vous vous faites peut-être du mouron en voyant votre potager envahi, lui aussi, par le mouron  » lol

5 réflexions sur “ »Se faire du mouron »…

  1. A reblogué ceci sur Marie des vigneset a ajouté:
    C’est une expression que mon père et son frère répétaient souvent, « t’en fais pas, ne te fais pas de mouron » , j’ai entendu cela encore et encore, et maintenant je sais son origine, merci Francis, je ne me fais pas « de mouron » il pleuvra bien un jour ou l’autre, par contre je me fais « du mouron » quand j’entends parler de guerre tous les jours! bonne fin de journée MTH

    J’aime

Les commentaires sont fermés.