Et pour finir…..


Tour de France des coutumes funéraires !!!

Partout en France ?, on arrête les pendules

à l’instant du décès. On ne les remet en marche qu’après l’inhumation du défunt. Il s’agit de signifier à ce dernier que son heure est venue de rejoindre sa dernière demeure.

Dans le nord de la France, le corps des enfants mort-nés est sorti par la fenêtre des maisons. Et la coutume est de ne pas l’accompagner jusqu’au cimetière. (j’ai vécu dans le mort ,n’ai jamais vu ça ! )

En Bretagne, il est d’usage de déposer sur la tombe, après l’enterrement,  »l’écuelle  » du défunt, et parfois sa serviette. Selon la croyance antique que le mort a les mêmes besoins que de son vivant. Dans les maisons bretonnes, le 2novembre, jour des Morts ou An Anaon, on allume de grands feux pour que les âmes errantes des défunts puissent venir s’y réchauffer.

Dans le sud de la France, tout de suite après la mort, certains gestes sont nécessaires pour signifier à l’âme du défunt qu’il est temps de partir: extinction du feu, arrêt du travail et des horloges, pose d’un ruban noir sur les ruches quand meurt la mère de famille.

ruches noires ? ,

En Corse, après un décès, les hommes se laissent pousser la barbe et les cheveux, alors que les femmes se coupent les tresses. Encore sur l’île de Beauté, on sort le mort hors de la maison et on l’expose sur une table, la tola, autour de laquelle défilent alors parents et amis. Le défunt a ses pleureuses

pleureuses ?

, comme dans l’Antiquité. Les femmes chantent le voceru, exacerbant la souffrance. Puis suit une danse en escargot autour de la tola.

En Provence, une veuve doit porter un fichu blanc sur sa tête en signe de deuil. Toujours dans cette région, quand survient un décès, les laboureurs détèlent et on renverse les chaudrons, selon l’écrivain Frédéric Mistral en 1855.

A Rennes, les guetteurs de nuit parcourent les rues de la ville au milieu des ténèbres, en annonçant les heures. Lorsqu’il y a un mort dans une maison, ils s’arrêtent à la porte et crient:  » Réveillez-vous, gens qui dormez. Priez Dieu pour les trépassés.  » Puis ils annoncent le nom du défunt.

Dans les fermes du Limousin, les bovins !portent le deuil du maître des lieux. Lorsque ce dernier décède, l’héritier annonce la mauvaise nouvelle au cheptel en prononçant la formule rituelle :  » Lo Mestre es mort.  »

Sur l’île d’Ouessant, le proella est un rituel funéraire virtuel pour les marins disparus en mer. Attesté depuis 1734, il désigne le  » rapatriement des âmes au pays  ». Les funérailles se déroulent avec un corps matérialisé par une petite croix de cire jaune. Dans le cortège, cette petite croix, posée sur une serviette blanche, est portée à bout de bras, comme un cercueil .

En Oisans, dans les Alpes, lorsqu’un fermier disparaît, les ruches observent une période de deuil. On annonce alors de vive voix aux abeilles que leur maître a quitté ce monde !!. Puis on recouvre la ruche d’un tissu noir.

Dans le centre de la France, le défunt porte ses beaux habits. Mais il n’a pas de souliers, seulement des pantoufles, car une croyance veut que son âme risque de s’emmêler dans les lacets ? ! lol.

A L’Argentière, dans les Hautes-Alpes, la table du prêtre et de la famille est dressée au-dessus de la tombe, tandis que les amis banquettent autour du cimetière.

En Savoie, le veuf ou la veuve n’accompagne pas son conjoint décédé au cimetière.

Un passionné de la saga Harry Potter…


……. entrepris les démarches pour recréer dans son château la célèbre école de sorciers

Certains personnages de fiction ont marqué des générations entières ( pas moi lol ). C’est le cas de Harry Potter, un jeune sorcier anglais, dont les aventures ont été racontées par J. K. Rowling le temps de sept romans (adaptés en films), publiés entre 1997 et 2007.

Des décennies plus tard, la nostalgie est toujours là, et les fans bien présents. À tel point qu’une réunion des acteurs principaux, avec notamment Emma Watson

Emma Watson ?

, Rupert Grint et Daniel Radcliffe

Daniel Radcliffe ?( merci  »Clodo weg »)

, a été organisée pour une émission anniversaire intitulée  » Harry Potter : retour à Poudlard  », célébrant les 20 ans de la sortie du premier film.

Vue aérienne du château Le Rocher Portail (Ille-et-Vilaine)

Vue aérienne du château Le Rocher Portail (Ille-et-Vilaine).

En France, la magie continue aussi d’opérer. C’est ainsi qu’en Bretagne, Manuel Roussel

Manuel Roussel ?

a prévu de transformer une partie de son château Le Rocher-Portail, un château classé Monument historique au niveau national, situé à Saint-Brice-en-Coglès, en véritable Poudlard !!!!. Et plus particulièrement la Grande salle, où ont notamment lieu tous les repas des apprentis sorciers.

L’homme explique qu’il a eu l’idée de recréer le Great Hall dès le moment où il a acheté la demeure. La charpente et son énorme cheminée lui ont tout de suite fait penser à l’atmosphère de Harry Potter.

Une ouverture pour les vacances de la Toussaint 2022
Afin de ne faire aucune erreur dans la conception des lieux, Manuel Roussel a demandé conseil aux fans de la saga. Au programme, décors spécifiques pour respecter au mieux l’univers Harry Potter, tout comme l’utilisation de nouvelles technologies. Mais si les travaux ont déjà commencé, il faudra encore s’armer de patience pour pouvoir explorer les lieux.

 » Dès janvier 2022, nous lançons un travail participatif avec quelques fans, professionnels du numérique et du spectacle pour offrir, dès les vacances de la Toussaint 2022, 15 soirées inspirées du premier film L’école des sorciers, annonce le propriétaire dans un communiqué. L’objectif de ces soirées est de faire vivre une expérience réelle dont les fans  » Potter Head » ont toujours rêvé. (…) Le projet consistera à faire vivre aux invités la première soirée d’Harry Potter à Poudlard. Chaque invité recevra sa lettre d’admission à l’école des sorciers ! (…) Puis ils vivront l’arrivée à l’école, le banquet de répartition et la découverte d’une maison.  »

 »Se faire du mouron »…


 »Se faire du mouron  » (je ne sais pas si cette expression est utilisée partout ? )

L’origine  » se faire du mouron  » ?

Comme chacun sait, l’expression  »se faire du mouron  » signifie qu’une personne se fait beaucoup de souci.

Le mot  » mouron  » est assez énigmatique. Il désigne des herbes de très petite taille que l’on trouve à la campagne. Or depuis le 19ème siècle on utilise ce mot en argot pour parler d’une touffe de poils, de la chevelure.

L’expression signifie donc aussi littéralement  » se faire des cheveux  » qui n’est que la forme simplifiée d’une autre expression  » se faire des cheveux blancs  ». Par ricochet,  » se faire du mouron  » s’est mis à signifier au 20ème siècle  » se faire de la bile  », autre expression au sens équivalent.

On peut remarquer que ces expressions (qui ont toutes la même signification), font toute référence à une production involontaire du corps humain. Comme si l’impossibilité ou l’incapacité à en contrôler le surgissement ou la transformation (dans le cas de la couleur blanche des cheveux) était source d’une grande inquiétude pour les hommes.

Le mouron est aussi une herbe :

Le mouron = plante, mauvaise herbe

 »Vous vous faites peut-être du mouron en voyant votre potager envahi, lui aussi, par le mouron  » lol

C’était il y environ ….


……380 ans : Le 6 mai 1840

Naissance du timbre-poste…

Le 6 mai 1840, le timbre-poste naît à Londres. Avant cette date, il était habituel que le port des lettres soit payé par le destinataire en fonction de la distance.

Un inventeur au cœur sensible

Sir Rowland Hill (1795–1879) par Mary Martha Pearson (1799–1871). Si l’on en croit une  »pieuse » légende, un jour de 1837, un éducateur d’avant-garde, Rowland Hill

Rowland Hill ?

(42 ans), voit une jeune femme qui pleure à chaudes larmes après le passage du facteur. Elle lui explique qu’elle a dû refuser une lettre de son amoureux faute d’argent pour payer le port.

L’imaginatif Anglais, qui a des entrées au gouvernement, rédige un mémorandum et le transmet au Premier ministre, lord Melbourne

Lord Melbourne?

Dans ce texte intitulé :  »Postal Reform ; its Importance and Practicability » (La réforme postale : importance et faisabilité), il propose le paiement du port à l’avance avec un prix identique quelle que soit la distance dans le pays. Le paiement est garanti par un timbre adhésif et un tampon d’oblitération.

La réforme est inscrite au budget du Parlement en août 1839. Hill la met aussitôt en oeuvre avec le concours d’artistes et de milliers de correspondants anonymes qui lui font part de leurs suggestions.

Le  » Penny Black  »

Le penny black de 1840Le premier timbre-poste permet pour un penny d’envoyer une lettre d’un maximum de 14 grammes (moins d’une  » half-ounce’‘).

Surnommé  » Penny Black  », il recueille un succès immédiat parce qu’il montre sur fond noir le joli profil de la reine Victoria à 15 ans

Reine Victoria jeune ?

et surtout parce qu’il simplifie l’envoi du courrier et le rend meilleur marché.

Les premières planches de timbres-poste ne comportent pas de perforations et doivent être découpées aux ciseaux par les postiers. Comme tous les timbres du Royaume-Uni jusqu’à ce jour, le Penny Black ne comporte pas l’indication du pays. Sa diffusion et l’expansion du courrier sont facilitées par l’apparition du chemin de fer.

Succès mondial

Les cantons suisses de Zurich et Genève ainsi que l’empire du Brésil adoptent à leur tour le timbre-poste en 1843. Bâle emboîte le pas en 1845.Quant à eux, les philatélistes français doivent attendre l’avènement de la IIe République.

Le premier timbre français est émis le 1er janvier 1849 à l’initiative du directeur général des Postes de France, l’agitateur républicain Étienne Arago, frère cadet du savant François Arago. Il porte le profil de la déesse Cérès, déesse romaine des moissons. Sa valeur est de 20 centimes pour l’envoi d’une lettre de moins de 7,5 grammes partout en France.

En décembre 1848 est élu à la présidence de la République le prince Louis Napoléon Bonaparte  

Louis Napoléon Bonaparte ?

. En exil à Londres, le neveu de Napoléon 1er a vu comment le timbre-poste pouvait servir la popularité du chef de l’État en diffusant partout son portrait. Il ne tardera pas à mettre à profit ce nouveau média pour diffuser non plus le profil de l’antique déesse mais le sien.

Brouillon à revoir