Quel est le  »triangle des Bermudes » français ?


On connaît le triangle des Bermudes dans lequel, selon certains, bien des avions viendraient s’abîmer de façon inexplicable. Mais on sait moins que la France possèderait une région tout aussi fatale aux aéronefs, le triangle de la Burle.

Triangle de la Burle?

De nombreux accidents aériens

Cette zone serait située entre le mont Mézenc, en Ardèche, le Puy-en-Velay, chef-lieu de la Haute-Loire, et le massif du Pilat, dans les Cévennes. Depuis 1943, date du premier accident aérien de la série, jusque dans les années 1990, de nombreux crashs se seraient produits dans ce secteur, qui forme une sorte de triangle.

Certains recensent trente accidents environ, d’autres une quarantaine. Ainsi, en novembre 1943, un bombardier anglais devant parachuter des résistants s’écrase dans la zone. En 1948, Kathleen Kennedy, sœur du futur président américain, trouve la mort dans le crash de son avion, tombé lui aussi dans le triangle de la Burle.

D’autres avions, militaires ou civils, s’écraseront encore dans la région. De quoi alimenter sa réputation de » lieu maudit  ».

Ovnis ou mauvais temps ?

Pour certains, ces catastrophes aériennes ne relèvent pas d’explications rationnelles. Ils soulignent d’abord la fréquence inhabituelle des crashs dans une région peu étendue.

Ils attirent aussi l’attention sur les faits étranges qui les auraient accompagnés. En effet, plusieurs personnes auraient aperçu de curieuses lueurs roses dans le ciel ? l, juste avant qu’un accident ne se produise.

Par ailleurs, les sauveteurs intervenus sur le lieu d’un accident aérien, survenu le 21 janvier 1971, retrouvent 22 corps alors que l’avion ne transportait que 21 passagers. Enfin, les débris de certains avions, écrasés au sol, n’ont jamais été retrouvés.

Alors on évoque l’action des Ovnis, des légendes locales centrées sur une table d’or ou encore l’attraction magnétique.

D’autres préfèrent s’en tenir à des explications plus naturelles. Le mauvais a sans doute joué un rôle déterminant dans ces accidents. En effet, la région est souvent balayée par un vent très violent, la burle, qui a donné son nom à ce triangle des Bermudes français.

Capable de geler les sondes des appareils ou de brouiller les repères des pilotes, il pourrait être à l’origine des accidents. Des erreurs humaines ou des défaillances techniques ne sont pas non plus à exclure.

C’était il y a….


…..environ 221 ans :

1er novembre 1800. En ces derniers jours du siècle des Lumières, un pays qui va marquer les siècles suivants est en train de prendre son envol. Il s’agit bien évidemment des États-Unis. Début novembre 1800, ils sont en pleine période d’élection présidentielle. Cette élection est entrée dans l’histoire sous le nom de  »révolution de 1800 ». En effet, le président sortant John Adams

Résultat d’images pour john adams
J.Adams

, qui se représente, va être battu par Thomas Jefferson

T.Jefferson

. Si les deux hommes comptent parmi les pères de l’Indépendance, John Adams est vécu à l’époque comme un personnage plus déterminant que Jefferson. Il vient du Massachussetts, où a eu lieu la célèbre  »Boston tea party », il a été un des négociateurs clé de la paix avec le Royaume-Uni. En homme du XVIIIe siècle, il se sent anglais de formation et français d’attachement culturel. Mais il se veut profondément américain, ce qui explique qu’il ait d’abord été élu vice-président de Washington avant de devenir son successeur en tant que président.

Une nouvelle ville pour capitale administrative

Ce qui explique aussi qu’il lui tienne à coeur de voir aboutir le projet de construction d’une nouvelle vlle destinées à jouer le rôle de capitale administrative du pays . Débuté en 1791 , ce projet avance moins vite que prévu / voulu , notamment du fait des rapport difficiles entre l’architecte ,le Français Pierre L’enfant

Résultat d’images pour Pierre Charles L'Enfant
Pierre L’enfant

( un compagnon de La Fayette ) resté après l’indépendance et les nouvelles autorités adminitratives du pays . Le transfert de la capitale de Philadelphie vers la nouvelle cité baptisée  » Fédéral City  » ( elle prendra par la suite le nom de Washington ) , prévu pour 1800, semble , du fait de l’avancement des travaux , devoir être différé.Mais, John Adams, qui craint à juste titre de perdre l’élection présidentille ,hâte le mouvement pour entrer dans l’histoire comme le premier président ayant résidé à Fédéral City .Il s’installe dans la Maison Blanche , la nouvelle demeure des présidents , dès le 1er novembre 1800 , bien que les travaux ne soient pas terminés .

Alors que sa défaite électorale se précise , son épouse préfère rester à Philadelphie et éviter l’ inconfort d’une maison encore en construction .Il lui écrit donc une longue lettre pour lui raconter l’inauguration . Celle-ci se termine par cette phrase ,que Franklin Roosevelt

F.Roosevelt ?

fera reproduire dans la salle à manger officielle

The State Dining Room at the White House is shown prepared for a dinner being held in honor of Australian Prime Minister John Howard May 16, 2006 in...
Salle à manger Maison Blanche ?

:  » Je prie le ciel d’accorder sa bénédiction à cette maison et à tous ceux qui l’habiteront dans l’avenir . Puisse-t-il que seuls des hommes honnêtes et sages règnent sous ce toit  »

KLIK………