Les  » Ugly Laws  » ?


Et si le  » délit de sale gueule  » n’était pas qu’une simple expression ? En effet , entre 1867 et 1974 ( seulement !! ) , dans certaines villes américaines ( comme Chicago ) , les personnes souffrant de mutilations et de déformations étaient interdites dans les espaces publics , en vertu de lois  » crûment  » nommées  » ugly laws  » ( laideur juridique ) ….


“Venez comme vous êtes !”… ou pas !

De nos jours les discours sur la bienveillance et l’acceptation de soi semblent très présents dans le discours ambiant, mais ,il n’en a pas toujours été ainsi au cours de l’Histoire, en particulier dans celle des États-Unis …

En effet, dès 1867, fut adopté , d’abord à San Francisco, puis dans diverses villes d’États de l’Ouest, du Midwest et de l’Est américain , des lois interdisant aux personnes “laides, mutilées et handicapées” d’apparaître dans l’espace public.

Nommées sèchement “ugly laws”, ces lois avaient pour but de “préserver la qualité de vie des concitoyens”, en évitant qu’ils soient offensés visuellement par des apparitions disgracieuses.!!!

Tout un programme…

Retour sur Terre :

Même si la “laideur physique” était pointée du doigt par les “ugly laws”, il semblerait , en réalité , que la vraie raison de l’existence de ces lois était de “débarrasser les rues des mendiants et des personnes les plus démunies”.
Il s’agissait alors d’une manière peu orthodoxe de maintenir l’ordre dans l’espace public.

En cas de désobéissance à l’ordre civil, les plus récalcitrants pouvaient écoper d’une amende oscillant entre 1$ et 50$… ou même se voir infliger une peine d’emprisonnement.

Finalement, après la Première Guerre mondiale et l’afflux de “gueules cassées”, les mentalités furent forcées d’évoluer et , du même coup ,l’attitude de la société civile envers les personnes souffrant de handicaps et de difformités devint plus tolérante.

Il faudra tout de même attendre quelques décennies avant que le conseil municipal des villes concernées ne vote pour l’abolition de ces lois cruelles et honteuses.

Ainsi, ce n’est qu’en 1974 que les “ugly laws” furent officiellement abrogées, mettant , du même coup , fin au long calvaire d’ un bon nombre de citoyens américains.)

Encore en pensant à…..


….ma grand-mère ( qui a eu 7 enfants ..)

La vidéo est le témoignage poignant d’une mère de famille ayant eu 10 enfants dans une société qui ne lui permettait pas alors de choisir sa vie. Elle parle de la difficulté de ses grossesses, de la pauvreté, de la mesquinerie des gens du village, de l’éternelle suite des tâches ménagères et de la joie que lui procure ses enfants

 » Le cercles des menteurs associés  »



Ternoise




Les cercles des menteurs associés Poésie Peu importe la vérité Pourvu que l’innocent soit condamné Les cercles des menteurs associés La bande des menteurs associés En fournit des pages D’horribles témoignages Peu importe la vérité Pourvu que l’innocent soit condamné Les cercles des menteurs associés De faux témoignages En manipulations des émotions Ravagent L’humanité en société… Texte lu en intégralité par son auteur. Poésie texte de chanson

Un petit sourire ?…


……en attendant l’inspiration pour un billet ou une visite chez mes blogs / amis préférés :

Un homme rentre chez lui et annonce à son épouse qu’il prend une douche

et part aussitôt pour un diner d’affaire de dernière minute .

Sa femme a un doute et profite qu’il est sous la douche pour lui  » faire les poches  » …..elle y découvre un petit mot :

 » Mon amour , je t’attends ce soir , je te cuisinerais un canard en sauce , celui dont tu raffoles tant  »….L’épouse ne se décourage pas et décide de  » sortir le grand jeu  » : Sous vêtements sexy , parfum envoutant , maquillage accompagné d’une posture plutôt engageante .

…Le mari stupéfait se jette immédiatement sur elle et lui fait l’amour avec une passion oubliée depuis longtemps ; elle renouvelle même  »l’exploit  » à deux reprises ! Soudain , il se souvient de son mensonge et comprends qu’il est obligé à son soit -disant repas d’affaire pour ne pas mettre  » la puce à l’oreille  » à son épouse …..Ereinté , il se rend chez sa maitresse et lui annonce d’emblée qu’il est épuisé par une journée de travail épuisante et qu’il va juste manger et repartir tôt …..Une fois le repas terminé , il s’endort , la jeune femme vexée et douteuse , fouille dans les poches du gars et découvre un petit mot sur lequel est écrit :  » Je vous renvoie le canard , mais je crains qu’il n’ait plus de sauce  »……..