Mes adorables …


….petites filles ( Justine et Camille )

Je pensais que Manu devais passer aujourd’hui avec elles deux , mais…personne ! ? ( me suis certainement trompé de jours ) => me suis levé  » tôt » pour rien et là …pffff pas d’inspiration ….

Marin, Michaux ,Tartempion…..


…depuis quand porte -t-on un nom de famille ?

Aujourd’hui il nous semble impensable d’être désigné uniquement par notre prénom ( sauf par les amis, la famille , pour moi en tous cas ) , çà n’a pas toujours été le cas . En effet les Gaulois se contentaient d’un prénom. Le nom de famille n’existait tout simplement pas à cette époque, c’est à dire jusqu’au 5ème siècle après JC.

Ce n’est qu’avec la conquête romaine qu’ils furent contraints d’y ajouter le  » gentilice  » (c’est à dire le nom de clan) et un  » cognomen » (ou nom patronymique).

A première vue , une avancée qui ne dura pourtant pas. Après les invasions germaniques, le nom unique fit son retour. Simplement pour éviter les cas d’homonymie on ajouta parfois des surnoms.

Cette pratique des surnoms  » courut  » jusqu’au 12ème siècle , au court duquel , à cause de la  »pression démographique  » , ils commencèrent à se transmettre entre les générations et à se généraliser . Le surnom peut alors être lié à un trait physique ( comme la couleur des cheveux ou l’ajout du nom du père ( par exemple :  » Francis fils d’un Marin  » peut s’appeler Francis Marin ). Le surnom peut aussi venir du métier ( Boulanger par ex. ) ou d’un lieu ( ardennais par exemple ).

C’est au 15e siècle que tout cela commence à se fixer : En 1474,Louis XI interdit de changer de nom de famille sans autorisation royale. Et plus d’un demi siècle plus tard, en 1539 , François1er rend obligatoires les registres de baptême, de mariage et de décès. Autant de documents qui consignent les prénoms et noms.

Cependant les noms sont encore approximatifs car ceux qui les transcrivent le font phonétiquement. L’orthographe peut alors évoluer d’une génération à l’autre.

C’est en 1794 que le processus s’achève puisque tous les français doivent porter le nom et prénom inscrits à l’état civil sans distinction de confession. L’enregistrement des naissances est alors confié à l’état. La loi du 6 fructidor de l’an II confirme le principe d’immuabilité du nom patronymique.

Quant à l’orthographe elle se fixe en 1877 avec les livrets de famille rendus obligatoires. Ces livrets regroupent dans un même document, l’ensemble des informations qui se trouvaient jusqu’alors dans plusieurs registres paroissiaux ou d’état civil. Par la force des choses tous utilisent désormais une seule et même orthographe.


Persévérance…..sur Mars..


Le 18 février 2021, le rover Persévérance s’est posé sur Mars.

Comme chacun sait ( sauf moi qui trouve qu’il y aurait mieux à faire sur terre avec l’argent dépensé pour aller sur Mars ! Mais….. ) Par exemple , avant d’aller sur Mars :

Son but est de chercher des traces de vie passée sur la planète rouge et d’y prélever des échantillons. Mais ses concepteurs ont tenu à inscrire sur sa surface quelques messages codés.

Un des messages décrypté :

Le premier de ces messages se trouve sur la corolle du parachute auquel était attaché le robot pendant sa descente sur Mars. Ce message codé se composait de chiffres et de lettres, dispersés dans les parties rouges et blanches du parachute…..Il a été proposé aux internautes de décrypter le message . Et l’un d’entre eux n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour en percer la signification.

En effet l’internaute a reconnu l’emploi d’un code binaire dans la transcription du message, il a donc pu le déchiffrer. Les ingénieurs de la Nasa avaient écrit sur le parachute la phrase suivante :  »Osez de grandes choses  »

Cette phrase, tirée d’un discours prononcé, en 1899, par le président Teddy Roosevelt

Roosevelt

, convient ,parait il , parfaitement à une mission qui participe à la recherche de la vie sur Mars. Le message est accompagné de la mention de l’adresse du laboratoire dans lequel ces robots de l’espace sont conçus.?

Des messages destinés aux visiteurs de l’espace :

Mais , sur la surface même du robot , il y a d’autres messages. Ses concepteurs y ont laissé des représentations de certains spécimens de vie sur Terre. On peut y voir notamment des dessins de fougères et même d’un dinosaure.!

Les silhouettes d’un homme et d’une femme sont également tracées sur la paroi du robot. Et la représentation d’une fusée indique la volonté des terriens d’explorer l’espace .En effet, les concepteurs de ces programmes spatiaux n’excluent pas que ce rover, et d’autres engins lancés depuis la Terre, soient aperçus par d’éventuels extraterrestres. Ces messages, destinés à les avertir que la Terre est habitée, leur sont donc destinés.( Encore faudra t il que les martiens comprennent le langage terrien , à mon humble avis )

Une phrase, gravée sur la surface du robot, serait encore plus explicite: Elle renseigne ces hypothétiques visiteurs sidéraux sur l’objectif du robot et le désir des hommes qui l’ont envoyé sur Mars d’y trouver des traces de vie………..

Peintures rupestres …….


Les hommes préhistoriques , peignaient…. dans un état second ?

J’ai lu que , selon une étude récente , les artiste du paléolithique supérieur se privaient consciemment / volontairement d’oxygène pour peindre leurs plus grandes  » fresques  » …

Pas besoin de drogue pour être créatif ! D’après une étude réalisée par des chercheurs de Tel-Aviv ,les hommes préhistoriques avaient trouvé une technique pour embellir , »magnifier  » (? pas sur que ce verbe existe lol ) leurs œuvres . En analysant des peintures issues de grottes situées en Espagne ou en France , les chercheurs ont observé que de nombreuses peintures avaient été réalisées dans des coins exigus ,difficilement accessibles et privés de lumière des grottes …Pourquoi se compliquaient ils ainsi la tâche ?

Un manque d’ oxygène entrainant hallucinations et euphorie

Les chercheurs ont observé que le taux d’oxygène pouvait diminuer de 18 / 20% en une quinzaine de minutes dans un grotte profonde et avec une seule entrée . Un manque d’oxygène pouvait amener à une situation d’hypoxie ( = une quantité insuffisante d’oxygène dans le sang )Or , si ce manque était , évidemment dangereux pour la santé , il pouvait aussi plonger les hommes dans un état altéré favorable à la création : En effet, le manque d’oxygène libère de la  » dopamine  » dans le cerveau …. Ce qui peut conduire à l’état d’euphorie et d’hallucination , un effet qui pourrait expliquer le choix des recoins exigus et sombres ( la torche allumée augmentait aussi le manque d’oxygène ).

Selon les chercheurs , les artistes ne choisissaient pas de peindre dans un  » état second  » pour exacerber leurs créativité et laisser leurs œuvres à la vue du reste de la tribu , mais plutôt pour  » entrer en connexion  » avec le cosmos ! ? …Et peut-être entrer en communication avec un autre monde . Les grottes n’étaient donc pas choisies au hasard puisqu’elles jouaient un rôle important dans les croyances de l’époque .

Les chercheurs en concluent que ce n’était pas les peintures qui donnaient un sens aux grottes mais qu’elles étaient plutôt choisies pour être peintes parce qu’elles voulaient dire quelque chose ……. ??????

Si quelqu’un a le courage de lire , et comprend quelque chose . Bravo !

KLIK……….A plus ….peut-être ….