Mettre à pied ?

D’où vient cette expression ? Qui , comme chacun sait signifie  » suspendre quelqu’un de son emploi pour un temps déterminé  »

A Rome le  »Censeur  » privait de l’usage de son cheval le chevalier qui, par sa conduite, avait dérogé à son rang : il était mis à pied.

Cet usage fut observé au Moyen Âge en y ajoutant des formalités très sévères : Non seulement le chevalier coupable était privé de son cheval et dépouillé de ses insignes, mais l’usage de la voiture ( carrosse ? )lui était même interdit ; il ne devait plus marcher qu’à pied.  »L’opération  » de la mise à pied était faite publiquement par les évêques dans les églises. On en chassait le chevalier avec des paroles de malédiction et l’on récitait sur lui l’Office des morts !!!!

Plus récemment,  »Mettre à pied  » s’appliqua aux agents, aux ouvriers faisant mal leur travail , service ; et surtout aux cochers( quand il y en avait encore ) manquant de politesse au public et aux règlements . Cette punition qui n’est que temporaire est parfois suivie du renvoi ,de la révocation.

3 réflexions sur “Mettre à pied ?

Les commentaires sont fermés.