Tout le monde s’en fiche …mais…

Le salaire de la peur, film d’aventures mythique de Henri-Georges Clouzot, diffusé ce soir à 23h25 sur France 3, aurait été tourné en Provence. On se croirait en Amérique latine !

Palme d’or à Cannes et Ours d’or à Berlin en 1953,  » Le salaire de la peur  » , diffusé ce soir sur Arte, est l’œuvre la plus noire, la plus cruelle et la plus désespérée d’ Henri-Georges Clouzot ..

Le film : À Las Piedras, une ville frontière d’Amérique latine, quatre Européens acceptent une mission suicide pour payer leur billet d’avion de retour : Jo et Mario, deux Français ( Ch. . Vanel et Yves Montand ) Luigi, un Italien (Folco Lulli), et Bimba, un Allemand (Peter van Eyck) doivent transporter en camion de la nitroglycérine pour souffler l’incendie d’un puits situé à 500 kilomètres. Contre les 2 000 dollars proposés par la compagnie pétrolière, ils entament un  » voyage au bout de l’enfer  ».

_____________________________

Voyage de noces en Amérique latine ..

Ce serait à l’occasion de son voyage de noces au Brésil avec Vera Clouzot  

, que le cinéaste a eu l’idée d’adapter le roman de Georges Arnaud paru en 1950 ( le film est d’ailleurs le premier film où la jeune femme apparait devant la caméra de son époux. Il la dirigera à nouveau dans  »Les Diaboliques  »et  » Les Espions  » ) . Bien que l’action se situe dans une contrée imaginaire d’Amérique Centrale, l‘équipe du film a créé l’illusion de ces paysages… en Camargue. Le tournage s’est déroulé intégralement en Provence, où les nombreux décors ont été reconstitués. Las Piedras, ville fantôme et prison à ciel ouvert, dont tous rêvent de s’échapper est une pure invention : elle a été construite par l’équipe d’Henri-Georges Clouzot en Camargue, à 25 kilomètres de Nîmes, avec de fausses maisons, un faux cimetière, de faux immeubles et une rue principale cabossée pour l’occasion.

Le refus politique d’Yves Montand :

J’ai lu qu’au départ, le film devait se passer au Guatemala. Mais un voyage à Rio quelque temps avant, aurait convaincu Yves Montand et Simone Signoret de la misère régnant en Amérique Latine et Montand refuse donc d’aller y tourner, Le cinéaste lui propose alors l’Espagne, mais la réponse est la même à cause du régime franquiste. C’est la raison pour laquelle le film est réalisé dans le sud de la France où la bambouseraie d’Anduze avec sa végétation luxuriante donne l’illusion parfaite de la forêt tropicale. Ce thriller à couper le souffle donnera lieu à un excellent remake intitulé Le convoi de le peur signé W Friedkin en 1978 …

________________________

extrait ( Montand et Vanel )

Voir aussi , si e cœur vous en dit : ( merci Soumeya )

https://wordpress.com/read/blogs/45349667/posts/14952

8 réflexions sur “Tout le monde s’en fiche …mais…

  1. J’adore le « tout le monde s’en fout mais  » !
    C’est formidable 😉
    Ton article me donne envie de le regarder ce film, je vais le regarder en replay pour Véra Clouzot, partie trop jeune …
    à bientôt et merci Francis

    J'aime

    • Bonsoir  » Paquerite  »
      Ben…..Le  » Tout le monde s’en fiche  » = parce que ce que j’ai regardé à la télé n’intéresse certainement personne ….Sinon , ce vieux film ( que j’ai vu plusieurs fois ) , m’a plus pour plusieurs raisons : le sujet ( des hommes  » paumés  » qui acceptent un travail extrêmement dangereux au risque de mourir parce que ils n’ont plus rien à perdre , mais pourraient gagner de quoi sortir de cette situation …La peur de l’un d’eux ( Vanel )et finalement Vera Clouzot : Admirable dans ce rôle .
      Merci pour t’être arrêtée sur ce billet .
      Merci à bientôt
      F.

      Aimé par 1 personne

      • Je te remercie, j’avais beaucoup aimé cette actrice dans les Diaboliques, alors là je me dis que je vais pousser la curiosité, et puis il ya Montand, que j’aime aussi beaucoup 😉
        je te remercie, j’aime bien le ton de tes billets
        Bonne soirée Francis !!!
        Co

        Aimé par 1 personne

  2. Hé !!! Oui je n’avais pas vu ! Effectivement , c’est intéressant . Je vais copier l’adresse que tu me donnes à la fin de mon petit billet .
    Merci beaucoup Soumeya
    F.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.