Marie Marvingt

Marie Marvingt portrait
Marie Marving

On l’a surnommée  » La fiancée du danger  » ou  » Marie Casse-cou  ». Marie Marvingt était tout cela mais elle fut surtout, en 1910, la première à imaginer la transformation d’un avion en ambulance, inventant ainsi l’aviation sanitaire.

Marie Marvingt, Née le20 /02/1875   à Aurillac , décédée le 14/12/1963 ( 88 ans ) à Laxou ( près de Nancy ) est une  » pionnière de l’aviation , inventrice ,sportive ( alpiniste ) ,infirmière et journaliste française !

Elle se fait connaître avant la 1ère guerre mondiale par ses multiples exploits dans des disciplines sportives plus ou moins à risques comme l’ alpinisme ,le cyclisme ,le tir sportif, la natation  et de nombreux autres sports, notamment d’hiver. Elle est officieusement la première femme à finir le Tour de France en 1908 , après avoir essuyé le refus des organisateurs. La découverte des sports de l’air est une révélation :aéronaute puis aviatrice  , elle est une des premières femmes à voler seule et la première à traverser la Manche  du continent vers l’ Angleterre  en 1909. Elle établit le premier record de la coupe Femina l’année suivante ….

 » Ambassadrice  » de l’aviation sanitaire, elle conçoit un prototype d’avion-ambulance qu’elle ne réussit cependant pas à construire avant la Première Guerre mondiale. Lors de ce conflit international, elle  » s’invite  » à deux bombardements avant de se voir émettre le refus officiel de l’armée. Elle retourne alors à Nancy  où elle devient infirmière et correspondante de guerre . Décidant de rejoindre le front comme poilu ! ? Elle y reste 47 jours déguisée en homme avant d’être démasquée. La sportive utilise alors ses talents de skieuse dans les Dolomites sur le front italien  où elle aide à l’évacuation des blessés.

Après la Première Guerre mondiale, Marie Marvingt reste journaliste  et part vivre au Maroc où elle crée le premier lieu de formation des infirmières pilotes d’avions sanitaires et reçoit la médaille de la Paix. Pendant la seconde Guerre Mondiale ,elle fait partie de ce service , elle invente alors un type de suture chirurgicale  minimisant le risque d’infection sur le champ de bataille. …..

Elle continue le cyclisme et prépare son brevet de pilote d’hélicoptère jusqu’à sa mort à l’âge de 88 ans. Comptabilisant trente-quatre décorations, elle est la femme la plus décorée de l’histoire de France mais reste très mal connue de la plupart des Français

Marie Marvingt et projet avion sanitaire
Son projet d’avion sanitaire
marie marvingt marche

M.Marvingt avec des skis métalliques de son invention !

marie marvingtElle jeune ..

marie-marvingt 80 ans

A 80 ans ! 


En 1963, Earl G. Talbott

Résultat d’images pour earl g. talbott journaliste
Earl G. Talbott ????

écrivit dans le New York Herald Tribune,  »La mort, avec laquelle Marie Marvingt avait flirté pendant 88 ans, est finalement survenue hier dans une infirmerie française,  mettant fin à la carrière d’une des femmes les plus étonnantes ayant jamais vécu. Elle était connue comme « La Fiancée du danger » et comptait tant de « premières » comme sportive, aviatrice, et audacieuse touche à tout qu’il est impossible d’en rendre compte en totalité.  » 
  ______________________


Sa vie, fut-elle un gros canular comme certains le pensaient?  Mais alors, qu’est-ce qui l’a poussée à achever autant d’exploits et à vouloir toujours aller plus loin et plus haut? Et pourquoi est-elle tombée dans l’oubli?