Je redécouvre…..


Les paroles :

ils ne savent plus.

ils ne savent plus le nom des fontaines
ils ne savent plus la saveur de l’eau
ils ne savent plus le cri de la chaine
aux portes des puits à la mérienne

sauront-ils encore
un jour nos enfants
parler aux chevaux
compter les étoiles

ils ne savent plus quand le feu s’éveille
les matins blottis dans la gelée blanche
ils ne savent plus lire dans couchant
la course des vents pour le lendemain

ils ne savent plus écouter le vent
dire à la moisson la beauté du grain
ils ne savent plus regarder la pluie
quand le ciel vient faire l’amour à la terre

ils ne savent plus marcher sur la terre
d’un pas rassuré aux temps des labours
ils ne savent plus écouter les mots
résonner longtemps au cœur du silence

Pourquoi les astronautes dorment-ils à proximité d’un ventilateur ?


Astronaute / ventilateur

La vie des astronautes ne ressemble en rien à celle des autres hommes. Dans le milieu particulier où ils vivent, les activités quotidiennes ne se déroulent pas de la même façon que sur Terre. Ainsi, leur sommeil doit être entouré de certaines précautions.

Des compartiments réservés au repos :

La station spatiale internationale lancée en 1998,, ou ISS, comprend un équipage permanent d’astronautes. Placée en orbite terrestre, cette base spatiale est le cadre d’une vie quotidienne un peu particulière.

La vie des astronautes ne ressemble en rien à celle des autres hommes. Dans le milieu particulier où ils vivent, les activités quotidiennes ne se déroulent pas de la même façon que sur Terre. Ainsi, leur sommeil doit être entouré de certaines précautions.

Dans cet entourage sans pesanteur, toutes les activités quotidiennes doivent être repensées. C’est notamment le cas du sommeil. Ainsi, il ne viendrait pas à l’idée de ces astronautes, quand ils sont sur Terre, de dormir accrochés au mur!

Cette position est tout aussi confortable qu’une autre à cause de l’absence de pesanteur . Chaque astronaute dispose d’un petit compartiment réservé au repos. Et cette petite  »chambre » est équipée de tout le matériel nécessaire.

Mais ce n’est ni le sac de couchage, ni la lampe ni même l’oreiller qui retiennent l’attention. En effet, la présence obligatoire d’une bouche d’aération dans chaque compartiment de repos demande une explication.

Des cabines toujours aérées :

En effet, la bouche d’aération installée dans chaque cabine est vitale. Sans ces ventilateurs, les astronautes risqueraient de ne pas se réveiller.

Il faut rappeler que le milieu où ils évoluent est dépourvu de pesanteur. Or, quand un astronaute dort, il exhale, comme tout un chacun, du dioxyde de carbone ( CO2 ).

Dans des circonstances ordinaires, ce dioxyde de carbone se dissipe dans l’air ambiant, sauf si la concentration est très importante et que la pièce est mal ventilée. Mais, dans le cas de l’astronaute, les choses ne se passent pas ainsi.

En effet, faute de pesanteur, le dioxyde de carbone expiré stagne dans un air immobile, finissant par former une sorte de bulle autour de la tête du dormeur. Environné par ce gaz mortel, et privé d’oxygène, celui-ci peut suffoquer et mourir asphyxié.

Que les cabines des astronautes soient ventilées en permanence est donc vital , ceci pour chasser ces concentrations toxiques de dioxyde de carbone.

Dans ce milieu sans pesanteur, toutes les activités quotidiennes doivent être repensées. C’est notamment le cas du sommeil. Ainsi, il ne viendrait pas à l’idée de ces astronautes, quand ils sont sur Terre, de dormir accrochés au mur!

Dans l’espace, l’absence de pesanteur rend cette position tout aussi confortable qu’une autre. Chaque astronaute dispose d’un petit compartiment réservé au repos. Et cette petite  »chambre » est équipée de tout le matériel nécessaire.

Résultat d’images pour images astronaute flottant dans la cabine spatiale

.

Découverte archéologique …


Les archéologues ont exhumé un char d’apparat quasiment intact dans le quartier de Civita Giuliana, à quelques centaines de mètres au nord du parc archéologique de Pompéi. Une découverte incroyable dans une zone qui pourrait encore abriter nombreux trésors.

Pompéi n’a décidément pas fini de nous surprendre. Les équipes du site archéologique italien ont annoncé la découverte d’un grand char de cérémonie de l’époque romaine, dans un état quasiment intact. Exhumé dans le porche d’une écurie, le char a encore ses  »éléments en fer, de belles décorations de bronze, des restes de bois minéralisés et des empreintes d’éléments organiques (des cordes aux restes de décorations végétales)  » précise le communiqué. En 2018, les archéologues y avaient retrouvé les restes momifiés de chevaux, dont l’un était encore équipé d’un harnais de type militaire en fer et en bronze, ainsi que de son mors entre les dents. Les bêtes venaient probablement d’être harnachées et, prêtes à partir, attendaient leurs cavaliers. D’après les premières hypothèses, elles sont mortes étouffées par les cendres ou brûlées par des vapeurs bouillantes.

 »C’est une découverte extraordinaire pour la connaissance du monde antique. Ce grand char n’était pas un moyen de transport pour le quotidien, mais un véhicule qui n’était sorti que pour les fêtes et les parades. Dans le passé, nous avons trouvé des véhicules de transport ,mais rien de semblable au char de Civita Giuliana », s’est enthousiasmé le directeur du parc, Massimo Osanna. Cette fouille a eu lieu dans le cadre d’une vaste opération de recherche archéologique pour lutter contre les pilleurs de tombe nombreux à sévir dans cette région où les vestiges et les trésors de l’époque romaine sont loin d’avoir été tous mis au jour.  »Pompéi continue de nous émerveiller avec ses découvertes, a déclaré le ministre de la Culture italien Dario Franceschini. Et ce sera comme ça pendant de nombreuses années, avec encore 20 hectares devant être fouillés. »

Un grand char de cérémonie a été découvert à quelques centaines de mètres au nord du parc archéologique de Pompéi (Italie). (POMPEI ARCHAEOLOGICAL PARK / VIA AFP)
 char de cérémonie
Un détail du char de cérémonie découvert dans le quartier Civita Giuliana proche du site archéologique de Pompéi (Italie). (PARC ARCHEOLOGIQUE DE POMPEI / VIA AFP)
Un détail du char de cérémonie découvert dans le quartier Civita Giuliana proche du site archéologique de Pompé

Le char a été découvert dans un porche devant une écurie où, déjà en 2018, les restes de trois équidés, dont un cheval attelé, avaient été trouvés, précise le communiqué. Cette découverte a été faite à Civita Giuliana, un quartier situé à quelques centaines de mètres au nord du parc archéologique de Pompéi. Des fouilles sont menées dans le cadre de la lutte contre les pilleurs de tombes, particulièrement actifs dans cette zone de l’Italie, pleine de trésors archéologiques encore à découvrir.

Qui sont les filles de l’Escadron bleu ?


Les filles de l’escadron bleu …..

Mandatées par le Général de Gaulle lui-même, des femmes volontaires de la Croix-Rouge française ont été chargées de l’exécution d’une tâche bien particulière. En effet, en 1945. surnommée “l’Escadron bleu”, cette unité féminine composée de 12 personnes devait organiser le retour en France de prisonniers de guerre et autres rescapés des camps de concentration.

Des femmes héroïques :

1945 : la guerre vient de se terminer. Une atmosphère de chaos flotte alors dans une Europe, où le Rideau de fer vient de tomber.

Dans le camp français, cependant, dans le camp français, les priorités sont ailleurs. En effet, des hommes et des femmes sont encore retenus prisonniers en territoire ennemi.

Pour les rapatrier, l’état-major  » tricolore  » mandate alors une équipe aux allures peu communes.

En effet,  » l’Escadron bleu  » , une unité composée de 12 femmes (pour la plupart âgées de moins de 30 ans) doit percer au cœur d’une Allemagne et d’une Pologne en ruine, pour sauver des détenus, prisonniers de guerre, déportés et autres travailleurs forcés de l’abandon.

Ce sont tout de même 300 000 Français au total que l’escadron doit ramener à bon port.

Mission accomplie :

À la tête de cette unité féminine, Madeleine Pauliac

Résultat d’images pour Madeleine Pauliac

(une ancienne résistante et médecin cheffe de l’hôpital français de Varsovie) dirige son équipe répartie dans cinq ambulance de la Croix-Rouge.

Au total, les jeunes femmes parcourent 48 000 kilomètres, à travers une bonne partie du continent, pour retrouver le plus d’hommes et de femmes possible.

Particulièrement appliquées, les secouristes mèneront ainsi ( de juillet à novembre 1945 ) plus de 200 millions de sauvetage ; parvenant, de cette manière, à rapatrier 1480 Français.

La plupart de ces héroïnes , avec la sensation du devoir accompli reprirent une vie normale après la guerre.

Madeleine Pauliac, toutefois, persista dans sa mission en voulant sauver des religieuses d’un couvent polonais, victimes de viol par des soldats soviétiques.
Après avoir exfiltré , vers la France , 24 de ces nouveau-nés (conçus dans des circonstances abominables), la jeune femme périra dans un accident de la route (à seulement 33 ans).

Pourquoi Nicolas Sarkozy, condamné à un an ferme…..


……., n’ira pas en prison

Il est ressorti libre du tribunal correctionnel de Paris. Libre, malgré une lourde condamnation à trois ans de prison, dont un an de prison ferme, pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire  » des écoutes  ». Mais si Nicolas Sarkozy échappe à une mise en détention, ce n’est pas par privilège d’ancien chef de l’État

C’est d’abord parce que sa condamnation n’est pas définitive. Nicolas Sarkozy a en effet décidé de faire appel de la peine prononcée ce lundi 1er mars. Donc L’ancien leader de la droite sera rejugé lors d’un nouveau procès.

De plus, le tribunal correctionnel de Paris n’a pas prononcé de mandat de dépôt. Ce qui signifie que la personne condamnée doit être immédiatement placée en détention ( comme le fut le cas de l’ancien secrétaire d’état Georges Tron )

Résultat d’images pour Georges Tron

, incarcéré au terme de l’audience lors de son jugement en appel.

Dans le cas où la peine de Nicolas Sarkozy serait aggravée en appel, un aménagement ne serait plus possible. En effet ,la réforme pénale de mars 2020 a abaissé le seuil maximal pour un aménagement à 12 mois. Il était encore de 24 mois en 2018, quand l’ancien ministre Jérôme Cahuzac (PS), condamné à deux de prison ferme et deux ans avec sursis, a pu bénéficier d’un aménagement de peine sous forme de bracelet électronique

Résultat d’images pour image bracelet électronique

Ce qui compliquerait tout de même les activités de Nicolas Sarkozy, qui exerce aujourd’hui comme membre de conseils administrations et comme conférencier…..

Défenseur du durcissement de l’aménagement des peines :

Heureusement pour l’ancien chef de l’État, le droit actuel est tout de même plus clément que ce qu’il préconisait lui-même, en 2015, alors qu’il s’apprêtait à concourir pour la primaire de la droite. Dans un entretien avec les journalistes , il se prononçait alors pour durcissement :

‘ Je souhaite qu’il n’y ait pas de mesures d’aménagement de peine pour les peines supérieures à 6 mois.  »

Aujourd’hui Nicolas Sarkozy doit se réjouir de ne pas avoir été écouté. D’autant plus qu’il n’est pas tiré d’affaire. Sarkozy retrouvera les juges, dès le 17 mars, au procès de l’affaire  » Bygmalion  » , qui portaient sur les frais de sa campagne présidentielle de 2012.

Tous égaux ?


Les paroles :

On les a crus 2019

On les a crus les experts
Ils savaient ce qu’il fallait faire
Z’avaient des diplômes
Du baratin le décorum
Présentés comme des sur-hommes

On a cru les technocrates
Avec eux nos routes seraient droites
Nous serions heureux
En marchant en rang derrière eux
Fallait juste fermer les yeux

On a cru les candidats
A chaque élection c’est comme ça
La main sur le cœur
L’intérêt général blabla
Puis tais-toi sale électeur

On a cru les pollueurs
Ils nous apportaient le bonheur
Y’avait pas d’soucis
Ils la respectaient notre vie
Aucun danger c’est écrit

On a cru nos diplomates
De la paix les acrobates
Soyez rassurés
La compréhension du monde
Tournait dans leur tête bien ronde

On les a crus les menteurs
Quand ils juraient sur leur honneur
Tout p’tit Cahuzac
Se croyant plus grand que Balzac
Même pris la main dans le sac…

Refrain :
Devine devine
Qui fut roulé dans la farine
Devine devine
Qui profite des rapines
Démocraties qu’on assassine

Stéphane Ternoise

9 mois de superstitions :


….croyances sur l’accouchement au XIXe siècle….Au XIXe siècle, les superstitions étaient nombreuses dans les campagnes françaises.

Par exemple : Si une femme enceinte assistait à l’égorgement d’un porc ou d’une volaille, on pensait qu’elle risquait d’avoir une hémorragie, de même que de crever sa poche d’eau si elle jetait de l’eau pendant la nuit. Pas question non plus de balancer des coquilles d’œufs dans l’âtre allumé du local de l’accouchement, car c’était le meilleur moyen d’avoir un mort-né.!!

En Auvergne, ( j’y habite ) les  » matrones  »

Une matrone lol

organisaient des espèces de sabbat préliminaires durant lesquelles les parturientes et leur entourage devaient bouger en gesticulant frénétiquement, tout en formulant des incantations chrétiennes et païennes. Elles flagellaient les ventres des accouchées avec un chapelet dans le but de dissiper leur angoisse.

Une fois l’accouchement accompli, il ne fallait pas jeter le placenta n’importe où, au risque de faire pleuvoir toutes sortes de malheurs sur l’enfant, mais au contraire de l’enterrer selon des rites précis, par exemple au pied de tel arbre portant fleurs et fruits ou à tel endroit où l’on avait la conviction que la terre ne serait pas retournée avant longtemps. Ce n’est que plus tard, quand l’obstétrique aura fait des progrès, que les matrones prendront l’habitude de le brûler ou de le jeter à l’eau. Pour savoir si une naissance sera suivie d’autres, les assistants recouraient aux spéculations astrologiques ou comptaient les nodosités du cordon ombilical, les rouges désignant les futurs garçons, les blanches, les futures filles.

Illustration :

accouchement ? ! à l’époque : Pas peur des virus !