Pourquoi…..Mirabeau…..


…….fut il retiré du Panthéon ?

Honoré Riquetti comte de Mirabeau

, première personnalité à entrer au Panthéon, le 4 avril 1791, est également la première à en sortir, trois ans plus tard.

La cause de ce revirement ? Une correspondance cachée avec Louis XVI

Résultat d’images pour louis xvi

, le roi déchu ?.

La fougue révolutionnaire :

Le déshonneur succède parfois aux honneurs : C’est ce qui est arrivé au comte de Mirabeau ( de son vrai nom : Honoré Riquetti )….Cet homme  » de noble extraction » , comme on dit ,né en 1749, était réputé pour sa laideur repoussante ( on peut le voir via l’image ci-dessus ) … mais aussi pour son incroyable  » faconde  » qui lui permettait de facilement captiver les foules.

Comme pour beaucoup à l’époque de la révolution française , il voit sa destinée basculer ..

Entièrement engagé dans le  »processus insurrectionnel  », il est élu député du tiers état et surtout fonde l’Assemblée Nationale.

Mais c’est surtout par une réplique cinglante que le révolutionnaire est connu , entre dans les mémoires.

Face au roi qui ordonne à l’assemblée de se disperser, Mirabeau rétorque en effet ( mots bien connus ) : ‘‘ la Nation assemblée n’a d’ordre à recevoir de personne. Nous ne sortirons d’ici que par la force des baïonnettes » 

Mais , quelque chose ( que je ne savais pas ) :

Un double-jeu fatal :

Donc , à sa mort, le 2 avril 1791 ( 42 ans ) , Mirabeau est perçu comme une icône révolutionnaire. Un statut qui fait logiquement de lui le premier homme à entrer au Panthéon, le 4 avril de la même année.

Cependant , un nouveau revirement survient un an plus tard : Interrogé par les révolutionnaires, Gamain ( le serrurier royal ) révèle, en effet, l’accès à “l’armoire de fer” de Louis XVI.

Du coup , la Convention se trouve en possession de documents confidentiels. Surprise ! Dans ceux-ci est située la preuve d’une correspondance cachée, entre le roi et l’ancien député.

On y apprend en particulier, que, partisan d’une monarchie à l’anglaise, Mirabeau conseillait Louis XVI ;et ceci contre monnaie sonnante et trébuchante.!!

Les révolutionnaires se sentant trahis , n’hésiteront donc pas à sortir la dépouille de l’ancienne idole (le 21 septembre 1794), pour y faire entrer celle de Jean-Paul Marat

Résultat d’images pour Jean-Paul Marat
Marat , autre révolutionnaire connu..

Le séjour au Panthéon de Marat ( député montagnard ) sera d’une encore plus courte durée ; puisqu’il en sortira à son tour , le 8 février 1795.

_________________________

L’armoire de fer :

Etait un coffre en fer utilisé pour abriter des papiers importants. Une utilisation notable et fréquente du mot fait référence à une cachette dans les appartements de Louis 16  au Palais des Tuileries où certains documents secrets ont été conservés. L’existence de ce cabinet de fer, caché derrière des boiseries, a été révélée publiquement en novembre 1792, au ministre girondin de l’Intérieur.

Squelette de Mirabeau sortant de l’armoire de fer ( caricature )

( Demain , ce soir :  » Le Panthéon  » , si j’ai le courage et l’envie )

Klik ..

1er mars……


……mort de….Chirac ! Non , ce n’est pas une erreur comme on pourrait le croire : Il ne s’agit pas de Jacques Chirac

Résultat d’images pour Jacques Chirac
Qui , lui ,est décédé le 26 septembre 2019 à l’âge de 87 ans environ ..après avoir été président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007

Mais de Pierre Chirac

P.Chirac

, premier médecin de Louis 15.. Décédé le 1er mars 1732

Pierre Chirac était né à Conques dans le Rouergue, en 1650, membre de l’Académie des sciences, fut en même temps le premier médecin du roi et le premier médecin de son siècle !

Il fut l’auteur d’une  » espèce  » de révolution ( ? ) dans la médecine ; il introduisit l’usage de la saignée du pied dans la petite vérole, après avoir remarqué que dans ceux qui étaient morts de cette maladie, il y avait inflammation de cerveau, et que si la saignée avait quelquefois été suivie de la mort, c’est qu’on y avait toujours recours trop tard…..On dit aussi que le duc d’Orléans

, blessé dangereusement à la bataille de Turin, était sur le point de perdre le bras ; Chirac imagina de lui faire mettre ce bras dans les eaux de Balaruc ( utilisées en rhumatologie et phlébologie , encore de nos jours ) , ce qui produisit une guérison rapide, parfaite et presque miraculeuse ! ??