La muraille de Chine….

…Pourquoi a -t – elle été construite ?

Muraille de chine ( vue partielle )

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la muraille de Chine est la plus vaste construction jamais entreprise par l’homme. Édifiée, pour l’essentiel, entre le IIIe siècle avant J.-C. et le XVIIe siècle de notre ère, elle devait protéger une Chine unifiée des invasions venues du nord.

Des travaux titanesques :

D’après les dernières estimations officielles, la muraille de Chine s’étendrait sur plus de 20 000 kilomètres. D’ailleurs ,elle n’est pas seulement composée de murs, d’une hauteur moyenne de six à sept mètres, mais aussi de fossés et de barrières naturelles, comme des rivières ou des montagnes.

La construction de cet immense édifice, qui engloba sans doute des pans de murs existants, débuta aux alentours de 221 avant notre ère. Cette date marque l’arrivée au pouvoir de l’empereur Shi Huang, qui fonde la dynastie Qin et réunifie la Chine, divisée en royaumes rivaux.

La construction de cette gigantesque muraille nécessita l’utilisation de plus de 100 millions de tonnes de briques, de pierres et de terre. Pour ces travaux pharaoniques, il fallut mobiliser des centaines de milliers de paysans et de soldats.

Un ouvrage défensif:

Cet ouvrage fut bien sûr érigé dans un but défensif. Du temps des Royaumes Combattants, qui précède l’unification de la Chine, les États septentrionaux avaient déjà pris l’habitude de construire des remparts sommaires, pour protéger leur territoire des incursions de peuples installés plus au nord, dans la Russie actuelle.

De même , c’est pour faire barrage à une possible invasion de la Chine par des tribus nomades parcourant les steppes du nord que le fondateur de la dynastie Qin ordonna l’édification de la grande muraille.

Obéissant au même réflexe de défense, ses successeurs s’efforcent de poursuivre et de consolider sa construction. Ainsi, les empereurs de la dynastie Ming, qui règnent du XIVe au XVIIe siècles, complètent la grande muraille pour lui donner en partie son aspect actuel.

Ces importants travaux avaient pour but la protection du pays contre les » Mandchous », qui devaient fonder la dernière dynastie chinoise, et contre les Mongols qui, au XIIIe siècle, conquirent la Chine du nord sous la bannière de Gengis Khan.