La raffle du Vel d’hiv :

Pas d’actualité , mais il ne faut pas oublier ( à mon avis )

Rafle du Vélodrome d’Hiver:

La rafle du Vélodrome d’Hiver, souvent appelée  » rafle du Vél’d’Hiv  » (aussi orthographiée  » rafle du Vel’ d’Hiv’  » ou encore  » rafle du Vél d’Hiv  » ) est la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Entre les 16 et 17 juillet 1942, plus de treize mille personnes, dont près d’un tiers d’enfants, sont arrêtées avant d’être détenues au vélodrome d’hiver (mais aussi dans d’autres camps), dans des conditions d’hygiène déplorables et presque sans eau ni nourriture pendant cinq jours. Ils sont ensuite envoyés par trains de la mort vers le camp d’extermination d’Auschwitz. Moins d’une centaine d’adultes en reviendront (et aucun enfant). .

À la demande du3ème Reich , dans le cadre de sa politique d’extermination des populations juives d’Europe ,l’Etat français  organise, en juillet 1942, une rafle à grande échelle de Juifs (l » opération vent printanier  », parallèlement menée par les nazis dans plusieurs pays européens). Ces arrestations sont menées avec la collaboration  de neuf et gendarmes français ! Sur ordre du gouvernement de Vichy, après des négociations avec l’occupant menées par René Bousquet , secrétaire général de la Police Nationale. À la suite de ces négociations, entamées par Pierre Laval  , les Juifs de nationalité française sont temporairement exclus de cette rafle qui concerne essentiellement les Juifs étrangers, ou apatrides, ou déchus de la nationalité française par la loi du 22/7, ou encore ceux ayant le statut de réfugié , dont plus de quatre mille enfants, le plus souvent français nés de parents étrangers.

Les premières rafles de Juifs en France commencent en1940 en zone libre  1940  et en mai 1941 en zone occupée ( rafle du billet vert ), les Juifs étant placés dans des camps d’extermination français . Début 06/1942 , une planification est décidée : l’opération  »Vent printanier  » , ou  » Vent de printemps  », doit organiser une rafle pour les trois pays d’Europe  occidentale occupés par l’Allemagne ( France ,Pays- Bas et Belgique) , le (Reichssicherheitshauptam )devant déporter de France vers l’Est 110 000 Juifs en 1942 (Juifs valides pour le travail et devant avoir entre 16 et 50 ans), au lieu des 5 000 initialement prévus. L’opération  » Vent printanier  » prévoyait, à l’origine, l’arrestation de tous les Juifs d’Admestarm , Bruxelles et Paris, le même jour .

Arrestation de Juifs à Paris par des policiers français le 20 août 1941.
Rafle dans le quartier du temple

_______________________

Au total, 13 152 hommes, femmes et enfants sont appréhendés par la police française les 16 et 17 juillet 1942. C’est beaucoup… et néanmoins deux fois moins que le quota fixé par les Allemands et la préfecture de police !

Au total, durant toute l’Occupation, de 1940 à 1944, les persécutions antisémites feront en France 76 000 victimes dont 24 500 Juifs de nationalité française. À ces victimes mortes en déportation s’ajoutent, selon l’historien Serge Klarsfeld, 3 000 Juifs morts dans les camps d’internement ou exécutés comme otages ou résistants, pour une communauté de 330 000 membres dont 190 000 étrangers.….

Jules Saliège, archevêque de Toulouse (Mauriac, 24 février 1870 ; Toulouse, 5 novembre 1956)Parmi les rares protestations officielles figure la lettre pastorale de Jules Saliège, archevêque de Toulouse, dont celui-ci ordonna la lecture en chaire dans toutes ses paroisses.

Mes très chers Frères,

 » Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits. Ces devoirs et ces droits, tiennent à la nature de l’homme. Ils viennent de Dieu. On peut les violer. Il n’est au pouvoir d’aucun mortel de les supprimer.
Que des enfants, des femmes, des hommes, des pères et des mères soient traités comme un vil troupeau, que les membres d’une même famille soient séparés les uns des autres et embarqués pour une destination inconnue, il était réservé à notre temps de voir ce triste spectacle.
Pourquoi le droit d’asile dans nos églises n’existe-t-il plus ?
Pourquoi sommes-nous des vaincus ?
Seigneur ayez pitié de nous.
Notre-Dame, priez pour la France. »

 » Dans notre diocèse, des scènes d’épouvante ont eu lieu dans les camps de Noé et de Récébédou. Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes. Tout n’est pas permis contre eux, contre ces hommes, contre ces femmes, contre ces pères et mères de famille. Ils font partie du genre humain. Ils sont nos Frères comme tant d’autres. Un chrétien ne peut l’oublier. »

France, patrie bien aimée, France qui portes dans la conscience de tous tes enfants la tradition du respect de la personne humaine, France chevaleresque et généreuse, je n’en doute pas, tu n’es pas responsable de ces horreurs.

Recevez mes chers Frères, l’assurance de mon respectueux dévouement.
Jules-Géraud Saliège
Archevêque de Toulouse
13 août 1942
…..

Malgré une faible connaissance de cet évènement de la part des Français, une grande majorité d’entre eux considère comme important que la mémoire de la Shoah soit transmise. En ce sens, la mémoire de la rafle du Vélodrome d’Hiver y participe..

________________________________

plaque commémorative ( Paris )

2 réflexions sur “La raffle du Vel d’hiv :

Les commentaires sont fermés.