La baguette pourrait être inscrite au patrimoine de l’Unesco…..

Afficher l’image source

.…..mais qu’est ce que çà changerait ?

La France pourrait proposer à l’Unesco d’inscrire la baguette sur sa liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une belle manière de mettre en avant cette spécialité boulangère emblématique de l’Hexagone, mais aussi les traditions et le lien social qu’elle représente.

 » La baguette, c’est le quotidien des Français et le pain c’est une histoire particulière, c’est le quotidien le matin, le midi et le soir pour les Français.  » Ainsi parlait Emmanuel Macron

? !! , le président de la République, en janvier 2018 au micro de la radio Europe 1. Il plaidait alors pour l’inscription de l’emblématique spécialité boulangère française sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco

Trois ans plus tard, ce débat vient de rebondir, et la France pourrait proposer à l’agence des Nations Unies de placer la baguette sur cette liste en 2022.!!!!!

D’ici à la fin mars, Roselyne Bachelot

Résultat d’images pour Roseline Bachelot Ministre

, la ministre de la Culture, devra trancher entre ce dossier, celui des toits de zinc de Paris, ou de la fête traditionnelle du Biou d’Arbois, dans le Jura. Elle proposera ensuite son choix à Emmanuel Macron, qui devra le valider, ou pas.

Un comité de l’Unesco décidera ensuite de le valider ou non, avant une possible inscription au patrimoine culturel immatériel de l’humanité l’année prochaine.

Qu’est-ce que le patrimoine culturel immatériel de l’humanité ?

Cette Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité met en lumière les  » traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants  », explique l’Unesco

Elles sont  » un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation croissante  » , note encore l’agence des Nations Unies, et c’est pour cela que l’institution les met en avant.

Un boulanger observe la mie d’une baguette qui sort du four

La liste englobe une grande variété d’éléments, de la pratique de l’alpinisme au couscous du Maghreb en passant par l’art du pizzaïolo de Naples, en Italie. Pour l’Unesco, le patrimoine culturel immatériel doit être à la fois  » traditionnel, contemporain et vivant à la fois  »,  inclusif ,  représentatif , mais aussi  » fondé sur les communautés  ».

Ce sont donc tous ces éléments que gardent en tête les membres du  »Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel  », qui valident ou non les dossiers candidats.

Quels sont les enjeux d’une telle inscription ?

Inscrire la baguette sur cette liste du patrimoine culturel immatériel, c’est une manière de  » mettre en valeur le savoir-faire  » autour de cette spécialité, explique Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française. C’est une manière de  » faire savoir à tout le monde comment est faite une baguette de tradition, et quelle importance elle a en France  », poursuit-il.

Il y a d’abord les ingrédients, de la farine, du sel, de l’eau et de la levure, puis la technique. La baguette est pétrie  » lentement  »’, fermentée  » très longtemps  », puis façonnée à la main ( Tu parles !! ). Les goûts peuvent changer d’une région à l’autre, selon les sortes de farine ou d’eau utilisées, et les températures ambiantes.

baguette sortant du four .

Ce n’est pas tout. lol Avec cette inscription, il s’agirait aussi de  » mettre en avant le rôle  » des 33 000 boulangers de France, mais aussi du lien social tissé par la baguette et ceux qui les préparent. Un exemple parmi beaucoup d’autres :  » La première course que l’on donne à faire à un enfant, c’est d’aller acheter une baguette à la boulangerie  », poursuit Dominique Anract

. Sans compter que la baguette est présente sur beaucoup de tables, au moment des repas : selon lui, six millions de ces pains, environ, se vendent tous les jours dans le pays.

Une telle inscription pourrait également  » déclencher des envies  » de devenir boulanger, poursuit Dominique Anract, à l’heure où, en France, 9 000 postes sont à pourvoir dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie. Mettre en avant ce savoir-faire serait donc une manière de le protéger, en assurant la pérennité de la spécialité mais aussi des traditions qui l’entourent, en France.

Si la baguette était, à terme, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, elle rejoindrait 23 autres techniques artisanales, traditions et autres arts français. Parmi eux, il y a notamment le  » repas gastronomique des Français  » , mais aussi l’équitation de tradition française ou  » le fest-noz breton  ». ( un type de fête  » revivaliste  »(essentiellement un bal ), inventé dans les années 1950 dans le centre de la Basse-Bretagne)

P.S : Je m’en moque , j’achète des  » pains  »

, plus de baguette !

Voilà extrêment intéressant n’est ce pas ? ( faut vraiment que l’U N E S C O n’est rien à fou..faire pour pondre de telles  » trucs ) !

5 réflexions sur “La baguette pourrait être inscrite au patrimoine de l’Unesco…..

Les commentaires sont fermés.