» Tu me cours sur…..

…..le haricot  » ……

Je ne sais pas si cette expression est employée par  » tout un chacun  » ,mais chez moi , oui …( en ce moment , pour moi , c’est le cas pour pas mal de trucs ) …..

 » Tu me cours sur le haricot  » , chez moi , çà signifie  » tu m’énerve , m’embête  » ( avec tes questions , demandes etc…)

Comme je l’écris , c’est souvent le cas ces jours – ci pour moi , alors je me suis demandé d’où vient cette expression , le rapport entre un haricot et les nerfs etc….

Comme souvent , l’expression vient de l’argot : Le haricot désignerait ici (pour rester dans le domaine  » argotique  » ) ,  » l’arpion  » , le  »pinglot  » , c’est à dire le pied !

Résultat d’images pour images d'un pied

Il s’agirait , peut-être , de l’argot des tranchées ? …..

Est ce la forme du pied qui a fait penser à la graine ,

Résultat d’images pour image graine de haricot
haricot

ou celle du gros orteil pointant par le trou de la chaussette ?

Résultat d’images pour images gros orteil dans chaussette trouée

Pour ce qui est de  » tu me cours  » , ce serait une forme ancienne , qui viendrait de  »courir sus  » ( aux Anglais par exemple ) . D’autre part , si les poilus de 14-18 ont vécu  » la fin des haricots  » , cette expression est beaucoup plus ancienne : On la doit peut- être aux matelots : Quand les vivres venaient à manquer , on compensait en avec des haricots à tous les repas . En effet , comme les lentilles et les fèves , le haricot ( alias  » fayot  » , mot venant du provençal  » faiol  ») est un plat de pauvres …( çà explique peut -être le fait que j’en mange pas mal ? lol ) , plat de ceux qui travaillent pour des haricots , c’est à dire pour  » trois fois rien  » , pour des  » tripettes  » !

 » Tripette  » ?

Ce mot désigne une petite  »tripe », ce boyau animal qu’on prépare souvent soit à la mode de Caen lorsqu’on en a un paquet, soit en paquets lorsqu’on en a en Provence.

Au XVIIe siècle, le verbe  »triper » voulait dire « fouler aux pieds » et, par extension,  »mépriser ».
Et comme on accorde peu de valeur à ce qu’on méprise, il est possible que ce soit à partir de ce verbe que le substantif  »tripette » ait été utilisé pour désigner des choses sans aucune valeur…..

4 réflexions sur “ » Tu me cours sur…..

Les commentaires sont fermés.