On les a crus ….



Les paroles :

On les a crus les experts
Ils savaient ce qu’il fallait faire
Z’avaient des diplômes
Du baratin le décorum
Présentés comme des  » sur-hommes »

On a cru les technocrates
Avec eux nos routes seraient droites
Nous serions heureux
En marchant en rang derrière eux
Fallait juste fermer les yeux

On a cru les candidats
A chaque élection c’est comme ça
La main sur le cœur
L’intérêt général blabla
Puis tais-toi sale électeur

On a cru les pollueurs
Ils nous apportaient le bonheur
Y’avait pas d’soucis
Ils la respectaient notre vie
Aucun danger c’est écrit

On a cru nos diplomates
De la paix les acrobates
Soyez rassurés
La compréhension du monde
Tournait dans leur tête bien ronde

On les a crus les menteurs
Quand ils juraient sur leur honneur
Tout p’tit Cahuzac
Se croyant plus grand que Balzac
Même pris la main dans le sac…




On a cru Monsieur Roundup
On a cru Madame Amiante
Leur fils Pesticide
Les cousins Savoureux Arômes
Leurs neveux Beaux Colorants

On a cru les militants
Mais ils militaient à plein temps
Pour les vrais humains
Ils n’avaient pas une seconde
Fallait qu’il tourne leur monde

On les a crus les banquiers
Ils allaient tout nous simplifier
Nous font même payer
Pour gérer la sécurité
Qu’ils juraient nous apporter

On a cru les assureurs
Pour tout nous étions garantis
Sauf qu’en tout petit
En quasi chinois c’est écrit
Vous avez cru par erreur

On a cru le Père Noël
Que tout pouvait tomber du ciel
Mais les actionnaires
Nous ont fait retomber sur terre
Mais la barbe blanche est chère

On les a crus nos élus
On les a crus les scientifiques
D’la République
On a même crû nos chers médias
Professionnels du débat

On les a crues les promesses
On était du peuple qu’on caresse
Lors des grandes messes
Ils instauraient des commissions
Gouvernements de mission

On les a crus les blabla
Les « c’est juré plus jamais ça »

Comme on aimait ça
On était sous des banderoles
Mais c’n’était qu’un mauvais rôle

Refrain :
Devine devine
Qui fut roulé dans la farine
Devine devine
Qui profite des rapines
Démocraties qu’on assassine

Rien cette nuit…..


Manu est passé vers 10 heures ce matin ( je venais de me lever ,de m’extirper de mon lit ) comme prévu pour aller à la banque !

Voilà , c’est fait , je ne suis plus rien ! Je suis sous le tutelle de Manu ; c’est à dire que je n’ai plus de chéquier, de C.B

Résultat d’images pour images carte bancaire

( sauf pour les retraits  » limités  » ) c’est quelque peu frustrant, mais c’est moi qui l’ai choisi ……Comme çà , je serais tranquille avec ce histoires de frics qui m’emmer…au plus au point ! Ne me reste qu’à m’y habituer ( j’y suis bien arrivé pour ne plus fumer alors pourquoi pas  » çà  » ?)

Allez ,sur ces quelques mots sans intérêt pour vous , je vais manger un morceau et….?

Soyez bien , vous qui par hasard passeriez , faites attention à cet cochonnerie de virus !A un de ces soir certainement….

Francis…..