C’était il y a 52 ans :

Jan Palach ……

Jan Palach foto z průkazu.JPG
….s’immolait par le feu : né le11 août 1948  à Prague et mort le 19 janvier  dans la même ville, est un étudiant  en histoire tchécoslovaque   qui s’est immolé parle feu sur la place Venceslas à Prague  le 16 janvier 1969. Il est l’un des symboles en Tchéquie de la résistance à l’occupation soviétique . En 1966, il n’est pas admis à l’ université de Prague  en raison de son  » origine professionnelle  » , bien qu’il ait réussi les examens d’entrée.! Alors ,il commence à étudier à l’ Ecole supérieure d’ économie de Prague . Il effectue un stage au Kazakhstan   en 1967. En 1968, il refait une demande d’admission à l’université Charles, cette fois avec succès. En été 1968, il effectue un stage près de Leningrad . Il passera également trois semaines en France en 1968 pour travailler dans les vignes.

Pendant ses études, il s’intéresse déjà à la politique mais ce sera le  » Printemps de Prague » qui marquera un tournant crucial pour lui. Après avoir essayé sans succès d’organiser l’occupation de l’édifice principal de la Radiodiffusion tchécoslovaque et de diffuser un appel à la grève générale, Jan Palach décide d’opter pour un mode de protestation plus radical. Le 16 janvier 1969, il s’immole par le feu sur la place Venceslas à Prague, un lieu central et très fréquenté. Brûlé au deuxième ou troisième degré sur 85% de son corps, il meurt à l’hôpital le 19 janvier ….

Palach souhaitait , par ce suicide public ,protester contre la suppression des libertés et l’indifférence de la population à l ‘ invasion de son pays par les forces du Pacte de Varsovie en août 1968. Cette invasion avait mis fin brutalement au Printemps de Prague, et aux réformes d ‘ Alexandre Dubcek

Résultat d’images pour Alexander Dubček

 dont l’objectif était une relative libéralisation du système socialiste tchèque ; l’intervention militaire de 1968, suivie par une soumission du Parti communiste tchécoslovaque   aux ordres de l’ URSS , allaient verrouiller pour longtemps le champ politique de la Tchécoslovaquie communiste , qui entrait alors dans la phase dite de  » normalisation  ». La mort du jeune homme eut un retentissement à travers toute la Tchécoslovaquie : une procession réunira plusieurs dizaines de milliers de participants à Prague et d’autres cérémonies funèbres eurent lieu ailleurs dans le pays.  Deux autres jeunes Tchèques, suivirent l’exemple de Jan Palach le 25 février et le 9 avril de la même année. Les autorités communistes ont alors tenté de discréditer le jeune martyr par plusieurs manipulations, notamment en faisant disparaître une lettre posthume où Jan Palach dénonçait l’invasion soviétique ….

Son sacrifice eut des conséquences relativement importantes :

En janvier 1989, le 20e anniversaire de la mort de Jan Palach provoque une semaine d’importantes manifestations contre le régime communiste, appelée  » Semaine de Palach  ». Le16 février 1989 ,  l’auteur dramatique Vaclav Havel

Résultat d’images pour Václav Havel

, un des dirigeants du mouvement de la Charte 77 , est arrêté par la police de la dictature communiste  pour avoir voulu déposer une gerbe de fleurs à la mémoire de Jan Palach.

Le 20 février  suivant, il est condamné pour ce geste à neuf mois de prison ferme et le 22février  , sept autres opposants sont aussi condamnés. Quelques mois plus tard, la dictature s’effondre à la suite de la  » révolution de Velours  » .

Son geste fut suivi par près de trente tentatives d’auto-immolation, pas uniquement pour des motivations politiques.

______________________________________

De très nombreux hommages de toutes sortes ( un astéroïde à son nom , une gare de bus à l’ile Maurice à son nom ,etc….)

plaque mémoriale Palach hrob.jpg tombe