2020 = Année du rat ….


La mort – au – rats

Le rat

Résultat d’images pour images rats
rats  » en famille  »

n’a jamais eu une bonne réputation , le homme ont toujours essayé de s’en débarrasser….Mais cet animal est intelligent : Lorsque de la nourriture est trouvée, un seul d’entre eux la goûte !Et sil meurt, les autres ne se laissent pas berner ! C’est une des raison pour les quelles il faut que l’homme ruse ( aussi ) pour composer la mort-aux – rats .( On dit aussi , à la place de  » mort- aux- rats  »

:  » rodenticide  » ! ). Autrefois, on utilisait de l’arsenic ou du thallium ( aussi nocifs pour eux que pour nous ) . De nos jours ,  »on  » préfère une substance  » à retardement  » comme un anticoagulant : Tous les individus du groupe s’empoisonne avant de s’apercevoir de quelque chose ….Mais , nos animaux de compagnie , comme le chat

Résultat d’images pour images chats

( meilleur ami du rat lol ) peuvent se faire avoir ! Dans ce cas , il faut aller chez le véto illico ou faire prendre de la vitamine K1 ( seul antidote ) !

 » Utilité  » de ce petit rongeur :

Le rat n’a pas fini de nous surprendre : Son odorat , par exemple, est plus sensible que celui du chien ! Les chercheurs et les scientifiques s’y intéressent de très près , notamment pour le dépistage de certaines maladies et aussi dans des domaines plus périlleux comme la détection de mines anti- personnel… En Afrique  surtout au Mozambique ,des rats sont dressés pour repérer ces engins de mort ….

Ces petits rongeurs d’Afrique sont de vrais héros – ils aident à se débarrasser des mines. Grâce à leur intelligence, leur sens de l’odorat et leur sociabilité ce sont des aides précieuses. 

Une organisation non gouvernementale basée en Tanzanie, APOPO (en flamand : Développement de l’équipement de détection des mines terrestres), élève des rats géants et les entraîne à détecter les explosifs. Ces rongeurs sont ensuite envoyés pour trouver des mines dans des pays comme le Vietnam, le Laos, l’Angola ou le Cambodge.
Les rats ont un sens de l’odorat extraordinaire, ils sont très intelligents et apprennent vite, ce qui fait d’eux de parfaits candidats pour cette mission. Ce sont d’indispensables assistants pour les experts en déminage. Leur but est de sauver des vies et de nettoyer des terres qui peuvent ensuite être exploitées.
   L’un de ces petits héros s’appelle Isaac. Une  de tournage T.V  l’a rencontré alors qu’il était encore tout petit. Avec ses frères et sœurs, il reçoit une formation chez APOPO.           Lorsqu’il est enfin prêt pour sa mission, il est envoyé au Cambodge, pays où il y a plus d’accidents liés aux mines que dans tout autre pays. Des millions de mines terrestres non explosées menacent citoyens et touristes, et ont un effet néfaste sur le développement et la croissance économique du pays. Isaac est là pour régler le problème !
  En plus de leur développé ,et leur faible   » coût d’entretien   » ,ils présentent un autre avantage : leur poids qui est insignifiant implique qu’ils ne sont pas   »détectables   » pour une mine qui n’explose pas …..Les rats sont donc très rarement sacrifiés   » pour ce job comme le rat fait partie des   » NAC   » ( nouveaux animaux de compagnie , c’est une bonne nouvelle  !? )
rat démineur !

En plus il est utile pour les recherches scientifique ……

36 tortues des Galápagos …..



….. réintroduites dans l’archipel

Nées et élevés en captivité, ces 36 tortues géantes, dont l’espèce est menacée d’extinction, rejoignent une population d’environ 6700 tortues.

Un groupe de 36 tortues géantes des Galápagos ont été réintroduites dans leur habitat d’origine sur l’île San Cristobal, une des principales de l’archipel équatorien. Elles sont nées et ont été élevées en captivité. Ces 36  » Chelonoidis chathamensis  », une des quinze sous-espèces différentes de tortues des Galápagos, ont été déposées dans la partie nord-est de l’île, où vit une population estimée de quelque 6700 tortues, a indiqué dans un communiqué le Parc national des Galápagos

 » Les informations scientifiques dont nous disposons sur ces tortues confirment qu’elles sont en bonne santé avec une bonne structure de population qui garantit leur survie », a indiqué le directeur du PNG, Danny Rueda. Cependant, la Chelonoidis chathamensis est considérée menacée d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature .

Une faune et une flore uniques au monde

Les tortues, âgées entre six et huit ans, et pesant entre 3 et 5 kilogrammes,  »sont passées au travers d’un processus de quarantaine précédant leur libération », a-t-il ajouté. Prise de température, relevé de rythme cardiaque, analyses de sang et de selles ont permis d’exclure toute maladie ou parasite avant la réintroduction.

Les tortues réintroduites font partie de l’une des quinze sous-espèces endémiques différentes de tortues des Galápagos (archives).
Les tortues réintroduites font partie de l’une des quinze sous-espèces endémiques différentes de tortues des Galápagos

Ces huit dernières années, un total de 75 tortues Chelonoidis chathamensis élevées en captivité ont été réintroduites sur San Cristobal. Les Galápagos,

Résultat d’images pour Îles Galápagos

à 1000 km au large de la côte équatorienne, ont l’un des écosystèmes les plus fragiles, avec une faune et une flore uniques au monde. L’archipel, qui a servi de terrain d’étude au naturaliste britannique Charles Darwin

Charles Darwin 1880.jpg
Darwin

avant d’élaborer sa théorie de l’évolution des espèces, tire son nom des tortues géantes qui y vivent

Pas de commentaire depuis plus d’une semaine : Je les bloque !

fralurcy085903@gmail.com

marin-francis08@outlook.com