La croix de Lorraine…


.……. origines :


Les origines de la croix de Lorraine

Pavillon de beaupré des bâtiments des Forces navales françaises libres

La croix de Lorraine est désormais attachée au général de Gaulle

Résultat d’images pour général de gaulle 1945

et à la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un spécimen monumental de cette croix domine d’ailleurs la région de Colombey-les-Deux-Églises, terre d’adoption de la famille de Gaulle. Mais quelle est l’histoire de cette croix ?

C’est en juillet 1940 que le général De Gaulle , en concertation avec l’amiral Georges Thierry d’Argenlieu

Résultat d’images pour amiral georges thierry d'argenlieu

et le vice-amiral Émile Muselier, adopte la croix de Lorraine comme symbole de leur mouvement de résistance. 

Croix d’Anjou conservée par les sœurs de la Girouardière à Baugé-en-Anjou

Résultat d’images pour Baugé-en-Anjou

C’est en cherchant un symbole à opposer à la croix gammée nazie que la croix de Lorraine s’est imposée. Muselier, dont le père est originaire de Lorraine, propose cette croix qui orne également l’insigne du 507e régiment de chars de combat dont de Gaulle est colonel de 1937 à 1939.

Pendant la Deuxième guerre mondial  , cette croix est arborée, avec les couleurs de la France, sur les navires, chars puis combattants de la France Libre.

À l’origine, la croix de Lorraine est aussi appelée croix d’Anjou.: En effet, elle figure un reliquaire à double croisillon contenant des morceaux de la Vraie Croix. Ramené, au XIIIe siècle, par le chevalier d’Alluye de retour de croisade, ce reliquaire est conservé par les cisterciens de l’abbaye de la Boissière dans le Maine-et-Loire.

( Portrait équestre du Duc René II de Lorraine, issu de La Nancéide (vers 1500), Pierre de Blarru,)

 »Casa en el Aire  »….


…. perchée à flanc de falaise

Casa en el Aire, la maison dans les airs, est une cabane hôtel perchée à flanc de falaise, le Cerro San Vicente, dans les montagnes colombiennes.

Une construction de bois et de tôle accroché au rocher, dominant de 30 mètres le panorama de plantations de café du côté d’Abejorral dans la région de Antioquia.

Une bâtisse maintenue par des câbles d’acier et poteaux de bois, reliée par un  » pont de singe  » à une zone plus plate de cette montagne à 2500 mètres d’altitude.

C’est , parait il , la concrétisation d’un vieux rêve de l’alpiniste colombien Nilton López qui a conçu ce projet.
Un projet écologique, l’électricité est produite par des panneaux solaires et les déchets évacués vers Medellin.

Cette cabane hôtel donne accès à une grande tyrolienne qui descend dans la vallée et possède un réseau de câbles avec des hamacs suspendus pour les adeptes de slackline.

Comme le bâtiment est situé dans une zone reculée et difficile d’accès, les visiteurs sont invités à apporter des aliments en conserve et de longue durée (pain sec, biscuits, etc.), ainsi que cinq litres d’eau avec eux.

Un lieu terrifiant pour les sujets au vertige lol

Quelques vidéos , images de  » Casa en el Aire  » cette cabane hôtel perchée à flanc de falaise :


Casa-en-el-Aire-une-cabane-hotel-perchee-a-flanc-de-falaise Casa en el Aire - une cabane hotel perchée à flanc de falaise

L’adagio d’Albinoni….


Tout le mode ou presque connait l’adagio d’Albinoni ….Mais. Il semblerait que cet adagio célèbre ne soit pas d’Albinoni !?

Résultat d’images pour albinoni

!!!!! Cet air célébrissime en sol mineur n’aurait pas été composé du tout par Albinoni mais par Remo Giazotto

Résultat d’images pour Remo Giazotto

, un musicologue du XXe siècle spécialiste du compositeur italien! Les dates ne collent pas du tout, Albinoni étant mort en 1751 alors que l’adagio éponyme fut écrit en 1945… c’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette œuvre n’est pas tombée dans le domaine public, contrairement à l’ensemble du répertoire du compositeur vénitien. Comment s’explique cette imposture?

Tomaso Albinoni naît le 8 juin 1671 dans une république de Venise au faîte de sa gloire. Son père, un riche fabricant de papier, a en tête pour son fils aîné un destin tout tracé: il lui succédera à la tête de l’entreprise familiale quand le moment sera venu. Pour l’heure, le jeune Tomaso baigne dans l’insouciance et se passionne très tôt pour la musique. Un violon flambant neuf entre les mains, il fait très vite des merveilles! À peine âgé d’une vingtaine d’années, il se révèle déjà en violoniste accompli et se met à composer. Mais se lancer corps et âme dans une carrière de musicien à l’issue incertaine n’est pas chose si facile quand on est censé hériter d’une entreprise familiale bien encombrante! Pas question de se fâcher avec son père et Tomaso met de côté ses portées musicales pour se consacrer aux arcanes de la fabrication de papier.


Mais, rien à faire, on n’échappe pas à son destin aussi facilement! N’ayant tellement pas envie d’ abandonner définitivement ces doux plaisirs qu’au soir, sous la nuit brune, il ressort son violon à la moindre occasion…

Le Pont du Rialto à l'époque d'Albinoni

( Le Pont du Rialto à l’époque d’Albinoni, par Michele Marieschi (env. 1730))

En 1709, drame familial: son père meurt. Albinoni est alors confronté à l’heure du choix: la fabrication de papier ou la musique. C’est à cette dernière qu’il décide de consacrer le restant de ses jours et il cède à ses frères cadets la tâche de gérer l’entreprise familiale. Il a 38 ans. Et  » le bougre  » ne fait pas les choses à moitié! Saisi d’une véritable fièvre créatrice, il compose pas moins de 80 opéras qui seront joués (et applaudis!) dans toute l’Italie d’abord, puis dans toute l’Europe! Mais on a beau fouiller dans sa discographie, on ne trouve pas la moindre trace d’un certain  » adagio d’Albinoni  »

Devenu très populaire dans le Saint Empire romain germanique, pas moins de 70 partitions originales seront stockées dans la bibliothèque de Dresde où elles reposent pendant près de deux siècles. Seul  » petit  » problème, la ville se fait bombarder par les Alliés en février 1945. En plus des dizaines de milliers de victimes (entre 25.000 et 300.000 morts selon les sources), les 3900 tonnes de bombes larguées sur la ville réduisent en cendres la fameuse bibliothèque de la ville… et les exemplaires uniques des partitions d’Albinoni par la même occasion!

Mais un musicologue passionné veille au grain. Remo Giazotto, considéré par ses confrères comme le plus grand spécialiste d’Albinoni, se rue vers les cendres de la bibliothèque de Dresde aussitôt que la guerre est finie. Au milieu des gravats, il parvient à retrouver la salle des archives. Peine perdue, hélas! Plus rien n’est récupérable au milieu de la boue, des cendres et des pierres calcinées. Giazotto revient chez lui les mains vides.

Mais pas question d’admettre cet échec! Revenu chez lui, il racontera à qui veut l’entendre qu’à force de fouiller les ruines de la bibliothèque de Dresde, il a retrouvé un trésor inestimable: un fragment d’une partition pour violon écrite par Albinoni en personne! Sur la base de ces quelques notes qu’il aurait retrouvé, il s’empresse de composer un magnifique adagio, l’adagio en sol mineur pour cordes et orgue.

Albinoni compose pas moins de 80 opéras qui seront joués (et applaudis!) dans toute l’Europe. Mais on a beau fouiller dans sa discographie, on ne trouve pas la moindre trace d’un adagio qui porte son nom…

Ville de Dresde après bombardement

(Ville de Dresde après le bombardement allié de février 1945 )

Remo Giazotto, le vrai compositeur de l'adagio d'Albinoni

(Remo Giazotto, le vrai compositeur de l’adagio d’Albinoni ) ?

Preuve de son amour suprême pour le compositeur (ou simple campagne marketing pour faire parler de lui? ), il renomme son œuvre en Adagio d’Albinoni. L’air est si envoûtant, la mélodie si parfaite, que le morceau fait le tour du monde, révélant au monde entier un obscur compositeur vénitien dont plus personne ne se rappelait, un certain Tomaso Albinoni. Mission réussie pour Remo Giazotto qui meurt en 1998 dans l’anonymat le plus complet, en ayant toujours refusé de montrer à quiconque le fameux fragment de partition qu’il aurait retrouvé… et pour cause!

Euh… au fait, c’est quoi, un adagio?lol

Sonate, concerto, symphonie,… Difficile pour le profane que je suis de se retrouver dans les termes alambiqués de la musique classique! Un adagio (provenant de l’italien ad agio, c’est à dire à l’aise) qualifie une œuvre musicale au tempo lent, compris entre 56 et 76 pulsations par minute.

L’adagio d’Albinoni sur YouTube:

Les paroles :

Non so dove trovarti                        Je ne sais pas où te trouver
Non so come cercarti                       Je ne sais pas comment te chercher
Ma sento una voce che                     Mais j’entends une voix qui
Nel vento parla di te                        Dans le vent parle de toi
Quest’anima senza cuore                 Cette âme sans coeur
Aspetta te                                        Qui t’attend
Adagio                                              Adagio
 
Le notti senza pelle                           Les nuits sans ta peau
I sogni senza stelle                            Les rêves sans étoiles
Immagini del tuo viso                       Les images de ton visage
Che passano all’improvviso              Qui passent à l’improviste
Mi fanno sperare ancora                   Me font encore espérer
Che ti troverò                                    Que je te trouverai
Adagio    Adagio
 
Chiudo gli occhi e vedo te                 Je ferme les yeux et je te vois
Trovo il cammino che                       Je trouve le chemin qui
Mi porta via                                     M’amène loin
Dall’agonia                                     De l’agonie
Sento battere in me                         Je sens battre en moi
Questa musica che                          Cette musique que
Ho inventato per te                         J’ai inventé pour toi
 
Se sai come trovarmi                      Si tu sais comment me trouver
Se sai dove cercarmi                       Si tu sais où me trouver
Abbracciami con la mente              Enlace-moi avec ton esprit
Il sole mi sembra spento                Le soleil me semble éteint
Accendi il tuo nome in cielo           Illumine ton nom dans le ciel
Dimmi che ci sei                            Dis-moi que tu es
Quello che vorrei                           Ce que je voudrais
Vivere in te                                   Vivre en toi
 
Il sole mi sembra spento               Le soleil me semble éteint
Abbracciami con la mente            Enlace-moi avec ton esprit
Smarrita senza di te                     Je perds la tête sans toi
Dimmi chi sei e ci crederò            Dis-moi qui tu es et que j’y croirai
Musica sei                                    Tu es la musique
Adagio                                         Adagio