C’était en juillet il y a environ 51 ans :

.
   En théorie , le football est un jeu…

    Pourtant, en juillet 1969, un match du  »sport le plus populaire du monde » a déclenché une guerre sanglante, entre le Honduras et le Salvador. Lourde de près de 6000 morts  !!, cette  » guerre des 100 heures  » avait, toutefois, des causes bien plus profondes qu’une simple rivalité sportive.

Plus que du football…

   L’Amérique latine est réputée pour être une  »terre » où le football déchaîne les passions, parfois même jusqu’à la folie.

   La guerre qui a opposé le Honduras au Salvador confirme quelque peu  à cette analyse, même si le football est loin d’être la seule cause qui a motivé cet affrontement : 

    En 1969, alors que les deux pays centr-américains doivent s’affronter dans le cadre des qualifications pour le mondial (devant se dérouler au Mexique, un an plus tard ) la situation politique du Salvador et du Honduras est bien particulière.     Les deux pays voisins sont, en effet, principalement centrés autour de leur secteur agricole et, au Honduras, près de 20 % des ouvriers ruraux sont salvadoriens.

   Très dépendant des États-Unis , le marché local doit se (re)structurer en fonction des besoins du géant américain.

   Ainsi, au cours de la même année, le président hondurien ( Osvaldo Lopez Arellano Illustration. )  décide de céder une grande partie des terres cultivables du pays à une compagnie américaine, du nom de United Fruit Company    logo(déjà propriétaire de 10 % des terres honduriennes).!

   Particulièrement touchés par cette réforme, 300 000 paysans salvadoriens doivent retourner , sans le sou ,dans leur pays d’origine.

   C’est dans ce contexte  » électrique   »que se déroule donc une série de  »matchs couperets ‘, entre les deux nations.

Une situation devenue incontrôlable :

   Alors que des migrants salvadoriens sont persécutés par le groupe clandestin hondurien de  »La Mancha  Brava  », les joueurs de  »La Selecta » (le surnom de la sélection salvadorienne) doivent faire face à un assiègement de leur hôtel, une fois arrivés à Tegucigalpa.

    Du coup, après avoir passé une nuit désastreuse, les joueurs salvadoriens s’inclinent finalement 1-0 en terre hondurienne.

   À cette défaite déjà très mal vécue s’ajoute un sinistre fait divers. En effet, accablée par la défaite de son équipe favorite, une jeune salvadorienne (de 18 ans) ( nommée  d’Amelia Bolaños  Résultat d’images pour amelia bolaños) décide de se donner la mort !!!!!!???

  Ce suicide  extrêmement médiatisé  donne lieu à un enterrement national… ainsi qu’à une intensification de la haine, du côté salvadorien.

    Lors du match retour, le drapeau du Honduras est donc brûlé dans le stade de San Salvador et remplacé par un chiffon déchiré. Remportée 1-0 par l’équipe locale, la rencontre donne finalement lieu à un match d’appui, se déroulant ( sur terrain neutre )  au Mexique.

    Ce match  » couperet  », la sélection salvadorienne le remporte sur le score de 3-2 (après prolongations)… mais l’essentiel est ailleurs, car les supporters des deux équipes commencent à en découdre à Mexico, ainsi qu’à la frontière de leurs deux pays.

   En conséquence, l’armée du Salvador déclenche des frappes aériennes sur son voisin hondurien,!!!! le 14 juillet. Les ripostes ne se font pas attendre et le bilan atteint rapidement le nombre de 6000 morts (pour quelques milliers de blessés et près de 50 000 personnes délogées).

    Négocié par l’Organisation des États américains (OEA), un cessez-le-feu officialise la fin du conflit, le 18 juillet 1969. Sur le terrain de la guerre, il ne pouvait y avoir que des perdants.

Et  » on  » se demande pourquoi je n’aime pas le sport ! 

6 réflexions sur “C’était en juillet il y a environ 51 ans :

  1. Bonjour Francis,
    Bein oui, il existe de tels évènement comme à Bruxelles au Heysel, au mois de mai. Je me souviens de ce match. Ma fille et moi nous étions rapidement allées manger au resto Italien un spaghetti. Je demande au chef comment cela se passe. Et de manière très froideQ, il nous répond : x morts.
    J’étais vraiment stupéfaite, il n’avait rien raconté, c’était en direct. Nous avons vite terminé notre plat et nous sommes rentrées. C’était horrible à voir. Ces gens piétinés, étouffés.
    Il n’y eut plus de matches dans ce stade pendant très longtemps et un autre fut construit. Le reste j’ai pas trop suivi. Ce qui ne m’a pas empêché de regarder par la suite que les grandes rencontres, ou du moins ce que j’ai envie. Je ne m’impose rien. Ce n’est pas pour cela que je ne vois pas les irrégularités, les agressions, les comportements inadmissibles pour moi sur le terrain et non sifflées par l’arbitre.
    Ce que je trouve scandaleux, c’est le fric généré sur un seul joueur comme une vulgaire marchandise. Je trouve cela totalement immonde.
    En Belgique, la révolution pour l’indépendance fut déclenchée par un opéra : La Muette de Portici. Ce n’est pas pour cela que je ne regarderais plus un opéra. 🙂
    A toi de voir bien entendu. Si tu n’as plus envie, c’est comme cela. Dommage que tu te prives d’une distraction. La guerre, nous sommes sur la terre partout en guerre. A ce jour, c’est une guerre contre un virus. C’est galère et pourtant, il va falloir continuer malgré tout cela.
    Voilà mon avis.
    Bisous. Geneviève

    • Pour le foot, je n’ai jamais vraiment aimé , surtout les  » pros  » quand on voit l’argent qu’ils brassent : Ce n’est plus du sport et là ces violences : Idem , çà n’a rien à voir avec le sport ….Je n’aime pas le sport ( ou plutôt , ils me laissent indifférents ) , mais çà c’est du à autre chose : Ma maladie m’a empêché d’en faire depuis l’adolescence …..( j’aime bien ta remarque sur l’opéra : Elle va bien avec le billet )
      Bisous
      F.

  2. Pourquoi tu fermes les commentaires ?
    https://fralurcy.wordpress.com/2020/07/04/tout-le-monde-sen-fiche-mais-2/
    C’est dommage.
    Beaucoup de monde en ce moment à ses problèmes. Je sais que cela ne te consolera pas. Tu as un fils et deux petites filles. Tu crois qu’il te laissera à la rue Manu ?
    Enfin quelle drôle d’idée. J’ai un mari pessimiste. Là tu le dépasses mdr !!!!!
    A propos, pourquoi ne pas aller sur Doctissimo, t’y inscrire, et aller sur le forum qui parle de ta maladie. Cela te ferait du bien ? Juste une suggestion.
    https://forum.doctissimo.fr/sante/epilepsie/liste_sujet-1.htm
    Je me demande si actuellement tu ne peux pas écrire en tant qu’invité ?
    Et puis tu vas regarder les autres sujets évoqués dans la liste proposées. Tout ne peut pas intéresser.
    Rebizzzz 😉

    • Bonjour Brindille ,
      J’ai bloqué les commentaires parce que le billet est trop  » pleurnichard  » ( justement parce que tout le monde ( ou presque ) a ses problèmes en ce moments ..)
      Bien sur que Manu ne me laisserait certainement pas  » à la rue  » …. » Doctissimo  » j’y suis allé plusieurs fois…..
      Merci
      Bises ….

      • Je parle d’autres articles. Ce serait bien que dans tes paramètres tu changes en zéro. Ce qui veut dire pas de fermeture. C’est comme si je venais chez toi et que je rentrais sans te parler. Ça c’est mon point de vue bien entendu. Tu peux voir que je passe une nuit blanche. Pas grave. À plus tard Francis. Bizzz

  3. Je t’explique ( essaie) lol : Avant , je ne bloquais pas les commentaires , puis , çà a commencé quand mes billets n’amenaient plus de réaction ( parfois un  » like  » c’est tout ) , là j’ai décidé qu’après une semaine si pas de com : Je les bloque et j’ai presque réussi à toujours bloquer le  » like  » ( qui ne veulent rien dire ) …..Parfois, il arrive qu’un de mes écrit ne soit qu’un  » défouloir  » ( comme celui dont je parle qui est trop pleurnichard ) …Voilà , tu sais tout lol . P.S en plus, tu ( et les autres ) as mes adresses mail => si vous voulez réagir par mail et là je décide si je met cette réaction en com. ou non . ( J’admets que je me complique la vie ! lol )
    P.S :Moi la nuit blanche , c’est pratiquement toutes les nuits , mais je me lève très tard ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s