En juillet , il y a …


  93 ans , le 13 juillet 1927 plus précisément ……naissait une grande dame surtout dans la vie politique , mais pas uniquement ( à mon avis )… :

Une enfance juive :

    Née le 13 juillet 1927 à Nice, Simone Jacob est la benjamine des quatre enfants d’André et de Yvonne Jacob. Son père, architecte, n’a pas souhaité que son épouse travaille en dépit de ses études de chimie.

   Simone Jacob naît donc dans une famille bourgeoise, juive mais non-pratiquante et laïque.Yvonne Jacob à Nice avec ses enfants Denise, Jean, Simone et Madeleine (DR)

 En 1940,quand la France est envahie Nice est abandonnée par Hitler à son allié Mussolinimussolini (3) , qui ne se soucie pas de traquer les Juifs. La situation bascule après l’effondrement de l’Italien, en 1943. La ville passe alors aux mains des Allemands qui eux  organisent des rafles très violentes. Les Jacob sont arrêtés sur une imprudence de Simone.

   Arrivée à Auschwitz avec sa mère et sa sœur Madeleine, la jeune fille devient un numéro : 78651. Elle voit les Juifs hongrois marcher vers les chambres à gaz. Elle-même a la chance d’être affectée dans une usine Siemens.

SIEMENS S.A.S HAGUENAU 67506 :

   Fabrique :Instrumentation de mesure de pression. Transmetteurs de process. Analyseurs de gaz industriels. Détecteurs de proximité. Débitmètres. ) Siemens existe toujours !

à Bobrek,<p>Internés au travail forcé à l’usine Siemens. Camp d’Auschwitz, Pologne, 1940-1944.</p> avec sa mère et sa sœur.

    En 1945 les soviétiques approchent, l’usine est évacuée et, après une  » marche de la mort  », les trois femmes arrivent à Bergen-Belsen, près de Hambourg. Cependant qu’Yvonne Jacob succombe aux épreuves et au typhus, ses deux filles sont enfin libérées par les Britanniques le 15 avril 1945

Se reconstruire :

Alors que la France tente de se reconstruire moralement et matériellement, les déportés doivent trouver une place dans la société. Pour Simone Jacob, au sentiment de culpabilité et d’illégitimité (pourquoi est-elle vivante, elle plutôt que sa mère ou tant d’autres ?) s’ajoute le manque d’écoute de ceux qui ne veulent PAS savoir.

Accueillie par ses oncles et tantes à Paris, elle apprend qu’elle a obtenu son baccalauréat qu’elle avait passé le jour avant son arrestation. Gardant le souvenir de sa mère qui la poussait à faire des études pour travailler, ce qui était encore relativement rare pour les femmes de ce milieu social, elle décide de suivre des études de droit.

   Elle s’inscrit à l’Institut d’études politiques de Paris ( » Sciences Po  ») et fait sa rentrée à l’automne 1945.(âgée de 18 ans )

Cette première étape   vers le retour à la vie s’accompagne presque immédiatement d’un second  » pas  » : la rencontre de son futur mari, Antoine Veil Résultat d’images pour antoine veil en 1945 , lui aussi juif et étudiant à Sciences Po. Dès 1947, ils ont leur premier enfant, Jean. Suivra Claude-Nicolas en janvier 1949.Antoine et Simone Veil (DR)

Cette embellie est assombrie par la mort de Milou dans un accident de voiture en 1952. Simone, inséparable de sa sœur, est foudroyée. Il faut la naissance de Pierre-François en 1954 pour marquer un nouveau départ.

 

Simone Veil à la tribune de l’Assemblée nationale (26 novembre 1974)  on Vimeo.