En ce moment ……


…..un garçon est circoncis toutes les 2.4 secondes dans le monde.Et , évidemment, il ne l’a pas demandé  et c’est pour sa vie  » entière  » …..Résultat d’images pour illustrations , images pénis circoncis

Résultat d’images pour illustrations pénis circoncis

Petite histoire : ( qu’il faut lire jusqu’à la fin sinon ….)

 Dialogue d’un couple

  » Peut-être qu’il faudrait le prévenir , tu ne crois pas ?  »

 » Mais non , ne t’inquiète pas , il s’en remettra , c’est un grand garçon ma chérie  »

 » Enfin , tout de même , quel choc quand il va s’en apercevoir !  »

 » çà s’est bien passé pour moi , je n’en suis pas mort. Et mes parents ne m’ont pas demandé mon avis , car c’est justement le rôle des parents de prendre ce genre de décision  » 

 » Tu sais pourtant que je suis contre  » .

 » C’est ton droit , mais en tant que chef de famille , c’est moi qui décide , puis de toute façon le rendez- vous est pris  ».

 » Je sais bien …mon pauvre petit , quelle épreuve  » 

_________                                                       ________________                             _____________

Kiki est le chien de la famille , un gentil caniche Résultat d’images pour images chien caniche tout blanc de quelques kilos . Une petite boule de poil qui se fond dans la neige en hiver et revient les pattes tachées de boue …

Kiki n’en fait qu’à sa tête …Il s’est déjà enfui plusieurs fois .Mais à chaque  » fugue  » , il retrouve son chemin et rentre à la maison fier comme Artaban . Fier , oui ,mais seulement jusqu’à la porte d’entrée ..après il baisse la tête , se fait discret car il sait pertinemment qu  » papa  » va se fâcher . Il attend donc que l’orage soit passé avant de se coucher dans sa panière en osier ..espérant être pardonné .

En fait ,  » papa  » ne voulait pas de chien. C’est beaucoup trop de contraintes , répétait-il .Mais maman a fini par céder à mon caprice d’enfant sur le point d’avoir quatre ans . 

  ( L’enfant ) : Comment  je m’y suis pris ? eh bien tout simplement en répétant tous les jours pendant des mois que je voulais un chien ..Tous les matins , au petit- déjeuner , je répétais que je voulais un chien .Pareil les soirs à l’heure du repas , je ne disais que ça et au bout du compte , ma stratégie a payé…Et c’est comme ça que Kiki est arrivé pour mon anniversaire . Ce jour là , j’avais invité quelques copains de ma classe pour une petite fête . Au moment d’ouvrir mes cadeaux , maman m’a amené une grande boîte avec un ruban couleur or . 

    Au début , j’avais un peu peur d’ouvrir la boîte , car j’entendais des gémissements et sentais quelque chose bouger . Finalement , maman m’a rassuré et j’ai ouvert la boîte et c’est là que j’ai vu mon petit chien pour la première fois . Il était tout petit , un petite peluche très douce . Je lui ai fait des bisous et il n’arrêtait pas de me lécher le visage …J’étais tout content et , depuis ce jour, il est mon meilleur ami ….

Pourquoi je l’ai appelé Kiki ? Et bien tout simplement car c’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit au moment de lui choisir un nom ….

Kiki a grandi très vite et surtout , il a pris de mauvaise manière que papa n’aime pas . Par exemple , à table , Kiki reste à mes pieds et je lui donne ce que je n’aime pas , il joue avec moi à la balle , et il a même le droit de dormir dans mon lit . Mon petit Kiki est très doux et je le brosse tous les jours en rentrant de l’école …

Moi , je me nomme Gabriel et je vis dans une belle maison d’un quartier tranquille .Maman s’appelle Isabelle , elle est très belle avec ses longs cheveux blonds et mon papa c’est Cyril .Il est plutôt dur avec moi et dit tout le temps que maman fera de moi un gamin pourri ,gâté . Je pense qu’il préfère ma petite soeur .Elle se nomme Sarah et a deux ans . Je crois que , comme toutes les petites sœurs , elle est un peu chipie . Elle prend souvent mes jouets pour les casser et jamais elle ne se fait gronder …Moi je trouve çà injuste !

Sarah n’aime pas mon chien Kiki . Elle préfère  Diamant , notre petite minette .Moi je suis comme Kiki , je n’aime pas les chats ; ils griffent, mordent et ne viennent jamais quand on les appelle , alors que mon chien , si .En plus , il m’apporte sa balle pour que je lui jette .

Aujourd’hui , je suis un peu inquiet , car papa et maman parlent souvent de Kiki .Mais je ne comprends pas bien ce qu’ils disent ….Cependant , j’ai bien entendu qu’il est question d’un rendez- vous pour lui . Pourtant , il n’a pas l’air malade mon Kiki . Peut-être que ce n’est qu’un contrôle pour mettre ses vaccins à jour ? 

Ce matin , papa a confirmé : On a rendez-vous pour Kiki en début d’après-midi . Après le repas , nous sommes partis avec Kiki . Dans la voiture , il s’est allongé à côté de moi , sa tête collée contre ma jambe …Il est mignon …Je le caresse et il s’endort tranquillement .Moi aussi d’ailleurs….

Je ne sais pas pur quoi je vous raconte cette histoire …C’était il y a longtemps …

Aujourd’hui j’ai vingt ans et je n’ai jamais revu mon petit Kiki comme je l’avais connu ………

Quand je parle de Kiki , il ne sagit pas de mon gentil chien . Non . Car le rendez -vous n’était pas pour mon chien Kiki , mais pour MON  » kiki  » à moi ! Ils me l’ont coupé , pas totalement mais assez pour que j’ai encore mal . Il m’ont volé une partie de moi même  . Un bout de mon  »kiki  » , un bout de mon corps . Sans rien me dire , quoique j’en pense , je me suis retrouvé à l’hôpital , sur un lit froid , avec un toubib et ses bistouris .  On m’a circoncis ; une mutilation dont j’ai encore en mémoire la douleur intense à mon réveil de l’anesthésie . Tout çà pour obéir à des pratiques ancestrales

J’en veux à mes parents de m’avoir coupé de la sorte , et à cet hôpital d’avoir accepté une chose pareille alors que je n’étais qu’un enfant .

J’ai rejoins une association et je défends désormais les droits des enfants contre les circoncisions et les excisions . 

Kiki , lui , il va avoir seize ans . Il est vieux à présent et ne joue plus beaucoup . Il reste le plus souvent dans sa panière et n’en sort que pour manger  ou pour ses promenades ….

Pauvre Kiki .Résultat d’images pour illustrations , images pénis circoncis

  Cette histoire , pour moi , ne concerne pas que la circoncision , les religions qui la pratiquent , mais aussi le baptême catholique par exemple , toutes les religions , traditions où le parents imposent aux enfants une  » cérémonie  » qui les  » casent  » dans une religion sans qu’ils le veulent et d’ où ( à ma connaissance ) on ne peut sortir …..

     C’est la raison pour la quelle je n’ai pas voulu que mon fils soit baptisé religieusement ( il n’est baptisé que civilement , ainsi il a un parrain et une marraine comme tous les enfants ) et s’il avait voulu , il aurait pu choisir une religion une fois devenu adulte …..

 

Se laver les mains, l’intuition géniale du docteur Semmelweis….


    Le médecin hongrois Ignace Philippe coronaSemmelweis est le premier à préconiser le lavage des mains des praticiens avant d’accoucher les femmes. Au milieu du XIXe siècle, entre 5 et 12% des accouchées meurent en effet des suites de la fièvre puerpérale. Mais aucune autorité médicale ne l’écoutera et Semmelweis mourra fou dans un asile, à l’âge de 47 ans. !!

    Avant de devenir une règle d’or, le fait de se laver les mains au préalable d’une intervention chirurgicale était une intuition hongroise. Le médecin obstétricien Ignace Philippe Semmelweis se désole de voir autant de décès de patientes enceintes à l’Hôpital général de Vienne. Il y a dans le service du docteur Klein un taux de mortalité post-natal alarmant, près de 40%. Il faut dire que les médecins ont l’habitude de disséquer des cadavres avant d’opérer les patients !!!!!       Semmelweis, sans évoquer la notion de microbes, encore inexistante au milieu du XIXe siècle, fait l’hypothèse d’une transmission de  » miasmes  » des cadavres aux patientes enceintes Résultat d’images pour illustration accouchement au 19èME . En se lavant les mains, il remarque une amélioration de l’état des mères et des nourrissons.

 » Viré   »et mis au ban de la famille des médecins :

 Lorsqu’il partage cette intuition avec ses supérieurs, ces derniers lui rient presque au nez. L’arrogance des grands pontes de la médecine viennoise refuse de se laisser conseiller par un petit docteur hongrois. Semmelweis est viré sur avis d’une commission hospitalière et retourne vivre en Hongrie, très affecté par cette mise au ban injustifiée.      En 1851, alors qu’il officie dans une maternité de Budapest, ses idées commencent à se répandre mais Semmelweis a une attitude étrange et irritable. En 1861, dans une relative indifférence, est publié l’ouvrage de sa vie, l’Étiologie, le concept et la prévention de la fièvre puerpérale.

   En 1865, il se contamine lui-même après une autopsie et entre dans une longue phase de délire. Il doit être placé en hôpital psychiatrique où il décède quelques semaines plus tard. Louis-Ferdinand Destouches,Résultat d’images pour louis ferdinand destouches ( le futur Céline ), lui consacrera sa thèse de médecine en 1924. Comme une tentative, plutôt vaine, de faire sortir le nom de Semmelweis de l’oubli. À l’heure du coronavirus, le temps est venu de s’en rappeler.