2 réflexions sur “A cet instant , je vais me coucher et…

  1. bonjour francis ,
    avec cette pandémie, c’est certain, on ne peut pas s’empêcher de penser à la mort !
    j’hésite même à aller chez mes parents de peur de les contaminer, car comment savoir si nous sommes porteurs de ce virus ou pas ?
    Le départ de ta maman est encore très récent, et il faut continuer à penser fort à elle !
    bises !

    • Bonjour  » Kmaidy  »,
      Tu sais, je pense presque toujours à la mort , et çà depuis l’âge de 14 / 15 ans ( ma première crise d’épilepsie ) , alors ces derniers jours , avec la pandémie , comme tu dis , c’est encore plus évident . Moi aussi , je ne reçois plus mon fils , et quand je le vois : Pas de bises , çà parait insignifiant , mais c’est disons …frustrant
      ….Mais au fond ,  » nous sommes tous des morts en sursis  » => Faisons de notre mieux pour profiter de la vie , chacun à sa manière …..
      Pour ce qui est de ma mère , tu imagines bien que je pense beaucoup à elle …..C’est dur tout de même ….
      Bises , merci
      F.

Les commentaires sont fermés.