Le 1er mai….


Ferrié /chômé  pourquoi ? origines……

Pourquoi le muguet

__________________________________

  Offrir un brin de muguet le 1er mai est une tradition qui remonte à fort longtemps. Symbole d’amour et de bonheur : Les caractéristiques, l’origine et la signification du muguet.


 Le muguet ou muguet de mai (famille des Liliacée) est une plante des régions tempérées  composée d’une tige (brins ou hampes) contenant des grappes de clochettes très odorantes. On parle couramment de griffe de muguet. Généralement, on retrouve le muguet  dans les zones humides et ombragées des forets et jardins. En France, le muguet est essentiellement cultivé dans les régions de Nantes et Bordeaux.

Brin de muguet

Malgré sa beauté, le muguet est une plante très toxique. Il est donc important de prendre des précautions avec les enfants.

   Très utilisé en parfumerie, le muguet est surtout connu pour son utilisation qui en est faite le 1er mai :Il est courant d’offrir un brin de muguet à cette date en signe d’amour et de bonheur. Cette tradition du 1er mai remonte à la Renaissance, lorsque Charles IX ; en 1561; reçu un brin de muguet. Depuis, offrir du muguet continue d’être une tradition appréciée de tous.

Le muguet est symbole d’amour et de retour bonheur :

    Le jour du 1er mai, il n’est pas rare de rencontrer dans la rue des personnes portant un brin de muguet sur la boutonnière des vestes. Cette coutume remonte à l’époque ou des  » bals du muguet  » étaient organisés pour les jeunes hommes uniquement. Les jeunes filles étaient alors vêtues de blanc et les jeunes hommes fleurissaient leur boutonnière d’un brin de muguet.

  La symbolique du muguet, vient également du fait qu’il est une plante idéale pour célébrer le retour du printemps car sa floraison coïncide avec le retour des beaux jours.    D’ailleurs, on dit souvent que le muguet signifie  » retour de bonheur  ». A l’époque, fêter le retour du printemps avec du  muguet était un moyen de s’attirer les bonnes grâces pour de futures récoltes.

Bouquet de muguet

Moins  » romantique  » :

 La fusillade de Fourmies

Le 1er mai 1891, pour la deuxième fois, les organisations ouvrières du monde entier se préparent à agir par différents moyens dont la grève pour l’obtention de la journée de 8 heures, conformément aux directives de l’Internationale ouvrière.

 En France, le contexte est plus répressif qu’il ne l’était l’année précédente. À Fourmies, petite ville textile du Nord proche de la frontière belge tout juste sortie d’une longue grève, le patronat a menacé de licenciement les ouvriers qui arrêteraient le travail et obtenu du préfet qu’il mobilise un important dispositif de maintien de l’ordre. En l’absence de forces spécialisées, c’est alors, en France, à l’armée qu’incombe cette mission. Deux compagnies d’infanterie ont été mobilisées.

En fin de journée, les soldats tirent sur quelques centaines de manifestants qui tentent d’obtenir la libération de grévistes interpellés dans la matinée et emprisonnés dans la mairie. Les affrontements se soldent par neuf morts, dont quatre jeunes femmes et un enfant. Ces morts, promus martyrs, vont devenir un symbole de la République répressive et de classe.  » Car à Fourmies, c’est sur une gamine que le lebel fit son premier essai…  »

Résultat d’images pour 1er mai 1891 fourmies , images

Le premier Mai c’est pas gai,
Je trime a dit le muguet,
Dix fois plus que d’habitude,
Regrettable servitude.
Muguet, sois pas chicaneur,
Car tu donnes du bonheur,
Pas cher à tout un chacun.
Brin de muguet, tu es quelqu’un.  Georges Brassens

 

Klik……

A plus tard…..un de ces jours ….peu être