Coronavirus lutte :


Coronavirus : 5 Erreurs Que Tout Le Monde Fait Avec l’Eau de Javel :   

    À cause du coronavirus, on passe son temps à nettoyer et désinfecter dans la maison. Et pour beaucoup, la javel est la solution pour tuer ce virus. Pourquoi ? Car la javel est un virucide. Mais attention, la javel est aussi un produit toxique.

   Et si on l’utilise mal, ça peut être dangereux pour votre santé et celle de votre famille. En effet, selon l’Agence sanitaire Anses « les centres antipoison signalent de nombreux accidents domestiques et intoxication à cause de la javel« .

  – 5 erreurs que tout le monde fait avec l’eau de Javel. Regardez :

    1. Nettoyer les aliments avec l’eau de Javel Vous venez de faire les courses et vous voulez désinfecter les produits que vous avez achetés ? L’Anses rappelle qu’il ne faut en aucun cas « nettoyer les aliments à l’eau de Javel ou tout autre produit nettoyant ou désinfectant non destiné à entrer au contact de denrées alimentaires ». En résumé, ne mettez jamais en contact des aliments avec de la javel. Ainsi, pas question de cuire des oeufs dans de la javel ! ?! Il est absolument déconseillé de nettoyer les aliments avec de l’eau de Javel. …Ou encore de nettoyer les emballages (comme ceux des oeufs et lapins en chocolat de Pâques) avec de la javel. Pourquoi ? Parce que vous risquez une grave intoxication alimentaire. Comme le rappelle ce site officiel, il n’est pas nécessaire d’utiliser de la javel pour nettoyer les emballages et il est dangereux d’en mettre sur les aliments.  ( A mon  »humble avis  », faire tout ce qui est noté ci dessous est la preuve d’un esprit dérangé voir  » shooté  » à la Javel !)

    Que faire à la place ?

     Vous voulez désinfecter vos produits alimentaires après avoir fait les courses ? Pas la peine d’utiliser de l’eau de Javel, il suffit simplement de les laisser à l’extérieur du domicile (ou dans l’entrée) pendant 3 h sans y toucher. Si des produits doivent être mis au frais, enlevez immédiatement les emballages et jetez-les (pensez au recyclage des emballages en carton !). Vous pouvez nettoyer les produits mais uniquement avec des lingettes désinfectantes ou de l’eau et du savon.

    Lavez les fruits et légumes à l‘eau claire ou éventuellement, avec de l’eau et du bicarbonate, comme c’est expliqué ici. Puis essuyez-les avec de l’essuie-tout. Vous pouvez aussi les éplucher immédiatement. À chaque fois, lavez-vous les mains avant et après avoir touché ces produits.

  2. Se désinfecter les mains avec de la javel Ne mettez pas de javel sur les mains pour vous désinfecter ! Comme le rappelle l’Anses, « si vous utilisez de l’eau de javel, utilisez ce produit avec précaution car il est fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux. » La javel est un produit corrosif. Elle est très irritante pour la peau. Ce n’est pas sans raison qu’il faut porter des gants pour l’utiliser. N’utilisez donc pas de javel pour vous nettoyer et désinfecter les mains. Que faire à la place ? La meilleure façon de se désinfecter les mains est de laver les mains avec de l’eau et du savon, en utilisant cette technique . Comme c’est expliqué ici, l’action de l‘eau et du savon suffit pour rendre le virus inactif. Si vous n’êtes pas chez vous, utilisez un gel hydroalcoolique pour vous désinfecter les mains, avant de pouvoir vous les nettoyer à la maison.

 3. Diluer de la javel avec de l’eau chaude Il ne faut pas diluer de la javel dans de l’eau chaude. Pourquoi ? D’une part, cela lui fait perdre de son efficacité mais ce n’est pas tout.   D’autre part, le contact entre l’eau chaude et la javel provoque une réaction chimique. Cette réaction génère des dérivés chlorés toxiques pour la peau, les yeux, les bronches et les muqueuses.

    Que faire à la place ? À la place de l’eau chaude, utilisez de l’eau froide pour diluer de la javel et respectez bien les dosages suivants : – 0,25 litre de javel pour 1 litre d’eau froide. L’Anses recommande en effet de « respecter rigoureusement les conditions d’usage des produits nettoyants ou désinfectants (sols, surfaces du domicile ou du lieu de travail). » Utilisez la javel dans les cas exceptionnels, et le reste du temps utilisez des produits ménagers naturels pour nettoyer votre intérieur.

   4. Mélanger l’eau de Javel avec du vinaigre blanc Le Centre de contrôle pour la prévention des maladies (CDC) conseille de nettoyer les surfaces avec un produit puis de les désinfecter. Mais attention, il ne faut pas faire les deux en même temps ! En effet, l’Anses rappelle qu’il ne faut pas mélanger les « produits nettoyant ou désinfectant entre eux, notamment eau de Javel et détartrant ». « On sent que les gens sont anxieux. ils veulent mener chez eux la guerre au virus et sortent les armes, notamment la javel et le vinaigre. Mais ce mélange dégage un gaz corrosif, qui provoque des irritations des yeux, de la gorge et peut même parfois déboucher sur des détresses respiratoires. » explique Jérôme Langrand, chef du service du centre antipoison de Paris, dans le JDD. En résumé, la javel ne doit pas entrer en contact avec un acide ou un détartrant : il ne faut donc JAMAIS mélanger du vinaigre blanc et de la javel. Ce mélange dégage un gaz très toxique et dangereux pour les voies respiratoires : le dichlore très nocif pour la santé. Il peut brûler la gorge, les yeux, les poumons ou provoquer des crises d’asthme ou un œdème des poumons. Que faire à la place ? Lavez d’abord les surfaces potentiellement contaminées avec un produit nettoyant naturel. Puis essuyez les surfaces. Désinfectez-les ensuite avec de l’eau de Javel diluée. Laissez agir 5 min, rincez et essuyez. Mais comme le rappelle le docteur Jérôme Langrand du centre antipoison de Paris sur BFMTV, d’une façon générale, il faut continuer à faire le ménage de tous les jours comme on a l’habitude de le faire. Ainsi un nettoyage au vinaigre blanc suffit dans la plupart des cas, comme le rappelle cette étude. Mieux vaut réserver l’usage de la javel à certains cas particuliers : quand on revient de l’extérieur, quand on vit avec un malade ou une personne potentiellement contaminée ou quand on travaille avec des personnes malades.

  5. Nettoyer les animaux avec l’eau de Javel !!!!!! ??

      Depuis le début de l’épidémie, les vétérinaires ont constaté des intoxications et des brûlures cutanées. Pourquoi ? Car beaucoup de gens pensaient bien faire en utilisant des désinfectants comme l’eau de Javel sur les chats et les chiens. Les vétérinaires rappellent qu’il ne faut jamais laver ses animaux de compagnie avec produits corrosifs comme l’eau de Javel. Le seul moment où vous pouvez utiliser de la javel avec un animal, c’est pour nettoyer la litière du chat en profondeur comme on l’explique dans cette astuce. Que faire à la place ? Pour les vétérinaires, il est inutile de nettoyer les chiens et les chats à leur retour de balade. C’est vrai aussi pour n’importe quel autre animal de compagnie : lapin, oiseau, hamster… L’Anses considère qu’il est très peu probable d’être contaminé par son animal de compagnie. Mais si vous voulez prendre toutes les précautions et laver votre chien après sa balade, de l’eau et du savon suffisent

Le  » French kiss »….


    Pour nous ce n’est qu’une  »galoche » , un  » patin  » etc… ; le reste du monde, lui, parle de  »French kiss ». Eh oui, bien aidés par leur réputation de séducteurs (libertins comme romantiques ) les Français se sont vu attribuer la paternité de ce baiser langoureux, effectué avec la langue. Pourtant, d’après ce que j’ai lu , il semblerait bien que ce dernier provienne de bien plus loin… de l’Inde antique, plus précisément.!?

La réputation française : baiser (3)

    Ce n’est un secret pour personne, les Américains ( comme une bonne partie du reste du monde ) voient les Français comme des séducteurs patentés, enchaînant les conquêtes sans répit.

    Rien d’étonnant donc, à ce qu’à leurs yeux, ces  »French lovers » soient également friands de  » French kisses » ; ces baisers langoureux , durant lesquels les amants mêlent leurs langues en s’embrassant.

   Cette réputation, les Français l’ont au moins depuis le XVIIIe siècle, lorsque les Américains (alors imprégnés de mœurs puritaines) apercevaient avec surprise, des couples s’étreindre dans les rues de Paris ; alors qu’un simple baiser était déjà vu comme une grande marque d’engagement outre-Atlantique.

    Quelques siècles plus tard, lors de la Libération de 1944, les G.I’s firent le même constat en observant les populations locales festoyer au cours de bals populaires.

   C’est véritablement à cette période que le “French kiss” se démocratisa aux États-Unis, comme un effet de mode qui, depuis, ne s’est pas vraiment arrêté.

Une origine indienne !baiser indien

Mais, contre toute attente, le  » French kiss  » serait en fait un simple dérivé d’une pratique bien plus ancienne, née au sein de l’Inde antique.

 En effet, selon le professeur d’anthropologie (et spécialiste de l’histoire du baiser) Vaughn Bryant Jr Résultat d’images pour vaughn bryant photos ., un baiser ressemblant au  »French kiss » apparaissait déjà dans le Kama Sutra (qui date du Ve siècle avant Jésus-Christ). Celui-ci était alors décrit comme le  »plus passionné des trois principaux types de baiser »  répertoriés par les Indiens.

    Par la suite, les conquêtes d’Alexandre le Grand  le firent voyager sur tout le pourtour méditerranéen, avant que les Romains ne l’adoptent en l’appelant  »savium  ».

     C’est par eux, romains conquérants , que les Gaulois prirent connaissance de cette pratique amoureuse, pour finalement la transmettre à leurs héritiers que l’Histoire appellera les  »Français » ( je crois  ) lol .

Un bien long périple, pour un simple baiser.

 » Mettre un enfant à la DDASS  » ….


   C’est  » le foutre à la casse  » !?

   Souvent utilisé dans l’expression  » un enfant de la DDASS  », que veut dire le sigle DDASS ?

   DDASS est le sigle de  » Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales  ». Il désigne un organisme d’état qui gérait un programme ayant pour but d’améliorer la santé publique et de gérer tout ce qui touche aux politiques sociales en général.

   Ce service extérieur de l’État a été créé par décret en 1964 rassemblant en un seul organisme les directions de la santé publique et les directions de la population et de l’action sociale.

La DDASS n’existe plus depuis 2010


Leurs attributions ont été affectées à d’autres départements :

    Par exemple, concernant les actions médico-sociales, celles-ci sont prises en main par les Directions Départementales des actions médico-sociales. Pour ce qui est des affaires de la sécurité sociale, elles sont prises en main par les agences régionales.Si l’organisme gérait l’aide sociale à l’enfance, une refonte a été apportée quant à la réorganisation de l’administration territoriale de l’État. Ceci a conduit à la dissolution de cet organisme en 2010.

La nuit …seul … »on  »…


 

On grandit étrangement à l’intérieur
De la nuit

Plus fermés les yeux
Plus profond l’espace en nous

Plus profonde aussi
La lumière absente

Parce que par bonheur
Invisible

Seule demeure
Sa clarté définitive
Dans le sang

***

 

On boit parfois la nuit comme un vin
Versé dans un grand verre rond

Senteurs boisées

Le silence a du corps

Une épaisseur d’ombre
Chaude
Court dans le sang

L’ivresse a les mains douces

Joie obscure et apaisée
Dormante

Nuit longue en bouche

***Résultat d’images pour illustrations,images hommes seul la nuit