Pour compenser…..


….l’émotion ? , tristesse du billet précédent :

Autre version :

les paroles:

 ( Extrait de l’opérette TOI C’EST MOI )

 

Pedro]:
L’amour, ce fruit défendu
Vous est donc inconnu ?
Ah ! Cela se peut-il,
Joli petit bourgeon d’avril ?
[Honorine]:
Ah ! Je ne l’ai jamais vu,
Jamais vu ni connu,
Mais mon cœur ingénu
Veut rattraper, vois-tu,
Tout le temps perdu !

[Pedro]:
Ah ! Rien ne vaut pour s’ aimer
Les grands palétuviers,
Chère petite chose !

[Honorine]:
Ah ! Si les palétuviers,
Vous font tant frétiller,
Je veux bien essayer…

{Refrain:}
[Pedro]:
Ah ! Viens sous les pa …

[Honorine]:
Je viens de ce pas,
Mais j’y vais pas à pas !

[Pedro]:
Ah ! Suis-moi veux tu ?…

[Honorine]:
J’ te suis, pas têtu’,
Sous les grands palétu …

[Pedro]:
Viens sans sourciller,
Allons gazouiller
Sous les palétuviers

[Honorine]:
Ah ! Sous les papa papa
Sous les pa, les létu,
Sous les palétuviers …

[Pedro]:
Ah ! Je te veux sous les pa,
Je te veux sous les lé,
Les palétuviers roses …

[Honorine][Pedro]:
Aimons-nous sous les palé,
Prends-moi sous les létu,
Aimons-nous sous l’ évier !…

 

{2ème couplet:}

[Pedro]:
Ah ! Ton cœur me semble encor’
Hésiter cher trésor,
Mais je veux tout oser
Pour un p’tit, tout petit baiser !

[Honorine]:
Un vertige m’éblouit ,
Un baiser c’est exquis ! …
Même un p’tit tout petit,
Je crains d’être pour lui
L’objet du mépris !…

[Pedro]:
Non, le mépris, je t’en prie,
Ce n’est pas dans mes prix ,
Car je suis pris, mignonne !…

[Honorine]:
Ah! mon coeur est aux abois,
Tu peux prendre ô mon roi,
Mon corps au fond des bois …

{au Refrain}

[Pedro]:
Près des arbres enchanteurs
Viens goûter les senteurs
Ce cocktail où se mêlent
Le gingembre avec la cannell’

[Honorine]:
Oui c’est l’ effet du tropique
Qui me pique , pic, pic, pic…
Je sens les muscadiers,
Je sens les poivriers
Et les bananiers !…

[Pedro]:
Le parfum des néfliers
Et des doux pistachiers
N’ vaut pas l’étuvier tendre …

[Honorine]:
Tous ces arbres tropicaux
Vous incitent aux bécots,
Allons-y mon coco !…

{au Refrain}

Si je comprends bien
Tu me veux mon chien
Sous les grands palé…
Tu viens !…

En pensant à….


Ma grand-mère , Léone :

Les paroles :
Mais qui a soulagé sa peine
Porté son bois porté les seaux
Offert une écharpe de laine
Le jour de la foire aux chevaux

Et qui a pris soin de son âme
Et l´a bercée dedans son lit
Qui l´a traitée comme une femme
Au moins une fois dans sa vie

Le bois que portait Louise
C´est le Bon Dieu qui le portait
Le froid dont souffrait Louise
C´est le Bon Dieu qui le souffrait

C´n´était qu´un homme des équipes

Du chantier des chemins de fer
À l´heure laissée aux domestiques
Elle le rejoignait près des barrières

Me voudras-tu moi qui sais coudre
Signer mon nom et puis compter,
L´homme à sa taille sur la route
Passait son bras, la promenait

L´amour qui tenait Louise
C´est le Bon Dieu qui le tenait
Le regard bleu sur Louise
C´est le Bon Dieu qui l´éclairait

Ils sont partis vaille que vaille
Mourir quatre ans dans les tranchées.
Et l´on raconte leurs batailles
Dans le salon après le thé

Les lettres qu´attendait Louise
C´est le Bon Dieu qui les portait
La guerre qui séparait Louise
C´est le Bon Dieu qui la voyait

Un soir d´hiver sous la charpente
Dans son lit cage elle a tué
L´amour tout au fond de son ventre
Par une aiguille à tricoter

Si je vous garde Louise en place
C´est en cuisine pas devant moi
Ma fille prie très fort pour que s´efface
Ce que l´curé m´a appris là

Et la honte que cachait Louise
C´est le Bon Dieu qui l´a cachée
Le soldat qu´attendait Louise
C´est le Bon Dieu qui l´a vu tomber

Y a cinquante ans c´était en France
Dans un village de l´Allier
On n´accordait pas d´importance
A une servante sans fiancé

Le deuil qu´a porté Louise
C´est le Bon Dieu qui l´a porté
La vie qu´a travaillé Louise
C´est le Bon Dieu qui l´a aidée

Vieilles photos qui prouvent que…..


….Nos grands-parents étaient bien plus  » balaises  » que nous :

  Pendant leur jeunesse, nos grands-parents ne faisaient pas les choses à moitié.Et maintenant, on en a même la preuve en photos.Voici des photos qui prouvent à quel point nos grands-parents n’avaient vraiment peur de rien !Dans les années 20 et 30, c’est à maintes reprises que les parents de nos parents ont dû faire preuve de courage, de force et de débrouillardise.Voici quelques photos qui montrent que nos grands-parents étaient bien plus balaises que nous ne le serons jamais !

1) Votre mamie en train de faire la lessive à la main, dans une vieille bassine en métal posée sur une barrique brinquebalante

lessive à la main

2 )Vos grands-parents après avoir tellement brûlé la piste de danse que tous les autres sont déjà rentrés chez eux

anciens piste de danse

Peu de gens savent que la boîte de nuit a été inventée par nos grands-parents, en 1938.La preuve : les voici en train de brûler la piste de danse jusqu’au petit matin.

3)  » Regard perçant  » :

regard perçant

  Là voilà, votre ( ma ) mamie. C’est elle, au milieu, avec ses copines.Elle a déjà quitté son pays pour immigrer en France, pour que son père travaille dans les champs.La copine à sa gauche a l’air de bien se marrer, elle. Mais votre grand-mère a déjà une carapace, malgré son jeune âge.Elle a déjà compris que c’est une chienne de vie, mais ce n’est pas elle qui va se laisser abattre !​

4) Votre papy en train de tranquillement scier des troncs d’arbre, tout seul, rien qu’avec une vieille scie toute rouillée

scier

​   Comment faire pour chauffer sa maison lorsque l’on vit en plein milieu de la campagne et que cela fait plus de 50 ans que l’on attend son branchement au gaz de ville  ? Ben, on brûle du bois. Beaucoup de bois. Et devinez qui va couper des stères et des stères de bois ? Votre grand-père, voilà qui !

5) Vos grands-parents en train de construire tous ensemble des canons !

canons

Avec toutes les guerres qu’ils ont vécues, vos grands-parents ont travaillé dans des usines d’armement.Ici, on peut voir une  grand-mère en haut au milieu de cette photo, en train de mettre les touches finales sur un gros canon.

6 ) Un peu de repos :

papy sur souche

  Papy se  » la coule douce  » sur une souche Et avec une belle barbe de compétition. La grande classe. lol

7 ) Mamie, tout sourire avec un poulet hargneux sur l’épaule

mamie sourire

   Oui, elle sait :  Elle peut être éborgnée à tout moment par un coup de bec de poulet.Mais elle n’a même pas peur ! La preuve, la mamie nous fait un grand sourire pour cette photo.

8) Votre papy, en train d’écouter du bon son sur sa radio accrochée sur son tracteur :

tracteur radio

    Eh oui, c’est comme ça qu’on travaillait dans le temps ! Papy en train de rouler tout doucement sur son tracteur, tout en écoutant le dernier tube d’Yvette Horner  lol dans les champs de colza.

9 ) Votre ( notre ) mamie, qui n’a que 6 ans mais qui garde déjà votre grand-oncle bébé, toute seule

garde enfant

Voici votre grand-mère, alors qu’elle n’a que 6 ans.Mais ça ne l’empêche pas de surveiller son petit frère, pendant que ses parents sont au labeur dans les champs de betteraves.  À 6 ans, elle possédait déjà assez de maturité et de sens des responsabilités pour prendre soin d’un bébé. Aujourd’hui qui peut  en dire autant ?
(moi peut-être qui gardait ma petite sœur bébé alors que j’avais 7 ans ? )

10 ) Votre mamie qui vient d’abattre un arbre gigantesque sur le terrain de sa ferme :

arbre souche

Regardez-la, en train de déblayer son terrain. Elle a l’air tellement fier à côté de cet arbre immense qu’elle vient d’abattre.Et elle a bien raison, chapeau bas, Mamie !

11) Votre papy qui fait rouler des gros tonneaux de 200 kg en pleine rue …

rouler tonneaux

Ou, comme il aimait bien dire à l’époque, en train de  » faire un peu de sport  ».

12 ) Une mamie qui porte des gros seaux d’eau super lourds à des agriculteurs assoiffés :

porter seaux

Faire la moisson en plein été, ça donne soif. Voici notre grand-mère en plein acte d’héroïsme (et qui se muscle les bras au passage).

13 ) Votre papy qui remorque une voiture sur une barge en bois, tout seul, pour traverser une rivière

remorquage

    Un matin ordinaire, en 1939. Votre papy est à côté de la rivière, tout beau gosse avec son chapeau.Un citadin arrive et lui demande s’il peut l’aider à transporter sa voiture super lourde de l’autre côté de la rivière, avec sa petite barge en bois. » Pas de problème,  » répond votre papy,  » avec plaisir. Tout de suite. C’est parti, l’ami !  » tout en lui jetant le plus mauvais regard de tous les temps.Mais il l’a fait. Et il l’a fait tout seul, à la force de ses bras.

14 ) Votre mamie en train de battre le beurre avec une seule main, comme si de rien n’était….

 

battre beurre

Oui, votre mamie bat le beurre d’une seule main. Mais vous voulez connaître la meilleure ? C’est qu’en plus votre grand-mère était gauchère !
15) Votre papy en train de s’éclaterdans le caniveau !

enfants caniveau

   Aujourd’hui , les enfants  culpabilisent parfois quand ils jouent avec leur smartphone devant leurs  grand-père ? C’est peut-être parce que son Pokémon Go à lui, c’était le caniveau.( à moi aussi  !)

16 )Votre papy en  » mode beau gosse  » avec les lunettes de soleil les plus stylées au monde

lunettes beau gosse

    D’un côté, voilà vous, en train de vous taper un gros coup de stress au bureau parce que la machine à expresso est encore hors-service ce matin.Et de l’autre, on a votre grand-père, qui travaillait dans une fonderie par 15 000 °C de chaleur.Regardez comme il ressemble à un de ces savants fous dans les vieux films de science-fiction.Le voici, avec une tige en métal en main, en train de fomenter un complot pour conquérir le monde. (mon père a travaillé longtemps dans une fonderie ; dur ! )

17 ) papy en train de… euh, mais en fait, il fait quoi sur cette photo ?

lustrage

  Il lustre les jantes d’un prototype de kart ? Il resserre les boulons d’un traîneau à roues ?Impossible de savoir. Quoi qu’il en soit, ça a l’air d’être un truc vachement sérieux !

18 )papy en plein combat avec un bœuf déchaîné, pour le plus grand plaisir de tous les spectateurs

combat boeuf

  De nos jours, pour distraire un enfant, on lui prête notre iPad ou on le plante devant La Reine des neiges…Et malgré cela, c’est rarement suffisant pour le distraire. Papy, en revanche, avait tout compris. Pour distraire les enfants, rien ne vaut un petit combat jusqu’à la mort entre un homme et un bovidé furieux.( hummm ? )

19) Papy en train de regarder passer les trains assis justement tranquillement sur les rails
train rail

Même enfant,  grand-père riait face au danger.

20 ) papy qui fait une sieste sur des cageots de poissons

sieste

  Vous êtes ( nous sommes ) encore en train de vous plaindre parce que vous devez travailler tard au bureau pour rédiger une offre pour de nouveaux clients ? Regardez votre papy en train de dormir sur des cageots de poissons morts, dans les années 30.Alors, toujours envie de se plaindre ?​

21 ) Mamie, en train de faire un  » méchant riff   » sur sa grosse guitare

mamy guitare

Elle n’est pas magnifique votre mamie, avec son petit bonnet en train de jouer une chanson pour apporter un peu de joie aux personnes démunies ?

__________________________________

Qu’ils soient encore en vie ou disparus depuis longtemps, nos grands-parents étaient bien plus balaises que nous ne le serons jamais.Et pour ça, ils méritent toute notre reconnaissance !
P.S : Je suis personnellement très reconnaissant envers ma grand mère 

C’était il y a environ 133 ans !


Selon la légende , Sherlock Holmes aurait fait sa première apparition le 6 janvier 1887 (c’était plus vraisemblablement à la fin de cette même année).

Sherlock Holmes et le docteur WatsonLe public britannique découvre le détective et son ami, le docteur Watson, dans une nouvelle intitulée  »A study in scarlet  » (titre français : Une étude en rouge) et publiée par le  » Beeton’s Christmas annual  » .

 La nouvelle débute avec la rencontre des deux personnages dans le laboratoire de chimie de l’hôpital saint Barthélemy :  » Qu’on se figure une énorme pièce, fort élevée, tapissée du haut en bas d’innombrables flacons. (…) Dans cette salle, et tout au fond, un seul étudiant, penché sur une table, complètement absorbé par son travail…  ».

Elle relate une tragédie amoureuse chez les Mormons et met en valeur les capacités déductives du détective, par ailleurs vieux garçon et maniéré, cocaïnomane et violoniste amateur, hébergé dans un appartement bourgeois au 221 bis, Baker Street.

Inspiration écossaise :

Conan Doyle (22 mai 1859, Édimbourg - 7 juillet 1930, Crowborough, Sussex) (A.C Doyle )

L‘auteur est un médecin catholique de 27 ans né à Édimbourg, Arthur Conan Doyle. Il s’est inspiré des qualités d’observation et de déduction de ses professeurs de l’Université d’Édimbourg, le chirurgien Joseph Bell, pour ébaucher le portrait de son célébrissime détective.

 Le  » malheureux  » professeur, homme affable et généreux, apprécia très modérément cet honneur :  » J’espère que ceux qui me connaissent me voient sous un meilleur jour que Conan Doyle  ».

Comme écrivain, Conan Doyle S’inscrit dans la lignée de l’Américain Edgar Allan Poe E.A Poe, de l’Écossais Robert Louis Stevenson Stevensonet du Français Émile Gaboriau Gaboriau, inventeur de l’inspecteur Lecoq (Sherlock viendrait d’une déformation de cher Lecoq !).

Un héros plus vrai que nature :

Les aventures de Sherlock Holmes composent un  »palpitant portrait  » de l’époque victorienne. Contemporaines des crimes bien réels de Jack L’Éventreur (1888), elles satisfont le goût du public pour le mystère.

   Craignant que Sherlock Holmes n’éclipse ses autres créations par son incroyable popularité, Conan Doyle raconte sa mort en 1891. Il fait mourir le héros dans les montagnes suisses, dans un combat au corps à corps avec son ennemi de toujours, le professeur Moriarty. Peine perdue !Sous la pression des lecteurs, dont un certain nombre croient à la réalité charnelle de Sherlock Holmes, Conan Doyle est contraint de rendre vie au détective.

   Sa plus célèbre aventure paraît en 1901 sous le titre :The Hound of the Baskervilles (Le chien des Baskerville). Sherlock Holmes et son ami vont continuer d’évoluer dans l’Angleterre victorienne jusqu’en 1927. Le détective à la froide intelligence survit depuis cette date dans d’innombrables pastiches, y compris au cinéma et au théâtre.

Un auteur prolixe :

   Conan Doyle ne s’en tient pas à son personnage fétiche. Il se signale par de nombreux romans historiques et des romans d’aventures comme The lost World (Le Monde perdu), où apparaît le professeur Challenger. En 1902, il se rend comme correspondant de guerre en Afrique du Sud, où les Anglais combattent les Boers.

  L’écrivain est anobli sous le nom de Sir Arthur. Il meurt le 7 juillet 1930, à 71 ans, à Crowborough, dans le Sussex.

__________________________________________________________________

Une vidéo :