c’était il y a environ….

55 ans
15 décembre 1964 : Une feuille d’érable pour le Canada

Le Red Ensign de la marine britannique avec l'écu des armoiries canadiennesLe 15 décembre 1964, le Premier ministre libéral du Canada, Leaster B. Pearson, propose au Parlement d’adopter un drapeau unifolié à la feuille d’érable pour remplacer la  » Red Ensign  » de la marine britannique assortie de l’écu des armoiries du Canada (lions anglais, lion écossais, harpe d’Irlande, lys de France et feuilles d’érable canadiennes).

    La feuille d’érable se réfère à l‘arbre mythique du pays, dont la sève a nourri les habitants au printemps et continue de les régaler. En 1834 déjà, la Société Saint-Jean-Baptiste l’avait adopté pour emblème.

Tandis que montent les revendications autonomistes au Québec, le nouveau drapeau offre l’avantage de ne plus rappeler l’occupation britannique à la minorité francophone du pays. Il est officiellement adopté par la Chambre des Communes d’Ottawa le 15 février 1965.

    La Fédération canadienne   continue  cependant à faire partie du Commonwealth, avec la reine Elizabeth II pour chef d’État.

6 réflexions sur “c’était il y a environ….

  1. Et deux ans plus tard, le général de Gaulle venait mettre le bazar au balcon de l’Hôtel fde Ville de Ville de Montréal avec son célèbre «Vive Montréal ! Vive le Québec ! Vive le Québec… libre ! Vive le Canada français et vive la France !».
    Suite à cette déclaration, le gouvernement fédéral situé à Ottawa lui dfit savoir qu’il n’était plus le bienvenu mais il s’en moquait.
    Les Québécois par la suite obtinrent d’avoir leur propre drapeau et dirent que cette phrase fit gagner dix ans à la cause du Québec autonome.

    Aimé par 1 personne

  2. Oui , je me souviens : de Gaulle n’avait peur de rien , et savait employer des phrases  » choc  » qui marquaient . La preuve les Québécois lui en furent reconnaissants .
    F.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.