C’était il ya environ ….

52 ans :

  Le 11 /12/1967 , La France et la Grande -Bretagne lancent la fabrication du Concorde en 1962 . 5 ans seront nécessaire  à Sud Aviation et Bristol Aeroplane Company pour venir à bout d’un programme porteur de nombreuses innovaions industrielles …Le début de l’assemblage du prototype 001 démarra en 1966 , et enfin , le 11 décembre 1967 , on pu admirer la  » bel oiseau  » blanc à la sortie de Blagnac  ! Blagnac aéroportBlagnac aéroport 1

4 réflexions sur “C’était il ya environ ….

  1. Les premiers pas du Concorde ne m’avaient pas intéressés, j’étais « petite » et en plus « fille pas du tout technique » 😛
    Par contre, je me souviens avoir, avec mon père, quelques années plus tard regardé à la TV le premier décollage commercial de ce bel oiseau.
    Il avait même filmé cet évènement avec sa caméra super 8 reçue en cadeau ce Noël là 😆

    Merci pour tous ces souvenirs
    Bisous
    l’artiste

    • Coucou Ma belle ,
      Idem pour moi , j’étais trop  » petit  » lol , mais quelques temps plus tard , j’avais trouvé cet engin magnifique , en plus lire que c’était en coopération avec la G.B m’avait plu …Pourquoi ?
      Bisous
      F.

  2. A l’origine, Concorde est une idée française. Une maquette fut créée par Sud Aviation Toulouse et s’appela Super Caravelle en 1960. La maquette grandeur nature est présentée au salon du Bourget en 1961.
    Devant l’ampleur des travaux et le budget important, l’idée fut de bâtir un autre avion avec les Anglais en s’inspirant ce cette Super Caravelle. Un Concorde qui fut un exploit technique mais faillit être un échec commercial. Sous la pression de Lockheed et Boeing qui avaient pris du retard, le pouvoir américain interdit l’atterrissage à New-York et le survol des Etats-Unis durant près de deux ans sous le prétexte fallacieux qu’il faisait trop de bruit et qu’il polluait.
    Finalement, le Concorde a pu atterrir à Washington et, les New-Yorkais, constatant que les nuisances sonores qu’ils devaient subir avaient été éclipsées par les avantages que procurait cet avion avec le temps gagné pour traverser l’Atlantique ont fini par accepter que Concorde atterrisse à New-York.
    Les Russes qui étaient de très bons copieurs à l’époque comme le sont les Chinois actuellement, sortirent le Tupolev 144 qui était la copie conforme du Concorde. Leurs espions n’avaient pas pu voler toutes les données techniques qui touchaient aux moteurs et au nez qui se recourbait ainsi qu’à la vitesse. Résultat, on entendit parler plusieurs fois de crashes avec ce Tupolev 144 qui ne fut utilisé que par les Russes alors que Concorde fut commandé par Air France et la B.O.A.C.
    A l’origine cet avion aurait pu être un succès commercial car 17 compagnies avaient commandé 75 avions au début des années70. Mais, avec le choc pétrolier de 1973 et le second choc en 1978, ces commandes furent annulées car Concorde consommait beaucoup.

Les commentaires sont fermés.