» Les vieux  »

Les Vieux
Les vieux s’en vont on ne sait où
Ils ont le poids de leur sagesse
On dirait qu’ils cherchent partout
Ce qui leur manque dans leur vieillesse
Leurs yeux s’allument quand on les guide
Eux qui l’ont fait leur vie durant
Leurs mouvements sont moins fluides
Même s’ils ont l’âme de leurs vingt ans

Les vieux sont souvent solitaires
Ils portent en eux la terre entière

Les dégradés des horizons
S’harmonisent dans leurs regards
On y voit briller tout au fond
L’épopée de leur belle histoire
Ils prennent pour acquis chaque instant
Chaque petit rêve éphémère
Soleil coloré si luisant
De leur futur en bandoulière

Les vieux sont souvent solitaires
Ils portent en eux la terre entière

On les écoute ils savent bien
Ils ont l’amour au bout des mains
Les vieux ont le cœur en étoiles
Leur au-delà derrière le voile
Tous les objets qu’ils ont touché
Deviennent talismans convoités
Ils auront donné jusqu’au bout
L’espoir d’un monde bien plus doux

Les vieux sont souvent solitaires
Ils portent en eux la terre entière

Auteur ? ( retrouvé dans un de mes vieux cahier ) )

 

2 réflexions sur “ » Les vieux  »

  1. Tout comme toi, je ne sais pas qui est l’auteur de cet écrit qui est superbe.
    Un écrit qui prouve que son auteur a longuement observé les vireux et qu’il a une sensibilité excellente pour parvenir à décrire aussi bien ce que doivent ressentir les anciens.
    En tous cas, je préfère ce texte aux vieux de Brel que je trouve trop triste.

    J'aime

    • Merci Yann ,
      Je l’ai retrouvé dans un vieux cahier où je mettais ( il y a longtemps ) des poèmes de moi , ou d’auteurs ,des anecdotes etc …..( je suppose que je l’ai noté après avoir vu ma grand-mère )….
      A bientôt
      F.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.