Nouveau meilleur ami de l’homme ?

ratLe rat n’a pas fini de nous surprendre : Son odorat , par exemple, est plus sensible que celui du chien ! Les chercheurs et les scientifiques s’y intéressent de très près , notamment pour le dépistage de certaines maladies et aussi dans des domaines plus périlleux comme la détection de mines anti- personnel… mine militaireEn Afrique  surtout au Mozambique ,des rats sont dressés pour repérer ces engins de mort ….

Ces petits rongeurs d’Afrique sont de vrais héros – ils aident à se débarrasser des mines. Grâce à leur intelligence, leur sens de l’odorat et leur sociabilité ce sont des aides précieuses. 

Une organisation non gouvernementale basée en Tanzanie, APOPO (en flamand : Développement de l’équipement de détection des mines terrestres), élève des rats géants et les entraîne à détecter les explosifs. Ces rongeurs sont ensuite envoyés pour trouver des mines dans des pays comme le Vietnam, le Laos, l’Angola ou le Cambodge.

Les rats ont un sens de l’odorat extraordinaire, ils sont très intelligents et apprennent vite, ce qui fait d’eux de parfaits candidats pour cette mission. Ce sont d’indispensables assistants pour les experts en déminage. Leur but est de sauver des vies et de nettoyer des terres qui peuvent ensuite être exploitées.

   L’un de ces petits héros s’appelle Isaac. Une  de tournage T.V  l’a rencontré alors qu’il était encore tout petit. Avec ses frères et sœurs, il reçoit une formation chez APOPO.           Lorsqu’il est enfin prêt pour sa mission, il est envoyé au Cambodge, pays où il y a plus d’accidents liés aux mines que dans tout autre pays. Des millions de mines terrestres non explosées menacent citoyens et touristes, et ont un effet néfaste sur le développement et la croissance économique du pays. Isaac est là pour régler le problème !

  En plus de leur dveloppé ,et leur faible  » coût d’entretien  » ,ils présentent un autre avantage : leur poids qui est insignifiant implique qu’ils ne sont pas  »détectables  » pour une mine qui n’explose pas …..Les rats sont donc très rarement sacrifiés  » pour ce job comme le rat fait partie des  » NAC  » ( nouveaux animaux de compagnie , c’est une bonne nouvelle  !? )

4 réflexions sur “Nouveau meilleur ami de l’homme ?

  1. Moi en tant qu’animal de compagnie… ça ne me fait pas rêver ^^
    Je ne suis pas étonnée de ce que tu nous décris ici car ce sont des bestioles d’une rare intelligence la preuve (si nécessaire), c’est que l’homme n’arrive pas à s’en débarrasser. Je trouve ça plutôt bien qu’il puisse être utile à une bonne cause.
    Par contre, si je ne dis pas de bêtise la durée de vie d’un rat s’est entre 2 et 3 ans. Alors il faut que le dressage soit assez rapide car sinon ils ne seront pas utiles longtemps…

    J’avais vu il y a un à deux ans une émission sur les chiens que l’on dressait pour détecter des maladies et notamment le cancer . Je ne sais pas si c’est toujours au stade de l’expérimentation, mais si ça s’avère être réel ça pourrait donner un premier dépistage rapide et moins coûteux pour la sécu 😉
    https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-chiens-sont-capables-detecter-cancer-97-fiabilite-46305/

    Bisous l’artiste

    J’aime

  2. La morsure d’un rat n’est pas plus inquiétante que celle d’un autre animal. Il y a un risque d’infection assez classique, mais pas plus.
    Lorsqu’on parle de « maladies du rats», il s’agit d’une généralité. Elle englobe en réalité l’ensemble des maladies que les rongeurs en général peuvent transmettre. Le rat n’est donc pas le seul coupable de ces maladies vectorielles !
    Si on prend le cas de la peste qui était jadis a plus redoutée : on a longtemps accusé les rats d’être responsables mais les scientifiques ont conclu que la peste était transmise « indirectement ». De fait, ce sont les puces du rat qui peuvent transmettre la peste par un bacille. Cette puce transmet la peste via la salive qu’elle injecte pour aspirer le sang de sa victime.
    Avant les épidémies dues aux rats que l’humanité à connues, il y avait un grand nombre de rats qui mourraient, suite à des printemps pluvieux qui décimaient leurs populations, et leurs puces n’ayant plus de rats pour se nourrir, elles en cherchaient un secondaire : les hommes. La transmission de pathogènes se fait non par des rats mais par les déjections des rongeurs, et particulièrement les urines
    Il n’st pas étonnant de voir qu’une O.N.G. se sert des rats pour chercher les mines anti-personnel. Cet animal apprivoisable et peut devenir un animal de compagnie très sûr. Comme tu l’écris, en plus de leur intelligence, il s possèdent cet odorat si développé qu’ils permettent de sauver des vies tout comme ils en ont sauvé en étant l’objet de recherches dans des laboratoires.
    lE

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai trouvé le début de ce billet dans un magazine , j’ai voulu en savoir plus et j’ai été surpris par l’intelligence de ces animaux ….Je ne savais pas que la réputation du rat  » vecteur  » de la peste venait en fait des puces ! tu m’as encore appris quelque chose ….
    F.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.