» les lendemains  »


Lorsqu’on subit l’échec on est dans le malheur ,

La plus grande détresse est la peine du cœur .

Il faut garder l’espoir , sans perdre confiance .

Demain apportera sa manne d’espérance .

L’avenir montrera le prix du dévouement …

Qui fût toujours donné pour l’environnement .

Servir, mais sans compter , pour le bonheur des autres ,

Voulant pour eux , être le meilleur des  apôtres .

Gardez la tête haute en étant malheureux

Et savoir préserver son honneur  » vertueux  » ,

C’est le sort qui revient à l’homme politique

Quand la force du peuple exige qu’il abdique .

Ainsi se fait l’histoire , impitoyablement ,

Avec ses jours sereins , ses bouleversements .

Mais afin d’honorer sa valeur disparue ,

On inscrira son nom , au pignon d’une rue .

 

 

4 réflexions sur “ » les lendemains  »

  1. Un fort beau texte sur l’espoir, la confiance en soi et en l’avenir.
    En lisant ce poème, je me suis revu à une époque où, après avoir dû m’occuper de mon épouse qui avait de graves problèmes de santé, m’occuper de mon tout jeune fiston afin de le préserver, il me fallait à côté, travailler à fond et faire des heures supplémentaires dans l’espoir d’avoir de l’avancement et d’améliorer le quotidien de ma petite famille.
    Au bout d’un an et demi, alors que ma femme s’était remise, j’ai craqué lentement sans men apercevoir et j’ai plongé dans une profonde dépression. Je voyais tout en noir mais je gardais l’espoir que j’allais rebondir car je me disais que l’avenir c’était ma famille et mon fiston de 4 ans. Les médicaments m’ont aidé et un jour, j’ai joué machinalement un Loto sportif en prenant un café avant d’aller au travail.
    Cinq jours plus tard, j’apprenais que j’avais décroché une somme rondelette à savoir l’équivalent de 13000 euros quand nous étions encore en francs.
    Avec cette somme je me suis offert 5 jours de vrai repos et j’ai emmené pour la première fois mon épouse et mon fils aux sports ‘hiver. Un court séjour qui m’a remis sur pied et qui nous a permis de changer quelques meubles que nous avions achetés d’occasions 10 ans auparavant avec ma femme. L’espoir n’était jamais parti et la chance a donné un coup de pouce à l’avenir au moment où il le fallait.
    Ton poème explique bien que le fait d’abdiquer parce telle est la volonté d’une majorité est une preuve d’intelligence. L’homme qui agit de la sorte agit en gardant son honneur sauf, sa dignité et peut se prévaloir d’avoir marqué son époque par son geste et son bilan qu’on analysera plus tard comme bon au vu des circonstances et à qui on rendra justice.
    En tous cas, ta définition de l’homme politique digne de porter ce nom est fort bien décrite et elle inspire le respect pour ce type d’homme intègre et altruiste qui agit dans l’intérêt général et non pour servir sa petite personne par orgueil.
    Un texte fort réussi qui devrait être lu par certains dirigeants.

    Aimé par 1 personne

    • Salut Yann ,
      Et bien , tu remontes dans mes billets ? ! ( ce qui n’est pas pour me déplaire )
      Je ne savais pas tout ce que tu écris là , je constate que tout n’a pas été  » rose  » non plus pour toi .
      J’ai écrit ce petit  » poème  » il y a quelque temps déjà , comme tu peux l’imaginer , quelques temps après mon premier divorce , quand je me suis retrouvé seul avec  » mon  » bébé âgé de 6 mois …..J’avais demandé et obtenu sa garde sur un coup de tête , sans réfléchir et là , je me retrouvais avec cet enfant seul , me demandant comment j’allais faire pour m’en sortir tout en travaillant ….Mais j’avais des amis à l’époque , beaucoup d’amis ….Pratiquement tous /toutes ont fait de leur mieux pour m’aider via des conseils plus ou moins  » réalisables  » …L’une d’entre elle me l’a gardé gratuitement la journée ….etc… Puis l’un m’a conseillé de voir le maire ( il m’y a accompagné ) . Ce monsieur ( je me souviens encore de son nom ) était âgé , Il a fait de nombreuses démarches auprès de la préfecture , des services sociaux etc…Là , j’ai eu droit à des aides financières mais aussi  » pratiques  » ( une dame venait faire le ménage , parfois la cuisine par exemple )….Bref , cet homme m’a aidé sur beaucoup de plans , je pense qu’il a parfaitement assumé son rôle de maire ….
      Merci
      A bientôt
      F.

      J'aime

      • En effet, un maire qui a joué son rôle d’élu municipal proche de ses électeurs et capable de les aider quand ils font face à des problèmes. Un maire digne de ce nom qui fait de la politique au sens premier et noble du terme.
        Quant à moi, c’est exact que ma vie de 11 à 22 ans n’a eu vraiment rien de rose loin de là mais je me suis battu parce que j’ai toujours refusé de succomber face à ce qu’il m’arrivait.
        Cependant, je n’en parle pas car je pars du principe que mes problèmes passés, si graves furent-ils, et mes problèmes plus récents même s’ils furent graves et parfois dramatiques, ne regardent que moi.
        e pars du principe que les combats physiques et mentaux que j’ai menés pour m’en sortir et avoir une vie normale n’apporteront rien aux gens qui les liront car ils ont assez de leurs propres soucis et problèmes.
        C’est ce que j’appelle la fierté, l’orgueil bien placé et la dignité !

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s