Les moulins d’Ouessant ( Finistère )

moulin ouessant

   Jusqu’au début du 20 ème siècle,chaque famille de l’île disposait de son propre moulin … Ils servaient, au cours du XIXe siècle, à pallier l’insuffisance des grands moulins, qui obligeait les Ouessantins à faire moudre leur orge sur le continent.

  Le décret pris sur  » le bornage  » ? en 1852, interdisant aux barques de pêche de transporter des produits alimentaires, et la venue sur l’île de tailleurs de pierre du Cap-Sizun pour la construction du phare et de l’église paroissiale favorisèrent l’émergence et le développement de ces petits moulins.Celui de Karaes est conservé par le Parc Naturel Régional d’Armorique et celui de Run Glaz appartient à une association de ouessantins.

 » de la céréale au pain , de la fourche à la fourchette   » lol , chacun pouvait produire sa nourriture ….Aujourd’hui , ces moulins sont protégés et restaurés …car ils ne servant qu’à moudre pour un foyer , ils ont la particularité d’être les plus petits au monde …..moulin 1

moulin 2

moulin 4moulin 5

   Vers 1759, il y avait 4 grands moulins seigneuriaux et 32 petits moulin sur l Ile.
    En 1822 la surface cultivée en orge atteint 300 hectares. Tout ce qui n’est pas moulu sur  l’Ile le sera sur le continent, transporté par barque de péche.

 

 

4 réflexions sur “Les moulins d’Ouessant ( Finistère )

  1. Très bien raconté que ce soit l’historique, les origines de ces moulins que l’histoire des deux qui restent de nos jours. Même s’il est difficile d’aller sur l’île d’Ouessant en hiver, c’est plus facile en été. Voilà une île qui mérite d’être visitée et qui possèdent de beaux coins.
    Je connais fort bien ces deux moulins qui valent le coup d’être vus. Lorsqu’on se trouve face à eux, on est surpris car, en effet, ils sont vraiment petits si on les compare à certains moulins du Nord de la France.
    Cependant, ils n’en restent pas moins charmants et valent le déplacement.

    J'aime

    • Bonsoir Yann
      Tout d’abord ,je voudrais te remercier pour tes commentaires  » positifs  » que tu mets sur mes blogs ces derniers temps .
      Puis, comme souvent, je suis  » parti  » pour écrire ce billet d’un simple petit texte de quelques lignes dans un magazine ….Intrigué , j’ai cherché ici et là et ai fait une  » synthèse  » de ce que j’ai trouvé ….
      Je ne connais pas l’île d’Ouessant , mais , rien que pour ces moulins j’aimerais ( aurais aimé ) la visiter …..
      Merci
      F.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.