Sourires ?


   Une mère amène ses deux jumeaux jumeaux chez le médecin :  » Ils ont attrapé un gros rhume docteur , ils éternuent toutes la journée   » 

Après les avoir examinés , le docteur médecin 1dit :  » Je crois que c’est plus grave qu’un simple rhume , madame , c’est plutôt une allergie . Vous avez des animaux à la maison ?  » 

                                                                                         » Oui , nous avons deux chats .  »Chats

 » Eh bien , le problème vient de là ! Il va falloir vous en séparer .  »

  » Mais enfin , docteur , qui donc va bien vouloir me prendre deux gamins de 12 ans  ?  » 

___________________________________________________________

  Un père essaie d’apprendre la politesse à sa fille :

    » Bon , si tu marches sur le pied d’une dame , qu’est ce que tu dois faire ?  »

 » Je lui demande pardon ?  »

 » Très bien , et si cette dame te donne un euro car tu as été poli ?  »

 »Euh………Facile ! Je lui marche sur l’autre pied !  »

 

 » Leroy Merlin  » et …..


le stock américain  :

 Ou :  »  Comment , avec un peu d’imagination et une bonne dose de bon sens commercial , tout se vend , même le matériel militaire   » 

Ce pourrait être la devise des famille Leroy et Merlin , jamais à court d’idées pour acheter des produits à bas prix qui plairont à leurs clients  : 

Quand la première guerre mondiale se termine  ( en 1918 ) , le Pas – de – Calais est en  » piteux état  » …A Noeuds – les – Mines  

l’épicier Adolphe Leroy a tout perdu , son petit commerce est détruit …

   Mais, il a une idée : Les troupes américaines ont laissé derrière elles beaucoup de matériel militaire . Le commerçant rachète alors à bas prix , dans les ventes aux enchères de la région , les couvertures , savons et outils divers outils U.S 2        outils U.Sdes Alliés …

    Les produits se revendent bien , et A. Leroy demande à son fils ( prénommé aussi Adolphe ) de l’aider …. En 1923 , A.Leroy fils reprend le commerce de son père et l’appelle  » Au stock Américain  » ….Environ un an plus tard , il épouse Rose Merlin ( elle aussi fille de commerçant ).

    Les affaires du couple Merlin et Leroy Leroy sont  » florissantes  » ; ils désirent s’agrandir . A.Leroy mise sur l’aménagement des maisons . Pour baisser ses tarifs , l’entreprise négocie du matériel à bas prix dès qu’une usine fait faillite . C’est le début du  » marché du bricolage ‘ ‘ Le magasin  propose des éviers évier , ce qui à l’époque était pratiquement inaccessible au grand public . L’entreprise commence même à vendre des  »  maisons en kit  » !  ( Très prisées des clients ouvriers ) . maison en kit

Avec le slogan :  » on est  heureux comme un roi dans un chalet Leroy !  ».  

     Pendant le seconde guerre mondiale , l’activité cesse ….Dès 1945 , les dirigeants se remettent au travail et appliquent les  » vieilles recettes  » : Acheter à l’armée pour revendre à faible prix …A la recherche de baraquements américains , A.Leroy fait le tour de la région et en récupère plusieurs centaines qu’il revend en pièces détachées …Les clients sont de retour , et plusieurs nouveaux magasins se développent . 

Début 1960 , le nom  » Aux Stock Américain  » , est remplacé par un nom plus  » neutre  »  : Leroy – Merlin  , tel qu’on le connaît encore aujourd’hui .

 

J’aspire à…


 écrire quelques mots sur l’aspirine car j’en utilise pas mal ( phlébite et…maux de tous genres ) , c’est pratiquement le seul  » médoc  » qu’il m’est permis d’avaler  en plus des  » anti -épileptiques  » 
L’aspirine est mise en vente le 10 octobre 1903  ( il y a donc environ 116 ans ) 

L’aspirine fut mise en vente en Allemagne le 10 octobre 1903.       C’est l’aboutissement d’une très longue recherche qui remonte aux Sumériens.

   Ces derniers avaient observé que l’écorce de saule calmait les douleurs. Le Grec Hippocrate avait validé leur observation mais il avait fallu attendre le XIXe siècle pour découvrir le principe actif à l’origine de cette propriété : l’acide acétylsalicylique. 

   Le chimiste allemand Felix Hoffmann F.Hoffman part en quête d’un composé équivalent mais plus facile à synthétiser. Ce sera l‘acide spirique, extrait de la spirée ou reine-des-prés  . Le laboratoire Dreser, qui emploie Hoffmann, dépose un brevet à Munich le 6 mars 1899 et confie à l’entreprise Bayer Bayer logola commercialisation de l’aspirine.

   Sitôt mise sur le marché, ce médicament anti-fièvre et antalgique (atténuateur de la douleur) recueille un immense succès. L’aspirine suscite en Allemagne le développement d’une puissante industrie pharmaceutique. Elle a aussi les honneurs du traité de Versailles (1919) ?, une clause de celui-ci fait, en effet  tomber son brevet dans le domaine public (en France exclusivement !).

   Dans les années 1950, l’aspirine semble condamnée par l’arrivée d’un nouvel antalgique, le paracétamol. Mais on découvre opportunément qu’elle peut aussi prévenir les accidents vasculaires  ( comme la phlébite ) !. Et la voilà repartie pour une deuxième vie…UPSA