» Passer l’arme à gauche  »?


Signification :
   Utilisée autrefois dans le langage militaire,  » Passer l’arme à gauche  » est une expression populaire aujourd’hui  qui désigne (comme chacun sait ) , tout simplement le fait qu’une personne est morte, décédée.

Origine :
Deux théories se  » battent inlassablement en duel   » pour détenir la vérité sur  » le pourquoi du comment  » de cette expression :

1 ) Passer l’arme à gauche : Guerres napoléoniennes :
      La première théorie est que l’expression  »Passer l’arme à gauche » viendrait du XIXème siècle, précisément durant les guerres napoléoniennes.l'arme à gauche Les soldats de Napoléon possédaient à cette époque une arme appelée longs mousquetsmouquet qu’il fallait à chaque coup recharger. Pour la recharger, les soldats passaient leur arme dans leur main gauche ce qui laissait à leur ennemi un temps relativement long pour attaquer, les laissant ainsi très vulnérables. La majorité des soldats se faisaient tuer de cette façon, d’où la création de cette expression.

2 ) Passer l’arme à gauche : moyen âge
   Cette  deuxième théorie est tout aussi plausible que la première. En effet, la deuxième possibilité est que l’expression  »Passer l’arme à gauche  » proviendrait du Moyen-Âge :  A cette époque, les bâtiments été généralement construits avec des escaliers en colimaçonescalier colimaçon qui avaient la  particularité architecturale peu connue d’être toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. En cas d’attaque de l’édifice, les personnes qui se défendaient se trouvaient généralement dans les étages et avaient tout l’espace du côté droit libre pour tenir une épée et se défendre. A l’inverse, les attaquants, situés généralement au rez-de-chaussée, n’avaient pas d’espace pour leur main droite. Ainsi, pour avoir autant d’espace dans l’escalier, les assaillants devaient passer leurs armes à gauche, ce qui les mettait en difficulté et augmentait le risque de mourir.

 3) D’autres possibilités :
    Enfin, deux autres explications tout aussi possibles pour l’expression  : En effet, d’une part, la gauche a toujours été synonyme de maladresse, de mauvais, voire de maléfique.     D’autre part, en escrime, l’acte de donner l’arme à gauche désigne le fait d’arracher le fleuret de son ennemi pour le vaincre.

 

_______________________________________________________________________

  Mes blogs  » passent lentement l’arme à gauche  » …………..

c’était il y a environ 29 ans…..


  Le 3 octobre 1990, presqu’un an  après la chute du Mur ( le 9 novembre 1989 ), la République Fédérale Allemande et la République Démocratique Allemande célèbraient officiellement leur réunion en un seul État.La   » fusion  » est permise par le traité de Moscou  , qui rend au territoire allemand ( partagé après la seconde guerre entre les U.S.A , l’Angleterre ,la France et l’U.R.S.S sa  » souveraineté  »’ 

Pour illustration : Avant la réunification =

Allemagne divisée

???????Humiliant !


   Un homme a été accusé de vol à l’étalage à cause de son sexe. Celui-ci étant imposant, le personnel du magasin a pensé qu’il cachait un objet volé dans son pantalon…!

banane 1

 

  Un « renflement » suspect dans son jean. Un Anglais de 46 ans, Steve Whitehurst a été victime d’une mésaventure assez gênante. En effet, il a été accusé de vol à cause de la taille imposante de son pénis. Mais que s’est-il vraiment passé ?

  Selon le quotidien britannique The Sun, le vitrier avait acheté pour près de 400 livres (450 euros) de vêtements chez Scott Menswear en compagnie de sa conjointe Mandy Shenton et de son petit-fils de 18 mois.

  La responsable lui a posé des questions indiscrètes

     Arrivant en caisse pour régler ses achats, les choses se sont compliquées. La caissière a commencé à lui poser des questions indiscrètes sur ce qu’il avait dans son pantalon. « J’avais un jean très serré ce jour-là », explique Steve avant d’ajouter « il y avait un renflement, oui, mais ce n’est pas illégal. C’est comme ça que je suis fait ».

  Peu importe les explications que l’homme donnait à la directrice du magasin, elle ne le croyait pas. « La responsable a commencé à m’agresser. Elle ne voulait pas me laisser partir. Je n’arrêtais pas de lui dire que c’était mon pénis », explique l’homme au magazine anglais.

  Face à l’insistance de la gérante, Steve Whitehurst a laissé tomber son pantalon devant tout le monde : « J’ai montré mon caleçon en disant que je n’avais rien à cacher. Mais elle a continué en me demandant  »C’est quoi cette bosse? »

  Pour prouver son innocence, il a du se rendre dans une cabine d’essayage et montrer son sexe à un agent de sécurité : « C’était si humiliant. Ce qu’ils ont fait à Steve était dégoûtant », déplore sa petite amie.

   Le couple a donc décidé de porter plainte contre le groupe propriétaire de l’enseigne sports. Pour se  » dédouaner  » des faits, un porte-parole de la société a expliqué au Sun : « Le client en question affichait un comportement suspect et, lorsque le gérant du magasin l’a confronté, il est devenu injurieux (…) À aucun moment, un collègue n’a demandé au client d’enlever ses vêtements ».