c’était il y a ……


56 ans: Le 30 août 1963 …….

Ce 30 /08/1963 était créé le  » téléphone rouge  » entre Moscou et Washington …..

  Après le   » fameuse  » crise des missiles à Cuba Cuba , crise qui faillit déclencher un conflit mondial , une ligne directe surnommée  » téléphone rouge  » est établie entre les U.S.A et l’U.R.S.S  dans le but de garantir une communication efficace entre les deux puissances ….Sa première utilisation officielle eut lieu lors de l’assassinat du président Kennedy , le 22 novembre 1963…

   N.B : Cette dénomination de  » téléphone rouge  » est en réalité un raccourci lexical repris et popularisé par les médias occidentaux, la ligne étant au départ une ligne de téléscripteur, sa supposée couleur rouge symbolisant simplement le fait qu’il s’agissait d’une ligne d’urgence. Cette ligne de communication, reliant la Maison-Blanche au Kremlin, a permis par la suite de désamorcer des situations conflictuelles mettant aux prises les deux blocs qu’étaient l’ex-URSS  et les États-Unis d’Amérique lors de la guerre froide.

    Le 5 novembre 2007, la Chine et les États-Unis décident l’installation d’un  » téléphone rouge  »  commun, à l’occasion de la visite en Chine du secrétaire à la Défense américain, Robert Gates…..D’autres états feront de même …..

Un « téléphone rouge » sans cadran exposé à la Jimmy Carter Library and Museum.
Ce téléphone est en fait un accessoire fictif

 

 

  La crise des missiles de Cuba est une suite d’événements survenus du 16 octobre au 28 octobre 1962 et qui ont opposé les États-Unis et l’Union soviétique au sujet des missiles nucléaires soviétiques missilepointés en direction du territoire des États-Unis depuis l’l’île de Cuba. Cette crise a mené les deux blocs au bord de la guerre nucléaire.
   Moment paroxystique de la guerre froide, la crise de Cuba souligne les limites de la coexistence pacifique, et se solda par un retrait des missiles par l’URSS en échange d’un retrait de certains missiles nucléaires américains de Turquie et d’Italie, et par une promesse stipulant que les États-Unis n’envahissent plus jamais Cuba (1961, Débarquement de la baie des Cochons, tentative américaine d’envahir l’île) sans provocation directe. Cet accord entre le gouvernement soviétique et l’administration Kennedy, certes contraignant pour la future politique extérieure des États-Unis, a permis au monde d’éviter un conflit militaire entre les deux puissances qui aurait pu mener à un affrontement nucléaire et à une troisième guerre mondiale. Un  » téléphone rouge  »  reliant directement la Maison-Blanche au Kremlin fut également installé après la crise afin de pouvoir établir une communication directe entre l’exécutif des deux superpuissances et éviter qu’une nouvelle crise de ce genre ne débouche sur une impasse diplomatique.
   La résolution de cette crise ouvrit la voie à une nouvelle période de la guerre froide, la Détente.

Léger sourire….


Pour finir :

Deux fermiers discutent : 

–  » Qu’est ce qu’il devient ton fils ?  »

 –  » Il est agriculteur à Paris  »

–  » Mais enfin , ce n’est pas possible !  »

–  » Bah faut croire que si …Il m’a dit qu’il vendait de l’herbe et récoltait pas mal d’oseille  »…..

 

 

 

???????????


Parfois, il peut arriver que l’on utilise un objet tous les jours sans se rendre compte qu’il nous faciliterait la vie si on l’utilisait d’une autre manière. Entre les paquets de chips, les casseroles ou encore les cannettes de soda : Quelques objets du quotidien qui pourraient être beaucoup plus faciles à manipuler si l’on connait les bonnes astuces.

Le jambon  » au torchon  » ?


On fabrique le jambon à partir des muscles de la cuisse du porc. Ils sont d’abord rassemblés. Puis, pour en faire une sorte de pain de viande, qui deviendra le jambon, on les presse généralement ensemble dans un moule métallique.

    Mais les charcutiers peuvent aussi se servir d’un autre instrument, plus traditionnel. Il s’agit d’une sorte de grande chaussette de textile, dans laquelle les morceaux du porc sont introduits et comprimés aussi fort que possible. A la fin, la chaussette nouée ressemble à un grosse baudruche de viande. Ensuite, ne reste plus qu’à la cuire dans du bouillon ou de l’eau. La chaussette qui a servi à l’emballer, s’appelle, dans le métier, le « torchon » – d’où le nom du jambon confectionné avec elle.