» Donner le change  »

Comme chacun le sait , cette expression signifie à peu près :

 »  Détourner adroitement quelqu’un du but, des vues qu’il peut avoir; faire croire une chose pour une autre.  »

Par exemple :

   1) Sir Walter-Scott avait honte de son métier. Il a passé une partie de son existence à donner le change sur la nature de ses occupations. C’était le secret de la comédie ; mais tout le monde se fit le complice volontaire de cette innocente mystification.  (Charles-Edmond Chojecki, Voyage dans les Mers du Nord à bord de la corvette La Reine Hortense )
  2 ) Du coup, le Gouvernement en est réduit à imaginer un dispositif extraordinairement complexe pour donner le change.

Mais d’où vient cette expresion ? 

  Elle  n’est pas issue de  l’univers des banquiers, comme on pourrait le penser ( les  » lettres de changes  »  lettre de changepar exemple ) , mais elle est née  dans celui de la chasse à courre  : Dans le vocabulaire technique des chasseurs de cerf, le   »change  »  est la  » bête changée  » , c’est-à-dire l’animal que l’on poursuit par erreur à travers les bois en le prenant pour un autre.
Donner une fausse impression
   Le cerf traqué qui réussissait à faire poursuivre une autre bête  » donnait le change  » et lançait ainsi les chasseurs sur une fausse piste.( pas si bête que çà le cerf  ! ) 

   C’est au cours du  XVIIe siècle que cette expression serait  entrée dans le vocabulaire commun avec un sens figuré.

Une réflexion sur “ » Donner le change  »

Les commentaires sont fermés.