A l’opposé du billet précédent :


Le 18 juillet 1918

   Naissait dans une  » chefferie xhosa  », Nelson Mandela . ( Une  » chefferie  » = Organisation politique de la société traditionnelle, à base familiale ou  » clanique  » , construite autour du chef  )

    Une fois adulte , il  suit une formation d’avocat et rejoint le Congrès National Africain (African National Congress, ANC), un parti multiracial qui se propose de lutter par les voies légales contre l’apartheid et la domination blanche dans son pays.
    En 1961, heurté par la violence de la répression, il fonde la branche armée du parti : Le Fer de lance de la Nation (MK, Umkhonto) avec l’objectif de mener des sabotages contre les cibles administratives et policières. Emprisonné en 1962 , il sera libéré 27 ans plus tard par le président Frederik de Klerk, sous la pression occidentale.
   Bénéficiant d’une aura planétaire, il est élu à la présidence de la République le 10 mai 1994, forme un gouvernement multiracial et réalise son rêve d’une Afrique du Sud  »arc-en-ciel  » . Bien que personne n’y croyait , il mènera son pays vers la démocratie et la paix. Frederik de Klerk et lui ont reçu le Prix Nobel de la Paix en 1993.   N.Mandela décèda le 5 décembre 2013 âgé  de 94 ans . 

C’était il y a environ 94 ans….


Parution de Mein Kampf
    Le 18 juillet 1925, Adolf Hitler publie le 1er volume de Mein Kampf mein kampf (en français  » Mon combat  »). Le second  volume paraîtra le 11 décembre suivant, soit un an à peine après que l’agitateur politique soit  sorti de la prison de Landsberg. C’est là qu’il a rédigé ce volumineux plaidoyer politique avec le concours de son fidèle Rudolf Hess.
  » Mein Kampf  » connaît un succès assez modeste jusqu’en 1929. Ensuite, son tirage va progresser rapidement et assurer une grande aisance financière à son auteur dès le début des années 1930. Il va atteindre une dizaine de millions d’exemplaires à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  Une première traduction paraît en français en 1934, avec la couverture barrée d’une citation du maréchal Lyautey :  » Tout Français doit lire ce livre  » , sous-entendu pour s’informer sur les thèses des nazis désormais au pouvoir en Allemagne : racisme, antisémitisme, antichristianisme, espace vital, revanche
    En vente libre sous réserve d’être accompagné d’un avertissement, le livre est tombé dans le domaine public en 2016.!

  La prison de Landsberg : Landsberg prisonAdolf Hitler y est détenu pendant neuf mois en 1924 après l’échec du putsch de la Brasserie à Munich.
Après la guerre, durant l’occupation de l’Allemagne par les Alliés, l’armée américaine en fait la  » Prison pour criminels de guerre no 1  ». Les premiers détenus pour crime de guerre sont envoyés à Landsberg en décembre 1945. Au total, la prison  abritera 110 prisonniers condamnés lors des procès de Nuremberg, 1 416 criminels de guerre des procès de Dachau et 18 des procès de Shanghai. En cinq ans et demi, 275 criminels de guerre y seront  exécutés sous l’autorité des puissances occupantes ; dont les principaux condamnés à mort du procès des Einsatzgruppen : Otto Ohlendorf, Erich Naumann, Paul Blobel ou Werner Braune y ont été pendus le 7 juin 1951.