Pélerinage  » de chien  »


    En plein pèlerinage, il a reçu l’aide d’un bien étonnant compagnon durant 600 km !
Durant son périple, un pèlerin indien a été suivi par un chien errant sur 600 km.
Naveen est un homme de 38 ans qui s’est trouvé un ami : un chien qui l’a suivi du temple de Mookambika au temple de Kollur.
   C’est le deuxième jour de son pèlerinage que le chien s’est montré. Au début le pèlerin était inquiet car le chien l’approchait souvent. « Au bout de 80 km j’ai remarqué le chien. J’ai tenté de l’éloigner mais il refusait simplement de s’en aller ».
Au début, le chien guidait sa route éloigné d’une vingtaine de mètres devant lui. Il regardait constamment derrière pour vérifier que le pèlerin le suivait. Après quelques jours, il a commencé à marcher derrière lui reniflant en permanence ses pieds.

   Pendant un instant dans son périple il a cru que le chien était parti. Mais il s’est avéré que le chien avait simplement pris de l’avance et Naveen l’a rapidement retrouvé.
Sur le chemin du retour, il a raconté son histoire à un chauffeur de bus. Bouleversé par cette histoire, le conducteur a accepté que le chien monte avec Naveen. Durant tout le trajet, le chien a dormi sur les genoux du pèlerin.
   Cette amitié a duré 17 jours et continuera encore longtemps puisque Naveen a adopté le chien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 réflexions sur “Pélerinage  » de chien  »

    • Salut ,
      Pour moi , ( Hormis mon fils évidemment ) , le meilleur ami est , a toujours été un chat ( en ce moment , c’est ma petite chatte  » Cali  » ) , qui a le  » don  » de m’appaiser ….
      Merci pour ton com.
      F.

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Marie
      J’ai trouvé aussi que c’était une belle histoire , comme je l’écris en réponse à  » linsdor  » , je pense que  » l’amitié  » d’un animal est souvent plus  » forte , persistante  » que celle d’un humain …Bien entendu , ce n’est que mon opinion ….
      Bisous
      F.

      J'aime

  1. La confirmation que le chien est le meilleur compagnon de l’être humain et le plus sûr.
    Comme ces animaux possèdent un instinct que nous n’avons pas, s’il n’a cessé de suivre cet homme c’est qu’il avait dû ressentir quelque chose et devait savoir que, sans lui, ce pèlerin pouvait être en danger.
    A moins que, comme le font les chats, il se soit choisi son maître parce qu’il avait senti qu’il serait bien traité par lui.

    J'aime

  2. Bonjour Yann
    Tes deux explications ( suppositions ) me semblent plausibles : Le chien , seul ( abandonné ) cherchait de la  » compagnie  » , il a rencontré cet homme seul comme lui et son instinct lui a dit que , comme lui , le pélerin pouvait chercher une compagnie ….
    Je n’ai personnellement jamais eu de chien , mais toujours eu un chat ( en ce moment , c’est une jeune chatte qui m’a été  » offerte  » par mon fils )….C’est difficile à expliquer , mais une chat est un compagnon idéal pour moi : Relativement indépendant , très  »affectueux  » et surtout appaisant
    A bientôt
    Francis.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.