» ron ron  » hummm….


  Cali est sur mes genoux là ….assoupie ? Ronronnant en tout cas …..Et c’est très agréable….

 

C’est peut-être de la  » ronronthérapie  » ? 

  En effet , j’ai lu que les ronronnements du chat ont des effets bénéfiques sur notre santé : Le chat émet, lorsqu’il ronronne , des fréquences situées entre 20 et 50 Hz qui favorisent la sécrétion de la sérotonine , un  » neurotransmetteur  » impliqué notamment dans la qualité du someil et de l’humeur . Véronique Aïache  , auteur du livre   » la ronronthérapie  » , considère le ronronnement du chat comme un puissant anti stress , un régulateur de la tension artérielle et un  » booster  » des défenses immunitaires plus un soutien  » psychomoteur  » ……Alors …Peut-être n’aurais je bientôt plus besoin de ce fichu traitement anti – épileptique

 

 

 » Tic tac  » …..lol


    A Besançon ,  en Franche-Comté , la tradition de l’horlogerie remonte au 17ème  siècle. Au fil du temps, cette passion envahira la ville, qui produira jusqu’à 90 % des montres françaises en 1880.
   La tradition débute  avec sa célèbre horloge à pendule, mais les débuts de la renommée franc-comtoise se situent au 17 ème siècle , avec l’arrivée des horlogers suisses dans la capitale de la région, Besançon.

   Dès lors, une passion horlogère envahira la ville, qui produira jusqu’à 90 % des montres françaises en 1880.
   Si les guerres et les crises du XXe siècle ont mis fin à cette industrie florissante, il reste encore dans la cité bisontine quelques artisans horlogers garantissant  ces traditions, mais aussi innovateurs.Besançon temps

Philippe Vuillemin est directeur de la dernière manufacture française fabriquant les mécanismes des fameuses horloges comtoises  .