çà s’est passé il y a environ 71 ans :


 Naissance de l’état d’Israël :

  Le 14 mai 1948, David Ben Gourion, président du Conseil national juif, proclame naissance de l’État d’Israël.
Un  long chemin :
   Depuis vingt siècles, une partie la diaspora juive rêvait d’un retour vers la Terre promise. Ce rêve pris forme en Europe à la fin du XIXe siècle sous le nom de  » sionisme  ».
    L’émigration vers la Palestine se développe dès l’époque ottomane et se poursuit après la Première Guerre mondiale alors que la province est passée sous administration britannique.En 1936 , la Palestine voit sa population dépasser le million d’habitants dont 335.000 juifs .
    Une organisation militaire, l’Irgoun ? , s’en prend aux Anglais et lance des attentats contre leurs forces armées.

  Londres porte alors  le problème devant l’Organisation des Nations Unies .

  L’assemblée générale vote le 29 novembre 1947 le principe d’un partage du territoire entre deux États, l’un arabe, l’autre juif, au sein d’une union douanière, le secteur de Jérusalem et Bethléem étant quant à lui placé sous administration internationale.
  Le mandat anglais prit donc fin le 14 mai 1948. Ce jour-là, conformément au plan   » onusien  », les derniers soldats britanniques quittent la Terre sainte.

Au même moment, toutes les armées des pays voisins (Égypte, Syrie, Transjordanie, Irak et Liban) attaquent le nouvel État...
    Les Israéliens arrivent à refouler leurs ennemis et des armistices sont signés l’année suivante. Ils vont délimiter les nouvelles frontières d’Israël… de façon très provisoire.

Israël et ses voisins
   La Palestine était au temps de l’empire ottoman une province déshéritée située entre le Jourdain et la Méditerranée et peuplée d‘Arabes musulmans ainsi que d’importantes minorités juive et chrétiennes.
Premières tensions
     Au XIXe siècle arrivent les premiers colons sionistes. Ils mettent en valeur la zone littorale et la Galilée, où affluent à leur suite des travailleurs des pays voisins… Après la Première guerre mondiale, la Palestine devient un protectorat britannique.
    L’ONU, pour tenter de mettre fin aux tensions entre les différentes communautés, propose de partager la province en deux États mais les pays arabes refusent son plan et seul est fondé l’État d’Israël, le 14 mai 1948.
    Une coalition arabe tente de  »tuer dans l’oeuf  » le nouvel État. Mais celui-ci conserve la plus grande part de la Palestine, à l’exception du centre historique de Jérusalem, des montagnes de Judée (la Cisjordanie), à vieux peuplement musulman et chrétien, et de la bande de Gaza, où se réfugient beaucoup de travailleurs musulmans de la zone littorale.
   Le royaume voisin de Transjordanie prend alors l’administration de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, en prenant le nom de Jordanie ; l‘Égypte  quant à elle administre la bande de Gaza.

Tension ,guerres :

 la guerre du Sinaï (1956) :
Quelques années plus tard( en 1956 ) Israël de profite de la crise de Suez pour attaquer son plus important ennemi, l’Égypte. Mais là aussi, échec à l’agresseur : en dépit de sa victoire sur le terrain, Tsahal, l’armée israélienne, doit se retirer derrière les frontières de 1948.
la guerre des Six Jours (1967) :
  A nouveau menacé en 1967 par une coalition arabe, Israël prend les devants et dans une spectaculaire guerre-éclair, occupe l’ensemble de la Palestine historique, la péninsule égyptienne du Sinaï et même le plateau syrien du Golan, position stratégique essentielle au-dessus de la plaine de Galilée. Jérusalem est réunifiée et devient la capitale officielle de l’État hébreu.
la guerre du Kippour (1973) :
  Le président Anouar el-Sadate, successeur de Nasser à la tête de l’Égypte, lance une quatrième guerre en 1973 qui se solde par une défaite honorable. Elle lui permet à Camp David, en 1978, de négocier la paix avec Israël sous l’égide des États-Unis.

14 réflexions sur “çà s’est passé il y a environ 71 ans :

      • Non F.

        Le principal est que cela te plaise à TOI ! Car si tu dois avoir l’avis de 100 ou 1000 personnes, tu risques d’avoir un nombre conséquent d’avis.

        Pour ma part, je publie comme je le sens et non pas en fonction de telle ou telle personne car autrement tu ne t’en sors plus.

        Tu sais, j’ai des billets (publications) vraiment catastrophiques / lol mais ils me plaisent….

        Aimé par 1 personne

      • Là , je suis d’accord : J’écris d’abord pour moi .
        Quand j’écris que ce billet est nul , c’est parceque je trouve qu’il est mal écrit entr’autre ….Sinon, il est vrai que j’écris d’abord pour moi , selon mon humeur etc…
        F.

        Aimé par 1 personne

    • En effet, les groupes activistes violents de l’Irgoun et de la Haganah qui airent contre les troupes anglaises eurent une influence non négligeable.
      Sans oublier que les pays qui siégeaient aux Nations Unies avaient encore en mémoire les camps de la mort et que cela a influé sur leur jugement car peut être que certains se sont sentis coupables de n’avoir pas aidé plus de juifs qui fuyaient.

      Aimé par 2 personnes

  1. Cette création de l’Etat d’Israël a donné un superbe film « Exodus » qui montre comment quelques centaines de juifs retenus sur un cargo au large des côtes israëliennes par les Anglais.
    Un évènement qui influa en partie sur le vote des membres des Nations Unies qui ne tinrent pas assez compte du sort des Palestiniens qui ne prirent pas part aux négociations puisque non reconnus comme peuple à part entière.

    J'aime

    • Effectivement Yann  » ‘Exodus  » est un film magnifique…..
      Pour ce qui est des Palestiniens , à part le fait ( à mon avis ) que la création d’un état juif 3 ans après la guerre ait marqué fortement l’oppinion , ( son admiration quelque part) , ait disons  » occulté  » le sort des Palestiniens , je ne vois pas d’explication …..

      J'aime

      • Il y a plusieurs explications.
        1)° Historiquement le peuple juif et Israël existait de puis Abraham, soit depuis presque 4000 ans et certains pays des Nations-Unies jugèrent bon de leur rende leur pas.
        2° Historiquement, il n’existe pas de peuple palestinien en 1947. Aux yeux d’une très grande majorité, les Palestiniens sont un rassemblement de tribus de bédouins dont les terres passèrent jusqu’en 1917 mainmise turque et musulmane. Il n’en reste pas moins qu’une minorité s’embourgeoisa et les palestiniens virent l’émergence de grandes familles palestiniennes dès l’époque ottomane. Ces notables des villes et des campagnes se sont convertis à l’occasion d’une renaissance en une véritable élite sociale palestinienne. Malgré cela, ils n’eurent pas assez e poids politique.
        3°) communauté internationale avait en mémoire les tragédies des camps d’extermination et se sentit comme une certaine obligation de remédier
        4°) Et enfin, contrairement aux Palestiniens,les Juifs avaient des organisations activistes armées qui oeuvraient en Palestine contre les Anglais et ils possédaient une agence juive (l’exécutif sioniste) qui avait un fort pouvoir d’influence.

        J'aime

Les commentaires sont fermés.