Bureau / Barda :

Aujourd’hui le terme “bureau” désigne aussi bien un meuble de travail qu’une pièce où l’on travaille,. Son origine est étonnante. On doit en effet ce mot à un tissu.

    En latin la «bura», c’est à dire la bure, désigne au Moyen Age une grosse étoffe de laine, sombre, qui servait à concevoir des vêtements pour certains ordres religieux moine, ou en raison de son faible coût, pour les personnes les plus pauvres.

   Mais ce tissu pouvait également être placé sur les tables de travail, dans les monastères ou chez les commerçants. Il servait alors à protéger la table des salissures, des chocs, de l’encre. La bure permettait aussi chez les banquiers d’atténuer, le bruit des pièces sur le bois des tables.

                                                                                                                                                                     

   Progressivement on se mit à confondre dans le langage courant le meuble et sa protection. Au 16e siècle on disait déjà “un bureau” pour désigner la table de travail.

  Pour ce qui est de l’expression “prendre son barda”, c’est à dire ses affaires, qui se trouvent être particulièrement encombrantes.

  Le terme “barda” est utilisé dans l’armée. Mais ce terme argotique militaire est dérivé de la langue arabe. Il y désignait jadis une sorte de couverture que l’on posait sur le dos de l’âne ou du cheval pour le protéger quand on s’apprêtait à le charger lourdement. âne

   Au 19e siècle, les militaires français présents en Algérie l’entendent et le reprennent. Toutefois ils lui assignent une autre signification. Pour eux il ne désigne non pas la protection mais le chargement, l’équipement militaire que l’animal devait transporter, puis que le soldat lui-même devait mettre sur son dos.

   L’expression connut un tel succès que son utilisation ne se limita bientôt plus au strict cadre militaire pour entrer petit à petit dans le langue française courante.

6 réflexions sur “Bureau / Barda :

  1. je connaissais pour le mot bureau et son origine. Par contre, j’ignorais l’origine de barda. Comme quoi, le français a des origines multiples, en particulier des origines basées sur des mots arabes.
    On emploie certains de ces mots couramment sans savoir que leur origine est arabe.
    C’est le cas d’alcool, de café, de souk, de chiffre, de goudron, de jupe, de sirop ou de sofa. Comme quoi, les invasions des Maures qui durèrent près de 500 ans ont laissé des traces indélébiles.

    J'aime

    • Salut Yann
      Heureux de voir que mon billet t’as apprit quelque chose ( c’est très rare ) . Il est vrai que beaucoup de nos mots , expressions viennent de l’arabe …..Sur que l’invasion des Maures y est pour beaucoup , possible que le retour des Français d’Algérie ait joué un rôle aussi ?
      Merci pour ton commentaire , intéressant comme toujours .
      A plus
      F.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.