S.D.F ……..


  Ayant fait des études supérieures :

 Selon des études /enquêtes de l’insee et de l’Ined ( institut national d’étude démographique ) ,11% des sans – abri francophones  ont fait des études supérieures ( 10% seraient même diplômés ) , même si ils représentent une minorité parmi les personnes sans abri , ce pourcentage n’est pas négligeable ( même , à mon avis assez inquiétant ) .

  Toujours selon ces études , ils se distinguent quelque peu des autres S.D.F : Ils sont souvent entrés plus tard dans cette situation , souvent soutenus par leurs proches ? , généralement en bonne santé et voudraient trouver un emploi ……..

Les études  » disent  » qu’on peut distinguer deux profils parmi ce  » classe de S.D.F  » : 1) Les diplômés de l’enseignement supérieur français ( souvent plus âgés et issus de classes sociales défavorisées ) 

2) Les diplômés de l’enseignement sup. étranger  ( souvent des femmes entre 30 et 50 ans  avec enfants et issus de classes moyennes )

Toujours est il qu’on compterait  environ 150000 S.D.F ! En France  ( Avec une augmentation d’environ 50% en 12 ans ! )

Perso , je trouve cela effrayant indigne d’une société  » démocratique  » .

2 réflexions sur “S.D.F ……..

  1. Je connais même des fonctionnaires, des cadres moyens qui étaient sans abri et qui dormaient dans leur voiture été comme hiver. Il a fallu que nous bloquions notre centre et refusions de répondre aux appels téléphoniques pour que la direction fasse venir un haut responsable des services sociaux du Ministère.
    Nous avons discuté avec eux et annoncé que ne débloquerions le site que lorsque nos trois collègues auraient un logement décents et pour un loyer acceptable. Comme par hasard, en quatre jours, les trois furent logés à nos conditions.
    Tout comme toi, je suis d’accord avec le fait que dans un pays comme le nôtre, 6ème puissance économique mondiale, il y ait un tel nombre de sans abri.
    Cet état de fait est une honte pour notre pays et surtout pour nos dirigeants et l’administration qui s’occupent de l’habitat et du social.

    Aimé par 1 personne

    • Salut Yann
      C’est çà qui est déplorable et effrayant :Dans un pays qui se dit démocratique et  » riches  » , il faille , comme tu le racontes , avoir recours au chantage pour que des personnes aient un logement .Alors , qu’il doit y avoir de nombreux habitats vides partout en France …..Mais , qui en sont les propriétaires ?
      Merci
      F.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.