Juger, critiquer sans savoir

  Une fille de 15 ans donne la main à son fils dans la rue: Les gens la traitent de put….sans savoir qu’elle a été violée à 13 ans…

Les gens se moquent et traitent de « gros » un monsieur sans savoir que son obésité est causée par une maladie..

Les gens ‘fuient » un homme au visage défiguré sans savoir que « çà » lui vient d’avoir risqué sa vie en étant pompier…

Les enfants se moquent d’un autre petit garçon en récréation à l’école  parce qu’il n’a pas de cheveux sans savoir qu’il a un cancer et va bientôt mourir….

   Ce ne sont que quelques exemples de discrimination et de la bêtise dans notre société….

7 réflexions sur “Juger, critiquer sans savoir

  1. Bon jour,
    « L’homme est un loup pour l »homme ». Et la différence fait peur … donc elle est conjurée par des moyens souvent peu louables… Je ne cautionne pas … mais « que celui d’entre vous qui n’a jamais « critiquer sans savoir » (péché) lui jette la première pierre. » …
    Max-Louis

    • Désolé  »Iotop  » ,
      Mais ayant subi ce genre de critiques , réflexions (  » t’es une femmelette car tu ne fais pas de sport  » ,  » Vous avez vu comment il est  » fagotté  » et j’en passe ( alors que je ne pouvais pas faire de sport à cause de mon épilepsie , mes habits : Mes parents les achetaient au marché aux puces ) .Mais je m’en suis sorti , ai fait une demande de bourses seul , fais du stop pour aller au lycée le lundi et en revenir le samedi etc….J’ai réussi à obtenir le BAC philo => Mépris de mon père etc…
      Francis

      • Je n’a pas voulu vous blesser par mon commentaire…

        Tu ne m’as pas blessé…..Tu as donné ton avis , c’est bien .
        F.
        P.S :  » Vous  » pouvez me tutoyer …..

  2. Ce n’est plus de a bêtise, c’est de la connerie à l’état pur. Les gens jugent soit par ignorance soit par refus d’aller au devant de ces personnes.
    Mais il si facile de critiquer ou juger sans savoir plutôt que de faire l’effort intellectuel de savoir.
    J’ai connu ce genre de jugements et de regards presque accusateur mais, comme me l’a appris mon père, je ne suis jamais laissé faire. Aux jugements et aux critiques, je répondais par des attaques verbales dures et lançais des défis, défis que j’ai tous gagnés 10 ans plus tard.
    Face à ces personnes, ce fut à mon tour de les juger et ce, avec beaucoup de mépris affiché.

  3. Moi aussi , j’ai connu çà ( vois mon com. en réponse à Iotop …..)
    Ceci dit , je suis tout à fait d’accord avec toi , c’est de la connerie , un jugement sans avoir cherché à savoir .

Les commentaires sont fermés.