» où il y a de la gêne , il n’y a pas de plaisir  »


Tout le monde connait cette expression .

   Mais , elle prend encore un sens plus  » fort  » si on s’intéresse à la signification initiale de ce mot ( signification que je viens d ‘ entendre à la télévision ) . => J’ai cherché et …

La  » gêne  » au 12 ème siècle était un instrument de torture  particulièrement cruel souvent utilisé dans les prisons françaises .

   » Voici en quoi consistera la peine de la gêne. Le condamné sera enfermé : ainsi, privation de la liberté ; premier caractère de sa peine. Il sera seul : ainsi, solitude habituelle, sauf les exceptions qui vont être spécifiées ; second caractère de sa punition. Il portera une ceinture de fer autour du corps et sera attaché avec une chaîne ; mais à la différence des condamnés à la peine du cachot, il ne portera point de fers aux pieds ni aux mains. Le lieu où il sera détenu sera éclairé ; circonstance qui distingue encore cette peine de celle du cachot. Tous les jours il sera fourni au condamné, du travail…

  Pas trouvé d’illustrations de l’instrument  : C’est  » gênant  »  lol 

oups

La croix rouge ……


croix rouge emblèmeIl y a environ 156 ans ( En février 1863 ) apparaissait cet emblème :Celui de la croix rouge  ( ne pas confondre avec drapeau Suissequi est le drapeau Suisse ….)

Comme on le constate , le premier dérive du second … Logique puisque c’est Henri Dunant  Dunantet des citoyens de Genève qui fondèrent ,en 1863 , le Comité international de la Croix Rouge . Dès 1864 des sociétés nationales sont crées  dont la croix rouge française .

Comme chacun sait , la Croix Rouge vient en aide aux blessés de guerre et aux personnes en difficulté …..C’est la plus ancienne organisation humanitaire existante après l’Ordre de Malte …………

 » Vieille vidéo  croix rouge sur champs de bataille  »

 

Les  » sans abri  »


  Extrait d’un article lu chez  » Gavroche  »  :

    L’adresse ? Elle change. Les sans-abri dorment dans différents endroits. Ils dorment sur les bancs et sur les trottoirs, sous les arcades des marchés et sous les ponts de la Seine,  dans les escaliers du métro et sur les fortifications. Ils dorment partout où seulement il y a moyen d’étendre son corps fatigué…..S.D.F

  
« Puis, ils meurent. Alors, ils ont enfin une adresse exacte. »tombe

Adresse de Gavroche :  mercator60@live.fr

Visitez son blog : Vous ne le regretterez pas !

à quoi çà sert……..de vivre?


Un beau matin,
On vient au monde.
Le monde
N’en sait rien.
Puis on grandit,
On recommence
La danse


De la vie,
Et puis on use nos mains
À continuer le chemin
Qu’avaient commencé nos ancêtres.
Je sais qu’un jour va venir
Où ce chemin va finir.
Ce jour viendra bientôt, peut-être.

Ça sert à quoi, tout ça ?

Ça sert à quoi, tout ça ?
Ne me demandez pas de vous suivre.
Ça sert à quoi, tout ça ?
Ça sert à quoi, tout ça ?

Il nous reste si peu à vivre.

On se connait.
On dit quand même
Je t’aime
Pour toujours.
L’éternité
N’est plus en siècles,
Des siècles,
Mais en jours.
Si tu me donnes un enfant,
Aura-t-il assez de temps
Pour arriver à l’âge d’homme ?
S’il reste seul ici-bas

Avec une fille à son bras,
Trouveront-ils encore des pommes ?

Ça sert à quoi, tout ça ?
Ça sert à quoi, tout ça ?
Ne me demandez pas de vous suivre.
Ça sert à quoi, tout ça ?
Ça sert à quoi, tout ça ?
Il nous reste si peu à vivre.

Cette chanson,
Quand je la chante,
Je chante
Pour du vent.
C’est la chanson
Du glas qui sonne.
Personne
Ne l’entend.


Tu as beau me répéter
Qu’on n’a jamais rien changé
Avec des notes et des phrases,
Je continue de chanter,
Les doigts en forme de V,
En attendant que tout s’embrase.

Ça sert à quoi, tout ça ?
Ça sert à quoi, tout ça ?
Ne me demandez pas de vous suivre.
Ça sert à quoi, tout ça ?
Ça sert à quoi, tout ça ?
Il nous reste si peu à vivre.

Pour le peu qu’il nous reste à vivre

P.S : A quoi çà sert d’écrire sur des blogs  ?

D’écrire des  » trucs  » que personne ne lira ?

F. Béranger : Presque la même chose .:

boof….


çà s’est passé un 14 février

1663 : Le Canada devient une province du Royaume de France. – 1747 : Fondation de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

 – 1793 : Nicolas Pache est élu Maire de la Commune de Paris. C’est lui qui fait graver la devise de la république : Liberté Égalité Fraternité, sur les monuments publiques.

 – 1800 : Napoléon Bonaparte crée les fonctions de Préfet et Sous-Préfet.

           : Georges Cadoudal, chef des Vendéens se soumet.

 – 1876 : Alexandre Graham dépose le brevet du téléphone.

 – 1879 : La Marseillaise devient l’Hymne National de France.

 – 1933 : Inauguration à Paris de l’Horloge Parlante.horloge parlante

çà s’est passé …..


Il y a environ 109 ans :

L’inauguration du  » Vel’ d’ Hiv’  » Le 13 février 1910 …….

Au début du XXe siècle, la compétition cycliste était devenue  un spectacle de masse apprécié par la population ouvrière des villes.

     La construction des vélodromes participe à cette vogue. Dès 1902, Henri Desgrange demande à l’architecte Gaston Lambert d’aménager la Galerie des Machines, vestige de l’exposition universelle de 1889 situé dans le quartier de Grenelle, pour y créer une piste de compétition cycliste. Inauguré le , le vélodrome connaît rapidement un grand succès populaire. Mais en 1909, la ville annonce la destruction de la Galerie des Machines afin de libérer la perspective vers le Champ de Mars.

   Desgrange décide alors d’édifier tout à côté, à l’angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton, un nouveau temple du vélo. Ce futur « Palais des Sports » a pour architectes MM. Lambert et Durand, qui l’intitulent le « temple des sports du boulevard de Grenelle ».

    Dans le nouveau « Vél’ d’Hiv’ » construit en charpente métallique qui voit alors le jour, 17 000 spectateurs assis sur des gradins de briques et de béton, peuvent observer les coureurs qui parcourent une piste en bois de sapin ovale, avec virages relevés de 250 mètres de développement autour d’une vaste pelouse centrale. La salle est éclairée par une immense verrière   » zénithale  » et plus de mille ampoules. Le meeting d’ouverture a eu lieu en .

   De nombreuses manifestations animèrent cet équipement. La fameuse course cycliste dite des « Six jours de Paris », créée en 1913, par Bob Desmarets, à l’exemple d’une course américaine équivalente, connut son heure de gloire dans l’entre-deux-guerres, et devint vite le sommet de la saison cycliste.

    En 1926 commença l’élection de la « Reine des Six jours », chargée de donner le départ de la course ; les Reines étaient choisies dans le milieu des artistes populaires à la mode : Édith Piaf, Yvette Horner, La Houppa, furent ainsi Reines des Six jours. L’animation se répandait alors de jour comme de nuit jusque dans les rues du quartier.

   En 1931, l’édifice est rénové par l’américain Jeff Dickson et devient le « Palais des Sports de Grenelle ». En effet, avec sa compagnie, la Jeff Dickson International Sports, il organise en plus des traditionnels matchs de boxe et course de vélos, d’autres compétitions sportives dans l’enceinte : tennis, basket-ball mais également hockey et patinage sur glace (grâce à un équipement adéquat permettant la réalisation d’une patinoire). C’est le début des « années folles » du hockey sur glace .

   Mais , en 1942: —————–> page suivante

 »Rolihahla  » ?


  Si je vous dis ( écris ) :  » Rolihahla  »  ,surnommé  » Madiba  »  qui signifie dans sa langue  » celui qui pose des problèmes  »)   savez vous de quoi  ou plutôt de qui il s’agit ?

   Ce monsieur  car c’est un homme , un grand homme  connu  est sorti de prison il y a environ 29 ans : Le 11 février 1990 exactement , après avoir passé 27 ans en prison !!

Allez : Voilà ce monsieur :

 

 

Bien sur : Nelson Mandela

    Nelson Mandela est mort le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans. Un décès que de nombreux Sud-Africains redoutaient depuis de longs mois, l’ancien président ayant été hospitalisé à plusieurs reprises pour des problèmes pulmonaires, avant de finalement regagner son domicile, à Johannesburg. « Madiba » était dans un état critique depuis de longues semaines.

  Ce n’est pratiquement qu’après son décès que  le public découvre que Nelson n’a pas toujours été le prénom du héros Mandela :  C’est à l’âge de 9 ans que sa première enseignante a décrété que son nom serait désormais Nelson, sans qu’il n’ait  jamais su pourquoi.    

    Avant cela, le garçon se nommait Rolihlahla Mandela. Un prénom qui signifie « celui qui pose des problèmes ». Mais, tout au long de sa vie, l’ancien leader de la lutte anti-apartheid a toujours aimé se faire appeler « Madiba ». Du nom de son clan tribal.

Né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans l’est de l’Afrique du Sud. C’est dans une hutte circulaire que Rolihlahla a vu le jour. Une hutte qui existe toujours et à laquelle Nelson Mandela est resté attaché au cours de sa vie puisque il a fait construire une maison à cet emplacement. Nelson Mandela, qui a gardé du bétail dans ses jeunes années, n’était pas un Zoulou, mais il faisait partie de la dynastie des Thembu, il appartenait au clan Madiba. Son père était le chef du village, il a été forcé à l’exil par les autorités blanches, car il refusait de coopérer. Nelson Mandela avait du sang royal  parait il .

Quelques  » détails  » supplémentaires :  ( glanés ici et là ) :

1 ) Les femmes et enfants  :

  Si ,à cause des médias , on connait Winnie NomzamoWinnie Mandela sa dernière épouse , il faut savoir que Mandela a été marié 3 fois, et a eu de nombreuses aventures .

De ses différents mariages et  » aventures  » sont nés 6 enfants ( à ce qu’on sait officiellement ….) . 3 de ces enfants sont décédés, un dans un accident de voiture , un est mort du SIDA et un à l’âge de 9 mois …..

  2 ) La non- violence :

  Il ne s’agit pas de se laisser faire ou d’abandonner : il s’agit de lutter sans utiliser de violence.

      Gandhi disait :  » L’idée ne nous viendrait pas que la souris est clémente parce qu’elle se laisse dévorer par le chat  » il faut donc résister. Gandhi disait aussi :  » La non-violence sous sa forme active consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe « 
Alors Nelson Mandela était-il non-violent ?
   Certainement quand il sortit de prison en 1990 et demanda à tous ceux qui avaient souffert de l’apartheid de ne pas se venger, mais au contraire, de construire une société harmonieuse où chacun avait droit au respect.     Certainement aussi , quand il décida qu’il était temps de discuter avec les blancs. Et dans les premiers temps, ses actions au sein de l’ANC étaient des actions non-violentes.
   Mais Nelson Mandela dira aussi :  » La résistance passive non-violente est efficace tant que notre adversaire adhère aux mêmes règles que nous. Mais si la manifestation pacifique ne rencontre que la violence, son efficacité prend fin.  » Et il créera en 1961 Umkkonto we Sizwe, la branche militaire de l’ANC, organisant notamment des sabotages à la bombe.
   Il décrivait le passage à la lutte armée comme un dernier recours .Mais , l’augmentation de la répression, les violences policières et de l’État, l’ amenèrent à penser / dire  que des années de lutte non violente contre l’apartheid n’ont apporté aucune avancée.
    Enfin , dans les années 80, il choisit de discuter avec les responsables de l’apartheid, il choisit à nouveau la voie pacifique et la prônera tout le reste de sa vie.

     Une fois devenu président d’Afrique du Sud, il prône la réconciliation nationale : pas de vengeance, que tout le monde se tendent la main pour construire une société plus juste.
    Après sa présidence, il deviendra un sage que le monde entier vient consulter : de nombreuses personnes le rencontrant seront frappées par sa bonté.
    Même dans la période où il aura participé à des actions militaires, Nelson Mandela aura toujours et à chaque instant défendu les droits de l’homme, la dignité de chacun et le nécessaire respect qui nous est dû. Jusqu’au bout , il se sera battu pour :

     » Une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie avec des chances égales.  » Nelson Mandela. ( belle utopie non ? ) 

Et voilà , encore un  » pavé  » que peu liront , mais peu importe , j’ai appris pas mal de chose ……….