çà s’est passé il ya ….


637 ans ! 

24 février 1382 : Révolte de la Harelle à Rouen

Le dimanche 24 février 1382, c’est jour de carnaval. À Rouen, l’une des principales villes du royaume de France, plusieurs centaines d’ouvriers drapiers promènent sur un char le « roi » qu’ils se sont choisi. C’est un marchand du nom de Jean le Gras. Ce dernier décrète immédiatement l’abolition des impôts sur le sel et le vin.

   On est sous le règne de Charles VI et, celui-ci souffrant de démence, le gouvernement du royaume a été abandonné à un conseil de régence qui réunit ses  »oncles  » , de puissants seigneurs qui en profitent pour s’enrichir en taxant tant et plus le petit peuple. Aussi la plaisanterie du « roi de carnaval » est-elle prise à la lettre par la population.

  Une émeute éclate, on ouvre les portes des prisons et pendant trois jours, ce sont des scènes de pillage visant aussi bien les hôtels particuliers des bourgeois que le chapitre de la cathédrale ou les demeures des juifs, assimilés à l’argent. ( déjà à l’époque  ! )

  Cette révolte est dite de la Harelle, d’après « haro », le cri poussé par les émeutiers. Elle va dans la foulée entraîner les Parisiens à se soulever aussi…

2 réflexions sur “çà s’est passé il ya ….

  1. Passionné d’Histoire, je connaissais cet épisode qui raconte une des origines de carnaval.
    Concernant les juifs, il est normal qu’à cette époque ils aient été assimilés à l’argent et la richesse. L’Eglise interdisait aux catholiques tous les métiers liés à l’argent qui rapporte. Faire des intérêts était assimilé à l’avarice considérée comme un péché capital car pour elle, c’était assimilé à l’usure.
    Les juifs, de par leur religion, pouvaient prêter de l’argent avec intérêt tant que les taux n’étaient pas usuraires. C’est ainsi qu’ils fondèrent les premières banques et prêtèrent aux commerçants puis à l’Etat. Selon que le royaume avait besoin d’argent ou non, les juifs étaient acceptés et bien accueillis mais dès que les sommes à rembourser devenaient trop importantes pour un royaume trop dépensier, on trouvait un prétexte quelconque pour chasser les juifs et les tenir pour responsables des maux qui touchaient le royaume.
    Puis, dès que l’Etat avait besoin d’argent, on les rappelait.
    Etant les seuls à pouvoir manier l’argent avec intérêts, les juifs au cours des siècles sont devenus les principaux banquiers en Europe puis au Nouveau-monde.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.