»Rolihahla  » ?


  Si je vous dis ( écris ) :  » Rolihahla  »  ,surnommé  » Madiba  »  qui signifie dans sa langue  » celui qui pose des problèmes  »)   savez vous de quoi  ou plutôt de qui il s’agit ?

   Ce monsieur  car c’est un homme , un grand homme  connu  est sorti de prison il y a environ 29 ans : Le 11 février 1990 exactement , après avoir passé 27 ans en prison !!

Allez : Voilà ce monsieur :

 

 

Bien sur : Nelson Mandela

    Nelson Mandela est mort le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans. Un décès que de nombreux Sud-Africains redoutaient depuis de longs mois, l’ancien président ayant été hospitalisé à plusieurs reprises pour des problèmes pulmonaires, avant de finalement regagner son domicile, à Johannesburg. « Madiba » était dans un état critique depuis de longues semaines.

  Ce n’est pratiquement qu’après son décès que  le public découvre que Nelson n’a pas toujours été le prénom du héros Mandela :  C’est à l’âge de 9 ans que sa première enseignante a décrété que son nom serait désormais Nelson, sans qu’il n’ait  jamais su pourquoi.    

    Avant cela, le garçon se nommait Rolihlahla Mandela. Un prénom qui signifie « celui qui pose des problèmes ». Mais, tout au long de sa vie, l’ancien leader de la lutte anti-apartheid a toujours aimé se faire appeler « Madiba ». Du nom de son clan tribal.

Né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans l’est de l’Afrique du Sud. C’est dans une hutte circulaire que Rolihlahla a vu le jour. Une hutte qui existe toujours et à laquelle Nelson Mandela est resté attaché au cours de sa vie puisque il a fait construire une maison à cet emplacement. Nelson Mandela, qui a gardé du bétail dans ses jeunes années, n’était pas un Zoulou, mais il faisait partie de la dynastie des Thembu, il appartenait au clan Madiba. Son père était le chef du village, il a été forcé à l’exil par les autorités blanches, car il refusait de coopérer. Nelson Mandela avait du sang royal  parait il .

Quelques  » détails  » supplémentaires :  ( glanés ici et là ) :

1 ) Les femmes et enfants  :

  Si ,à cause des médias , on connait Winnie NomzamoWinnie Mandela sa dernière épouse , il faut savoir que Mandela a été marié 3 fois, et a eu de nombreuses aventures .

De ses différents mariages et  » aventures  » sont nés 6 enfants ( à ce qu’on sait officiellement ….) . 3 de ces enfants sont décédés, un dans un accident de voiture , un est mort du SIDA et un à l’âge de 9 mois …..

  2 ) La non- violence :

  Il ne s’agit pas de se laisser faire ou d’abandonner : il s’agit de lutter sans utiliser de violence.

      Gandhi disait :  » L’idée ne nous viendrait pas que la souris est clémente parce qu’elle se laisse dévorer par le chat  » il faut donc résister. Gandhi disait aussi :  » La non-violence sous sa forme active consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe « 
Alors Nelson Mandela était-il non-violent ?
   Certainement quand il sortit de prison en 1990 et demanda à tous ceux qui avaient souffert de l’apartheid de ne pas se venger, mais au contraire, de construire une société harmonieuse où chacun avait droit au respect.     Certainement aussi , quand il décida qu’il était temps de discuter avec les blancs. Et dans les premiers temps, ses actions au sein de l’ANC étaient des actions non-violentes.
   Mais Nelson Mandela dira aussi :  » La résistance passive non-violente est efficace tant que notre adversaire adhère aux mêmes règles que nous. Mais si la manifestation pacifique ne rencontre que la violence, son efficacité prend fin.  » Et il créera en 1961 Umkkonto we Sizwe, la branche militaire de l’ANC, organisant notamment des sabotages à la bombe.
   Il décrivait le passage à la lutte armée comme un dernier recours .Mais , l’augmentation de la répression, les violences policières et de l’État, l’ amenèrent à penser / dire  que des années de lutte non violente contre l’apartheid n’ont apporté aucune avancée.
    Enfin , dans les années 80, il choisit de discuter avec les responsables de l’apartheid, il choisit à nouveau la voie pacifique et la prônera tout le reste de sa vie.

     Une fois devenu président d’Afrique du Sud, il prône la réconciliation nationale : pas de vengeance, que tout le monde se tendent la main pour construire une société plus juste.
    Après sa présidence, il deviendra un sage que le monde entier vient consulter : de nombreuses personnes le rencontrant seront frappées par sa bonté.
    Même dans la période où il aura participé à des actions militaires, Nelson Mandela aura toujours et à chaque instant défendu les droits de l’homme, la dignité de chacun et le nécessaire respect qui nous est dû. Jusqu’au bout , il se sera battu pour :

     » Une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie avec des chances égales.  » Nelson Mandela. ( belle utopie non ? ) 

Et voilà , encore un  » pavé  » que peu liront , mais peu importe , j’ai appris pas mal de chose ……….